Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 613 fois

 

Pratiquer pour apprendre

(Expérimentation terminée)
 

Collège Lucie Aubrac

1 RUE DES CHAMPS , 27730 BUEIL
Site : http://blog.ac-rouen.fr/clg-bueil-blog/
Auteur : Nadine ROLLAND
Mél : nadine.rolland@ac-rouen.fr
  Il s’agit de lutter contre le décrochage scolaire et de faciliter l’orientation « choisie » des élèves. La mise en place du dispositif est propre au collège avec une heure dans l’emploi du temps des élèves concernés pour un travail personnalisé en classe, une création pour le collège et une ouverture sur l’entreprise. Les élèves sont pris en charge par une équipe pluridisciplinaire autour d’un projet motivant et réaliste qui va améliorer la vie au collège. #EPI

  Plus-value de l'action
  - Lutte contre le décrochage scolaire.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  2015-2016 : 12 élèves. 2014-2015 : 12 élèves de 4ème. 2013-2014 : 11 élèves de 4ème.
  A l'origine
  Présence d’élèves peu enclins aux apprentissages scolaires, ne voyant pas réellement l’intérêt de l’école, et risquant ainsi de mettre en échec leur scolarité et leur orientation.
  Objectifs poursuivis
  OBJECTIF A ATTEINDRE : Donner un sens aux apprentissages grâce : - à la mise en relation avec le monde du travail : rencontre avec des professionnels, visites d’entreprises sur le thème de l’utilisation des mathématiques et du français dans leur activité ; - à la mise en place d’un projet concret qui nécessite des connaissances et des compétences notamment en mathématiques et en français : réalisation de tables de tennis de table et de bancs pour le collège (calcul pour les devis et les demandes de matériaux, rédaction du projet et des règles pour l’utilisation des tables de ping-pong etc.). 2014/2015 : réalisation d’un espace potager plantes aromatique et la fabrication de chaises à partir de palettes. 2015/2016 : réalisation de bancs en ciment, de bacs fleuris pour le collège et de chaises à partir de palettes. SOUS-OBJECTIFS : - Favoriser l’autonomie des élèves. - Remotiver et valoriser des élèves en difficulté face aux apprentissages scolaires. - Favoriser les liens avec les familles en vue de l’orientation. - Favoriser la relation école-entreprise.
  Description
  Il s’agit de lutter contre le décrochage scolaire et de faciliter l’orientation « choisie » des élèves. La mise en place du dispositif est propre au collège avec une heure dans l’emploi du temps des élèves concernés pour un travail personnalisé en classe, une création pour le collège et une ouverture sur l’entreprise.
  Modalité de mise en oeuvre
  - Suivi individualisé des élèves lors des travaux de recherches et variété des tâches afin de stimuler les élèves. - Responsabilisation des élèves grâce à une répartition des tâches au sein du petit groupe. - Relations avec le monde professionnel grâce à des partenariats. - Mise en situation : simulation d’entretien d’embauche et travaux pratiques. - Information régulière aux familles sur l’avancement du projet. Équipe engagée : Le projet repose sur 3 professeurs qui sont également professeurs principaux en 3ème : - Professeur d’EPS, très engagé dans la relation école-entreprise et pilote du projet en 2012/2013 et 2014/2015. - Professeur de français, - Professeur de mathématiques, pilote du projet en 2013/2014. Calendrier prévu : - Repérage des élèves au 3ème trimestre de 5ème. - Créneau d’1h dans l’emploi du temps - Calendrier des actions sur l’année : travail en classe, témoignage de professionnels devant les élèves, visites d’entreprises, installation des tables et des bancs au collège.
  Trois ressources ou points d'appui
  - Professeurs très motivés et expérience des 2 années précédentes. - Le projet a été amélioré en 2014/2015 en divisant le groupe en deux afin que chaque élève soit occupé et choisisse en fonction de ses goûts.
  Difficultés rencontrées
  - Manque de temps pour finaliser les travaux. - Projet trop ambitieux au regard de l’heure dévolue, des séances ont été ajoutées.
  Moyens mobilisés
  - 2015-2016 : 2h de la DHG. - 2014-2015 : 2h de la DHG. - 2013-2014 : 1h de la DHG pour un professeur, HSE pour les deux autres intervenants. - Enveloppe budgétaire pour les dépenses en matériaux et les transports.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Conseil général 27 : Projet de réussite éducative (subvention)
  Liens éventuels avec la Recherche
  Aucun
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  LES EFFETS ATTENDUS - Montrer aux élèves l’importance du français et des mathématiques dans le monde du travail. - Valoriser des élèves plutôt en difficulté scolaire en leur donnant des responsabilités et grâce à une pédagogie différenciée. - Faire réfléchir les élèves à leur projet professionnel avant l’année de 3ème. LES INDICATEURS DE RÉSULTATS RETENUS - Suivi de l’absentéisme - Suivi des orientations choisies
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Autoévaluation : - Bilan en milieu et en fin d’année avec les élèves d’une part et avec la direction d’autre part. - Le projet sera rebaptisé "PRATIQUER POUR APPRENDRE" pour mieux correspondre au contenu et la partie autoévaluation des élèves sera améliorée.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : * Développement de certaines compétences en français, mathématiques, TICE, autonomie, initiative et prise de parole devant un groupe. * Développement de l’estime de soi : les élèves sont valorisés et sont placés en situation de réussite. * Découverte de métiers et ouverture sur le champ professionnel.
  Sur les pratiques des enseignants : * Travail en trinôme et pédagogie différenciée. * Les professeurs travaillent sur un projet commun avec un objectif non disciplinaire avec un groupe d’élèves présentant un risque de rupture scolaire. * Le rapport enseignant-élèves est différent : l’élève est vu dans sa globalité, avec un travail sur l’estime de soi et le respect des règles en toute circonstance.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : * Travail en équipe et valorisation des enseignants impliqués dans le projet.
  Sur l'école / l'établissement : * Plus-value pour le collège qui propose un dispositif original au service d’élèves peu motivés. * Outre les acquis des participants directs au projet, les réalisations concrètes (bancs, tables de tennis de table, potager, chaises ramenées à la maison) témoignent de l’existence du groupe et du travail accompli par ces élèves et les enseignants. * Elles profitent, de plus, à toute la communauté.
  Plus généralement, sur l'environnement * Renforcement des liens avec l’entreprise au travers les visites et les témoignages de professionnels.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte