Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 9325 fois

 

La médiation par les pairs par la Communication NonViolente ou la gestion enrichissante des conflits 2014

(Expérimentation terminée)
 

Collège Victor Hugo

68 RUE VICTOR HUGO , 95200 SARCELLES
Site : http://fr.nvcwiki.com/index.php/Coll%C3%A8ge_Victor_Hugo,_Sarcelles_%2895%29
Auteur : GBAHODE Pascal
Mél : pgbahode@gmail.com
  La médiation par les pairs est un outil, je dirais même une philosophie, une façon de vivre, d'associer les adultes, garants de l'autorité, de la sécurité, de l'intégrité, et les enfants (pré ados et ados) dans le traitement des conflits, des incivilités, des violences. Favoriser la responsabilisation, la prise de conscience, l'association aux mesures de réparation, en accord avec le règlement intérieur : voilà en quelques mots ce que permet la médiation par les pairs. Et ce, avec la pleine adhésion des protagonistes, accompagnés par leurs pairs, eux-mêmes supervisés par des adultes, avec qui ils partagent la formation dont certains temps sont communs... Acteurs de son quotidien, du climat scolaire... Mots des formateurs : Notre projet de médiation par les pairs - une gestion enrichissante des conflits, a pour objectif de contribuer à la qualité des relations et à la coopération dans l’établissement afin de : - désamorcer et transformer la colère et la peur, les miennes comme celles des autres, - faciliter la prévention et la résolution des conflits en expérimentant des alternatives aux sanctions, - permettre une communication bienveillante et respectueuse et contribuer à créer un environnement où les besoins de chacun peuvent être reconnus, satisfaits, - relever ce qui me fait du bien et nourrit mes relations avec les autres

  Plus-value de l'action
  La Communication NonViolente est un outil qui permet d'apaiser les tensions cristallisées dans nos moyens de communication. Les élèves y adhèrent et se l'accaparent à une vitesse incroyable et ne limitent pas le champ d'application. Quel joie d'observer deux élèves sortir d'une médiation, reconnaître que chacun a eu un mot, une action qui a pu fortement stimuler l'autre et proposer d'eux-mêmes des excuses ou autres mesures de réparation. Et que cela soit validé par le Conseiller Principal d'Education et les personnels de direction.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  38 élèves répartis sur les niveaux 5°, 4° et 3°. (26 élèves ,recrutement 2012-2013 et 13, recrutement 2013-2014)
  A l'origine
  Nos élèves, pour la plupart, respectent le règlement intérieur, par crainte, sans avoir mené de réflexions autour des valeurs qu’il défend, autour des besoins individuels et de groupes qu’il permet de satisfaire. Il s’avère pourtant qu'un sentiment d'injustice ou d'incompréhension soit ressenti, et ce, malgré toute la pédagogie dont la communauté éducative fait preuve dans l'application des mesures disciplinaires. Le recours à un vocabulaire stimulant l'autre (violences verbales notamment), même sous couvert de jeux, est un autre élément qui vient appuyer la certitude qu'un tel projet apaise et accompagne là où adultes et règlement intérieur, garants du respect et de la sécurité, ne peuvent pas toujours agir au moment où un fait se produit, où un mot reçu comme violent par l'autre, est prononcé. Notre expérience de l’année scolaire 2012-2013, grâce à l’investissement de toutes les équipes, appuyés par le projet de médiation par les pairs, nous a permis de constater une amélioration qualitative de l’attitude et du niveau de conscience des élèves engagés dans le projet. Le peu de temps (10 jours) que les élèves ont passé sur le terrain ne permet pas de mesurer quantitativement les retombées. Les élèves ayant bénéficié d'une médiation, pour l'avoir accepté, ont exprimé apaisement, soulagement d'avoir compris l'autre et conjointement fait émerger des solutions convenant à chacun. Les sondages et réflexions autour de la charte des médiateurs, ont amené les équipes éducatives à poursuivre le travail de réflexions sur le règlement intérieur et, plus généralement sur les punitions et sanctions, moments appuyés par le renouvellement du projet d’établissement dans lequel figurera le projet médiation par les pairs.
  Objectifs poursuivis
  Pour l'élève • Respecter le règlement intérieur pour le sens et la sécurité que cela lui confère au sein de l’établissement. • Gagner en autonomie et en initiative • S’engager dans une citoyenneté qui prône la paix • Prise de conscience de l’existence d’autres outils de communication. • Prise en considération de ses propres besoins et de ceux des autres. • Réflexion autour de la violence, des conflits. • Rechercher des solutions aux conflits qui répondent aux besoins de chaque personne impliquée (processus de médiation), • Faire l’expérience des mesures de prévention et des alternatives bienveillantes aux sanctions • Formation de médiateurs, formation au dialogue, à la pacification Pour l'équipe éducative • Ouvrir de nouveaux espaces de communication • Construire des solutions dont l’élève est co-acteur • Moins solliciter punitions et sanctions • Valoriser l’investissement des élèves en dehors de la salle de classe • Formation des adultes à la médiation et donc évolution professionnelle, travail interprofessionnel • Perception différentes de certains conflits • Permettre à certains élèves d’évoluer • Diffuser une culture de la médiation dans l’EPLE Pour la famille • Prolongement des apprentissages et expériences menés dans le cadre de ce projet : pouvoir faire vivre les acquis des élèves dans leurs foyers Pour l'établissement • Baisse des rapports et exclusions. • Baisse des mesures disciplinaires. • Diminution des tensions entre élèves en vie scolaire (en dehors des salles de classe) • Amélioration du contact adulte / élève • Cela contribue à un de nos axes du Projet d’établissement sur la prévention de la violence : « Le collège : un lieu de vie collective et d’apprentissage du respect Lutter contre les violences vécues dans le collège. Aider les élèves à lutter contre la violence et à résister aux pressions diverses. Faire baisser les diverses incivilités, développer un esprit citoyen. »
  Description
  L’idée centrale est de former des adultes et élèves à la médiation afin d’installer une structure et des moments de médiation entre pairs dans l’établissement scolaire et d’insuffler une culture équivalente. La formation est par nature très interactive, afin de permettre aux participants de vivre le processus de la Communication NonViolente* en le voyant notamment en action à travers la dynamique de groupe. Tous les exercices proposés permettent aux participants de travailler sur des situations concrètes et d’intégrer ce qu’ils ont appris. *les deux formateurs sont en cours de certification par le CNVC (Center for NonViolent Communication : www.cnvc.org)
  Modalité de mise en oeuvre
  2012-2013 : En décembre 2012: sensibilisation des élèves de 5° et de 4° par deux représentations de théâtre-forum (une par niveau), suivies de la présentation du projet de médiation et du lancement de la phase de dépôt de candidature. Les candidats dont les écrits ne permettent pas de connaître la motivation sont reçus en entretien. De janvier à juin 2013 : formation. 4 demi journées de formation adultes 4 demi journées de formation collégiens 2 demi journées de formation conjointe adultes – collégiens En juin 2013 : médiations de terrain supervisées par le(s) adulte(s) du groupe 6 groupes d'élèves et adultes formés à la médiation ont été constitués et chaque groupe a bénéficié de deux heures de supervision et suivi en plus de l'accompagnement proposé par le ou les adultes du groupe. 2013-2014 : De septembre à novembre 2013 : réactivation du processus pour les élèves et adultes formés à la médiation, relance du dispositif. En novembre 2013: sensibilisation des élèves de 5° par deux représentations de théâtre-forum, suivies d'échange autour de la violence et de la médiation, définies par les élèves eux-mêmes. La séance se termine par la présentation du projet de médiation et l'intervention d'élèves médiateurs qui partagent ce que cela a changé pour eux dans leur quotidien au collège comme à l'extérieur. Approfondissement de la formation du groupe d'adultes recrutés en 2012 – 2013 et supervision par groupe de novembre 2013 à mars 2014 Formation initiale (session de recrutement 2013 – 2014) de janvier à avril 2014 4 demi journées de formation adultes 4 demi journées de formation collégiens 2 demi journées de formation conjointe adultes – collégiens Lien avec le groupe 2012-2013 et médiations effectives d'avril à juin 2014
  Trois ressources ou points d'appui
  Adhésion inconditionnelle et soutien de la direction (logistique, humain, matériel) Tous les participants sont volontaires (adultes et jeunes)
  Difficultés rencontrées
  La formation a lieu sur des temps de cours majoritairement, pour les élèves comme pour les adultes. L'organisation visant à accompagner les élèves pour le rattrapage de leurs cours est à améliorer. Le format pour les élèves : réduire le format de 4h pour les élèves à 3h voire 2h (selon les établissements) et limiter l'effectif élèves à 16. Lors du sondage de fixation du cadre d'intervention des médiateurs, certains collègues ont exprimé leur double inquiétude de se voir déposséder de leur autorité en percevant la médiation comme une échappatoire à la punition / sanction et de se retrouver avec des élèves se sentant investi d'un pouvoir et en abusant.
  Moyens mobilisés
  Une équipe d'adultes dont les membres de la direction (participant explicitement au projet) : 11 adultes (professeurs, personnels de direction, professeur d'appui, assistant pédagogique) sur l'année scolaire 2012-2013 et 14 adultes sur l'année scolaire 2013-2014 en prenant en considération les mouvements de mutation. Des élèves (s'étant manifestés d'eux-mêmes ou ayant déposé leur candidature suite à l'expression, par un adulte, de la reconnaissance de leurs qualités / compétences de médiation ou pouvant être au service de la médiation) L'équipe éducative (sollicitation pour fixer le cadre d'intervention des élèves formés à la médiation) Temps pour la rédaction du projet et les sensibilisations professeurs /personnels administratifs / personnels de vie scolaire et élèves. Temps de formation Temps de concertation pour préparer l'arrivée des élèves sur le terrain (pour chaque nouvelle session) et et de supervision pour le suivi des élèves Moyens financiers pour rétribuer les intervenants/formateurs Panneau d'affichage pour informer les élèves formés à la médiation, permettre à tous les élèves de les identifier. Salle de médiation.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Association pour la Communication NonViolente pour former à la médiation par les pairs et à la Communication NonViolente de Marshall Rosenberg, outil au cœur de la médiation : intervenant investi dans la conception du projet avec l'équipe du collège, puis animation des formations.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Néant
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  - Investissement des élèves - Baisse des incivilités, respect et compréhension du règlement intérieur - Amélioration de la prise de parole, de la façon de s’exprimer - Baisse du recours aux mesures disciplinaires - Meilleure gestion des « petites » tensions entre élèves - Culture de la médiation et du règlement des conflits
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  - Investissement des élèves - Baisse des incivilités, respect et compréhension du règlement intérieur - Amélioration de la prise de parole, de la façon de s’exprimer - Baisse du recours aux mesures disciplinaires - Meilleure gestion des « petites » tensions entre élèves - Culture de la médiation et du règlement des conflits
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Quelques élèves du dispositif ont changé leur rapport à l'oralité, notamment en terme de participation en classe. Nous remarquons également que cette aisance se remarque dans l'échange avec les adultes. Quelques élèves (ce n'est pas le cas le plus répandu) sollicite des adultes pour se voir proposer une médiation pour régler un différend avec un camarade. A ma connaissance, une fois le sens de la médiation présenté, tous les élèves qui se virent proposer une médiation l'ont accepté avec la conscience que ce sont eux qui déterminent l'issue, accompagnés par les élèves formés à la médiation.
  Sur les pratiques des enseignants : Les professeurs du dispositif s'autorisent davantage à construire des mesures réparatrices avec des élèves en infraction. Parmi les professeurs n'ayant pas été formés, certains signalent des conflits d'élèves pouvant faire l'objet de médiations. Dans les outils de gestion de classe, d'accessibilité à la parole, des outils tels que les cercles de parole, l'intégration des émotions comme indicateur intérieur, basé sur la Communication NonViolente, sont de plus en plus utilisés. Cet élan est appuyé par les pratiques innovantes et s'adaptant aux besoins des adultes étant de plus en plus nombreux à se l'autoriser.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : x
  Sur l'école / l'établissement : La nouvelle direction souhaite inscrire dans le projet d'établissement la médiation. Il nous reste à le construire avec l'ensemble de l'équipe éducative pour permettre à l'établissement d’être doté d'un nouvel outil faisant consensus avec la liberté pour chacun de faire appel à celui lui correspondant, en cohérence avec le règlement intérieur, et dans l'acceptation de tous de la démarche entrepris.
  Plus généralement, sur l'environnement Cette année sera la première complète, qui nous permettra de mesurer quantitativement les effets. Dans le cadre de la liaison CM2/6ème, les élèves de primaire sont très vite informés du dispositif et y sont sensibilisés lors de leur visite de l'établissement. Une initiation est envisagée dans les écoles dont sont originaires nos élèves. La médiation et l'orientation, la médiation et les rencontres avec les parents, la médiation et les rapports avec les collègues, la hiérarchie, la médiation dans le rapport à soi. La Communication NonViolente permet de développer écoute et accueil de soi comme de son interlocuteur . D'ailleurs qu'une seule personne soit formée sur les deux communicants est suffisant pour contribuer à une intercompréhension de grande qualité, et même sans être d'accord pour autant.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
2018G# Neurosciences et pédagogie : dynamique d’un territoire apprenant.
PARIS
2018CEFG# LEARNING BY DOING:enseignants et élèves produisent des documents multimédia en maths.
RENNES
2018G Une bibliothèque sonore académique
LILLE
LUCIESPHERE ou la pédagogie par le son
RENNES
2018C Développer l’autonomie des élèves pendant les temps de cours avec "IloTice"
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte