Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1731 fois

 

Mise en scène de fables par la création numérique

(Expérimentation terminée)
 

Collège Paul Verlaine

7 rue DU BOURDON , 57000 METZ
Site : http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/spip.php?article455
Auteur : Bourdenet Corinne
Mél : cbourdenet@ac-nancy-metz.fr
  Ce projet interdisciplinaire est ancré sur la maîtrise des apprentissages fondamentaux nécessaires à toute créativité. Les élèves travaillent soit en classe entière, soit sur leur temps libre dans le cadre de l’atelier de pratiques artistiques afin de mettre au point un spectacle sur les fables aux décors projetés. • Le projet débute par un travail d’écriture du scénario en français et en anglais. Les enseignants sont épaulés par un comédien. • Les élèves de l’atelier prennent le relais et préparent le spectacle qui mêlera projections virtuelles et jeux de scène. • Travail documentaire et coulisses du spectacle sont finalement exploités au cours du deuxième semestre en arts plastiques, anglais et atelier afin de créer un blog, relatant l’ensemble du projet. Partenariat avec un médiateur culturel.

  Plus-value de l'action
  En fin de semestre et d’année, l’action est évaluée par les enseignants et les élèves selon les critères ci-dessous : - Le nombre d’élèves volontaires : environ 15 élèves par heure de travail, parfois plus lors des heures de permanence. - Le public présent lors des représentations. Forte présence des familles aux côtés de leurs enfants. - L’investissement des élèves dans les disciplines concernées par l’action et dans le projet lui-même est remarquable. Ce projet a donné une cohésion très positive entre les élèves issus de différentes classes.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  55 élèves : une classe de 5°, une classe de 4° et les élèves volontaires inscrits à l'atelier
  A l'origine
  L'atelier de pratiques artistiques existe depuis quatre ans. Les pratiques en informatique des élèves ont considérablement évolué alors que le matériel disponible est devenu plus obsolète. En revanche, la maîtrise de savoirs fondamentaux (langage écrit et parlé), la mise en place d’attitudes citoyennes, la motivation devant le travail tendraient plutôt à régresser ! Partant de ces constats, le projet de cette année se veut résolument interdisciplinaire. Il vise la nécessaire maîtrise des apprentissages fondamentaux et la création.
  Objectifs poursuivis
  1. Initier les élèves au monde du spectacle vivant 2. Compléter les cours d’arts plastiques par des sorties au contact direct des œuvres 3. Mettre les savoirs fondamentaux au cœur de la démarche de création 4. Aider les élèves à découvrir, à utiliser et à maîtriser les trésors des langues ; les aider à s’exprimer oralement devant une assemblée. 5. Développer un usage responsable, créatif et intelligent des nouvelles technologies et d’Internet. 6. Lutter contre le manque de motivation, la perte de confiance et développer la socialisation entre les élèves, les professeur et les intervenants
  Description
  Le projet débute par un travail d’écriture du scénario en français et en anglais. Les enseignants sont épaulés par un comédien. • Les élèves de l’atelier prennent le relais et préparent le spectacle qui mêlera projections virtuelles et jeux de scène. Les principes de cadrage, de montage, les plans cinématographiques, le travail de retouche d’image et la P.A.O. (présentation assistée par ordinateur) sont abordés. • Travail documentaire et coulisses du spectacle sont finalement exploités au cours du deuxième semestre en arts plastiques, anglais et en atelier afin de créer un site, relatant l’ensemble du projet.
  Modalité de mise en oeuvre
  Cette action s’est déroulée au cours de l’année scolaire 2007-2008 au collège Paul Verlaine, collège pilote depuis de nombreuses années en accès aux nouvelles technologies. Le projet a été initialement lancé par les professeurs de français, Mme Sevestre, d’arts plastiques, Mme Bourdenet, et d’anglais, Mme Féring. Le 7 décembre, des élèves de 5ème se sont rendus en bus au Centre Dramatique de Thionville pour assister à la représentation théâtrale du « Mystère de la météorite, » d’après l’oeuvre de Théodore Monot. Cette mise en scène mêlait jeu scénique, marionnettes, projections, enregistrements vidéo en direct et chant. Puis, un intervenant, M. Varin, comédien et metteur en scène, est venu travailler avec les élèves afin de monter un spectacle théâtral. Ce spectacle propose deux univers : l’école et le monde des forains. Pour symboliser le monde de la foire, les élèves ont imaginé un décor qui sera réalisé en arts plastiques.
  Trois ressources ou points d'appui
  - Le système interne de formation en informatique animée par Mme Bourdenet au sein de l’établissement a permis à d’autres collègues de prendre connaissance des logiciels employés dans cet atelier, des contraintes et difficultés auxquelles les élèves sont confrontés. - Mme Féring, enseignante en anglais, a suivi au cours de l’année un stage TICE dans le cadre du Plan Académique de Formation. Les apports de ce stage ont été tout naturellement réemployés lors de cet atelier. - L’équipement informatique acheté en arts plastiques (appareils photographiques numériques et vidéo projecteur) permet de travailler dans de bonnes conditions et la découverte sur CMS libre de droits.
  Difficultés rencontrées
  Le manque de temps et le manque de disponibilité des salles réseau et de la salle polyvalente ont été des obstacles à l’organisation de l’atelier. La réservation de la salle polyvalente pour les répétitions théâtrales a surtout posé problème car elle sert également de gymnase en hiver. Le travail de journal de bord pouvait se faire plus tôt et de manière plus régulière, par exemple une fois par mois.
  Moyens mobilisés
  Horaires de cours des trois enseignantes et HSE affectées par la DAAC dans le cadre de l'atelier de pratiques artistiques. Les collègues, qui ont accepté de prêter du matériel pour le décor et les accessoires et que leur emploi du temps soit bousculé par l’organisation de ce projet. Les parents des élèves lors des spectacles, pour la constitution des costumes, l’enregistrement vidéo et les prises de vues.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Deux intervenants financés par la DRAC dans le cadre de l'atelier de pratiques artistiques.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Néant
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  - Hausse de la motivation des élèves face au travail disciplinaire et surtout interdisciplinaire - Volonté de continuité dans les projets pédagogiques interdisciplinaires - Acquisition de compétences transversales exploitées ensuite dans les champs disciplinaires
  Documents
 
Titre Mise en scène de fables par la création numérique
Condensé Description du projet, traces photographiques et bilan
URL http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/spip.php?article455
Type document

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Sondage et auto-évaluation réalisé par l'intervenant (médiateur culturel) et les élèves auprès de toute la communauté éducative. Ces travaux ont donné lieu à des évaluations de différentes natures : - Sommatives et disciplinaires lorsque les notions et compétences évaluées correspondaient au programme de chaque discipline. - Formatives pour les élèves volontaires présents à l’atelier ou lors de leur temps libre. - Transversales pour les compétences issues du Socle Commun de Connaissances.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : - Accroissement de la motivation face au travail scolaire et aux tâches à réaliser dans le cadre du projet - Accroissement de l'autonomie et de l'initiative
  Sur les pratiques des enseignants : Volonté de prolonger ou de renouveler un travail interdisciplinaire. Acquisition dans les pratiques numériques mise au service de nouvelles pratiques pédagogiques
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Un des intervenant est resté en contact régulier avec les enseignantes du collège et est intervenu à plusieurs reprises sur d'autres projets. Par ses actions dans le champ professionnel, un réseau d'intervenants potentiels s'est constitué.
  Sur l'école / l'établissement : Le projet a été rendu public et visible à plusieurs reprises par des représentations se déroulant au collège. L'engagement et la cohésion autour de cette action ont fédéré d'autres envies de travail en équipe, avec des partenariats extérieurs.
  Plus généralement, sur l'environnement Néant




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte