Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 933 fois

 

Evaluation par compétences en anglais et en français

(Expérimentation terminée)
 

Collège Victor Hugo

Avenue VICTOR HUGO , 27140 GISORS
Site : http://hugo-gisors-col.spip.ac-rouen.fr/
Auteur : Jacques Gaurin / Carine Lemarie / Murielle Warchol
Mél : jacques.gaurin@ac-rouen.fr / carine.cauger@ac-rouen.fr / murielle.warchol@ac-rouen.fr
  L’action proposée vise à travailler les compétences de chacun des élèves afin de permettre une réelle prise en compte de leurs besoins et de faire prendre conscience à l’élève de ce qu’il fait en classe. En conséquence, il s’agit d’essayer d’adapter le groupe-classe à des séquences pédagogiques en fonction des points cibles différents selon les périodes et les élèves et ainsi permettre de remettre en cause le modèle groupe classe au profit du modèle « groupe de compétences » tel qu’il existe en lycée.

  Plus-value de l'action
  Tous les élèves ont été motivés parce que le fonctionnement repose aussi sur les pratiques différentes et pour eux innovantes. Il y a eu beaucoup de travail et de travaux réalisés en petits groupes pour aller vers l'autonomie et la prise de confiance en soi.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  ANGLAIS : 3 classes de 3ème (deux classes bi langues + une non-bilangue) FRANÇAIS : 2 classes de 5ème (une bilangue et une non-bilangue)
  A l'origine
  Le groupe-classe est parfois peu adapté à l’individualisation nécessaire pour travailler les compétences de chacun des élèves. En effet, les pratiques actuelles ne sont pas toujours en adéquation avec la philosophie du socle et du CECRL. L’entrée dans les programmes doit se faire par les compétences.
  Objectifs poursuivis
  OBJECTIFS A ATTEINDRE : - Permettre de travailler les points forts ou faibles des élèves en s’appuyant sur les 5 domaines d’activité langagière définis par le CECRL. - Installer une véritable école du socle : valoriser les acquis, favoriser l’acquisition et faire de l’échec une marche vers la réussite des élèves. SOUS-OBJECTIFS : - Faire progresser chaque élève à son rythme. - Éviter le décrochage. - Individualiser le travail mené en groupe-classe dans le cadre du socle commun. - Faire réfléchir l’élève sur l’acquisition de ses connaissances et ses savoir-faire, lui redonner confiance. - Favoriser le chemin vers l’autonomie.
  Description
  FRANÇAIS : L’objectif est de travailler avec les élèves l’acquisition des items du socle (compétence 1 majoritairement mais aussi 4, 5, 6 et 7) de manière progressive et en tenant compte des besoins de chaque élève (sans autant supprimer les notes) en constituant presque à chaque séance réalisée des groupes en fonction des besoins constatés chez les élèves. Une évaluation comprenant 2 items du socle est faite fin septembre. En fonction du point le plus faible de chacun des élèves, ces derniers sont « redistribués » dans des groupes-classes qui ont pour objectif de travailler de façon plus approfondie une compétence pendant un temps donné. Puis une nouvelle évaluation sert de base à une nouvelle « redistribution » des élèves. Au cours de l’année, la répartition peut ainsi s’appuyer sur des compétences non acquises/en cours d’acquisition, ou au contraire sur des compétences acquises ce qui permettrait de valoriser les élèves. CALENDRIER PRÉVU : - Septembre : évaluation des acquis et des besoins à la fin du mois de septembre permettant une redistribution des élèves dans deux groupes. - Octobre/novembre : travail sur une séquence qui s’appuie sur la compétence évaluée. Nouvelle évaluation et redistribution des élèves. Au cours de l’année, on construit 3 évaluations communes (1 par trimestre) permettant à chaque fois une nouvelle constitution des deux groupes. - Avril-mai 2014 : bilan de l’innovation.
  Modalité de mise en oeuvre
  ANGLAIS : Une évaluation basée sur les 5 compétences est effectuée fin septembre. En fonction du point le plus fort de chacun des élèves, ils sont affectés dans des groupes-classes qui ont pour objectif de travailler de façon plus approfondie une compétence pendant un temps donné. Puis une nouvelle évaluation sert de base à une « redistribution » des élèves. Au cours de l’année, la répartition pourra s’appuyer sur des compétences non acquises/en cours d’acquisition, ou au contraire sur des compétences acquises ce qui permettrait de valoriser les élèves. 3 groupes de compétences, correspondant au niveau A1/A2/B1, seront alors mis en place. CALENDRIER PRÉVU : Septembre : évaluation des 5 compétences à la fin du mois permettant une redistribution. Premier trimestre : travail sur les mêmes compétences dans les 3 groupes mais évaluation de fin de cycle sur des supports différents. Cette évaluation permettra, le cas échéant une redistribution. Ainsi, au cours de l’année, on construit 3 évaluations (1 à chaque trimestre) communes permettant à chaque fois une nouvelle constitution de groupes.
  Trois ressources ou points d'appui
  - Le travail par compétences permet un diagnostic fin des lacunes des élèves.
  Difficultés rencontrées
  - L'effectif des 2 classes en Français : une 5ème à 30 et une autre à 29. Nous n’avons ainsi pas pu « déséquilibrer » en nombre comme nous souhaitions le faire. - Le changement de groupe est source de difficulté dans la gestion avec Pronote et l'édition des bulletins.
  Moyens mobilisés
  - Trois professeurs de l’équipe d’anglais et deux professeurs de l’équipe de français sont volontaires. - Cette innovation nécessite une coordination et des échanges fréquents entre les professeurs. - Cet investissement pourrait être rétribué en HSE.
  Partenariat et contenu du partenariat
  -
  Liens éventuels avec la Recherche
  Aucun
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  LES EFFETS ATTENDUS : - Mieux cerner les besoins des élèves et adapter sa séquence pédagogique à un objectif lié à une compétence que l’on privilégie en fonction des besoins des élèves. - Dépasser la distinction LV1/LV2. - Meilleure confiance en eux des élèves. - Une plus grande autonomie. LES INDICATEURS DE RÉSULTATS RETENUS : - Adhésion des élèves et des familles. - Validation des compétences par les élèves.
  Documents
 
Titre Séquence de français
Condensé
URL http://cellule-innovation.spip.ac-rouen.fr/IMG/pdf/clg_hugo_gisors_bilan_francaisannexe_1.pdf
Type document

Titre Bilan de questionnaires élèves et parents pour le français
Condensé
URL http://cellule-innovation.spip.ac-rouen.fr/IMG/pdf/clg_hugo_gisors_bilan_francaisannexe_3.pdf
Type document

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  - Auto évaluation
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : FRANÇAIS : nous avons pu dès le second trimestre mesurer que cela plaisait aux élèves, que pour la plupart, voire même une grande majorité, ils avaient vraiment adhéré à ce projet sans être déroutés. Beaucoup d'élèves, qui n'avaient pas tout à fait acquis encore certains items du palier 2 (ex : faire une phrase correctement ponctuée) ont pu le faire de manière définitive et consolidée. L'objectif affiché et annoncé avec ces élèves était de produire en une phrase correcte une réponse claire à une question de compréhension de texte donnée, permettant par là même de voir où cela posait problème si le texte n’était pas compris et d’essayer d’y remédier. Les élèves les plus à l’aise en début d’année ont pu quant à eux progresser et approfondir largement certaines connaissances et surtout se montrer parfaitement à l’aise dans les items visés par la classe de 5ème. Ainsi, concernant ces derniers, ils sont capables de formuler parfaitement et méthodiquement une réponse en citant le texte correctement tel qu'il est attendu lors de l'épreuve du DNB, ou encore de produire un texte de plus de 50 lignes grammaticalement correctes. Ainsi, si la majorité des élèves en difficulté ont réussi à pallier certaines lacunes, les élèves les plus à l’aise n'ont pas été pénalisés et ont eux aussi progressé. En affichant à chaque séance un item différent travaillé obligeant à distribuer les élèves dans un groupe autre que celui de la séance précédente, aucun élève ne s’est senti stigmatisé par rapport à son niveau ou bien encore ne s'est senti supérieur et pensant ne rien avoir de nouveau à apprendre et à acquérir par rapport à ses camarades. Cela a permis aussi l'adhésion des élèves au projet puisque aucun ne s'est senti mal à l'aise face à ses camarades. Bien au contraire, cela semble avoir installé une certaine complicité entre les deux classes qui s’est par exemple vérifiée lors de sorties ou voyages scolaires pour acquérir les compétences attendues en fin de 5ème. La preuve de la réussite de cette innovation se situe au niveau de l’expression écrite dans laquelle les élèves ont vraiment progressé. Globalement, tous s'appliquent désormais à vérifier que les phrases écrites ont bien un sens et par là même qu’ils sont compris de tous. Dans les questionnaires distribués en fin de parcours pour réaliser ce bilan, ils affirment majoritairement se sentir plus à l'aise et de ce fait beaucoup ont compris l'intérêt par exemple de faire une phrase complète pour répondre même à une question de mathématiques. ANGLAIS : Des résultats plutôt positifs ont été notés dans la progression des élèves sur les compétences ciblées.
  Sur les pratiques des enseignants : FRANÇAIS : Il y a eu beaucoup de travail et de travaux réalisés en petits groupes pour aller vers l'autonomie et la prise de confiance en soi. Les dictées ont souvent été réalisées en binôme, parfois par groupes équilibrés de 3 élèves. La prise de parole a aussi fait l'objet de séances particulières afin que les plus timides et réservés prennent confiance pendant que les élèves moteurs à l'oral participaient à une autre activité leur permettant de travailler à un autre niveau l’oral. Par ailleurs, cela a été riche en enseignement aussi pour nous, confirmant l'idée que nous avions qu’avec d’autres pratiques pédagogiques, les élèves pouvaient se motiver et s’impliquer. Nous avons aussi pu mesurer l’importance donnée par les élèves au « cadrage », à la constitution d’un cadre sécuritaire et de confiance pour les élèves, pour que le projet réussisse. ANGLAIS : La différence d'éclairage apportée par chaque enseignant impliqué dans le projet est bénéfique à l'élève.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : FRANÇAIS : L'ambiance de classe a été très agréable tout au long de l'année et vraiment sereine et détendue au fur et à mesure, les élèves ayant plaisir à venir et à travailler. Il y a eu en effet un très faible taux d'absentéisme en français tout au long de l'année.
  Sur l'école / l'établissement : -
  Plus généralement, sur l'environnement -




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
ORLEANS-TOURS
Ambition écoles / lycée
ORLEANS-TOURS
Les intelligences multiples à l’école
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte