Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1136 fois

 

J’emmène mes parents au musée – 2014

(Expérimentation terminée)
 

Ecole régionale du premier degré

2 RUE GEORGES LAPIERRE , 78320 LA VERRIERE
Site : www.erpd-verriere.ac-versailles.fr
Auteur : M. Petit
Mél : lionel.petit@ac-versailles.fr
  Les activités pédagogiques menées dans le cadre du projet « J'emmène mes parents au musées » sont proposées aux élèves et à leur famille, et se déroulent, de ce fait, le samedi. Elles ont pour objectif de renforcer les apprentissages de tous les élèves de grande section, de favoriser la mise en place d’une culture commune solide et de permettre la réduction des inégalités scolaires. L’ouverture culturelle des enfants est facilitée par l’association des familles au projet ; pour ce faire, ce sont les enfants qui servent de guides à leurs parents puis réalisent un fascicule permettant le réinvestissement des activités dans le cadre privé.

  Plus-value de l'action
  Le taux de participation des familles qui avoisine les 100%, avec souvent, et dès que cela est possible, la participation des deux parents, des frères et/ou sœurs, voire des grands-parents. La cohésion de tous les partenaires autour de ce projet. Une meilleure implication des familles dans la vie de l’école.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  18 élèves de grande section et leurs parents
  A l'origine
  Les élèves de La Verrière se rendent rarement dans les musées. Leurs parents pensent souvent que ces lieux culturels n'ont pas d'offres adaptées aux jeunes enfants ou que les visites coûtent très chères. Les familles verrièroises n'imaginent pas avoir leur place au musée, y passer un dimanche agréable et pouvoir contribuer ainsi à l'épanouissement de leurs enfants. Parallèlement à cela, nous constatons aussi que les enfants qui réussissent bien scolairement ont souvent la chance de fréquenter les lieux culturels avec leurs parents. Partant de ce constat, nous nous sommes dit qu’il était dans les missions de l’Ecole de combler cette différence socio-culturelle, d’offrir aux élèves l’égalité des chances à laquelle ils ont droit. Aussi a-t-il été décidé de mettre en place un projet permettant non seulement aux élèves de découvrir les œuvres majeures présentées dans les grands musées nationaux mais aussi, et surtout, de montrer aux parents les activités qu'ils peuvent eux-mêmes mener avec leurs enfants afin que l'action soit réinvestie dans le cadre privé et ait de réelles répercussions sur les acquisitions des élèves.
  Objectifs poursuivis
  • Enrichir le patrimoine culturel des élèves • Faire acquérir les compétences fondamentales en maîtrise de la langue • Tisser des liens étroits entre les familles et l’école • Donner des outils aux familles pour poursuivre leurs découvertes culturelles en dehors de l’école, les rassurer et leur montrer qu’ils ont toute leur place aux musées.
  Description
  La circulaire n°2013-017 du 6.02.2013 organisant le temps scolaire dans le premier degré prévoit la mise en place d’activités pédagogiques complémentaires (A.P.C). Ces activités ont pour but, soit d’aider les élèves lorsqu’ils rencontrent des difficultés dans leurs apprentissages, soit de les accompagner dans leur travail personnel ou de leur proposer toute activité prévue par le projet d’école. C’est ce dernier axe que les enseignantes de l’école maternelle de l’ERPD de La Verrière ont choisi de privilégier, au regard du profil de leurs élèves. Les activités pédagogiques complémentaires proposées sont organisées en trois modules, articulées autour des visites des musées d’Orsay, du Louvre et du quai Branly. Elles ont pour objectif de renforcer les apprentissages de tous les élèves de grande section, de favoriser la mise en place d’une culture commune solide et de permettre la réduction des inégalités scolaires. En outre, l’ouverture culturelle des enfants sera facilitée par l’association des familles au projet. Les trois enseignantes de maternelle sont partie prenante dans le projet
  Modalité de mise en oeuvre
  - Présentation du projet aux familles pour mesurer le degré d’adhésion : - Séances de préparation Lors des séances de préparation aux visites de musées, tous les élèves (chaque enseignante prend en charge un groupe de 6 élèves), abordent les mêmes thèmes : présentation des musées et de leur histoire, découverte des œuvres. Les élèves ont une première vision de ce qu’ils découvrent « en vrai » quelques jours plus tard et ont pour mission de transmettre les connaissances apprises à leurs parents, de pouvoir en quelque sorte jouer le rôle de guides. Le déroulement est identique pour les trois musées afin que la cohérence et la complémentarité des parcours artistiques et culturels des élèves soient préservées. Ses séances se déroulent principalement sur TNI. Visites du musée d'Orsay le samedi 30/11, du musée du Louvre le samedi 1er février et du musée du quai Branly le samedi 29 mars. A chaque fois les élèves sont accompagnés de leurs parents. - Visite du musée Les visites de musées sont communes à tous les élèves et à leurs parents. L’objectif est de découvrir les œuvres majeures exposées aux musées d’Orsay, du Louvre et du quai Branly afin de faire acquérir aux élèves des références artistiques et culturelles socialement reconnues. L’idée est aussi de faire venir les familles au musée lorsque cela n’est pas leur habitude et de leur montrer qu’elles y ont toute leur place. Un petit fascicule, rédigé par les enseignantes, avec des explications et des activités ludiques sur les œuvres et les artistes leur est remis afin de les faire participer, de les rendre acteurs de leur visite et pas seulement spectateurs. Un des critères d’évaluation du projet mené sera le désir des familles de revenir au musée. - Séances d’exploitation Les séances d’exploitation sont différentes en fonction des enseignantes. Les élèves participent à chaque atelier mais à différents moments de l’année. Il est à noter que le point commun des séances est l’aide consacrée à l’amélioration de la langue orale et à la découverte de l’écrit, par l’accès et la production de récits riches et variés. Le travail en petit groupe permet de solliciter chaque élève en favorisant les échanges avec l’enseignante.
  Trois ressources ou points d'appui
  - L’adhésion au final des familles
  Difficultés rencontrées
  - A l’inverse, les réticences a priori des parents lors de la présentation du projet
  Moyens mobilisés
  Le financement est assuré grâce aux efforts joints de l’établissement (prise en charge des transports en car) de la mairie et du RRS (financement des entrées aux musées des parents d’élèves). Les moyens mobilisés sont également humains. Pour que le projet puisse-t-être mené à bien, il fallait trouver un temps où les parents soient disponibles. Le choix du samedi étant le plus pertinent, les enseignantes se sont rendues disponibles. Il a également fallu mobiliser le personnel administratif de l'école, notamment pour assurer la « logistique », et ce un samedi matin, encore une fois. Cependant, le projet ayant rencontré une forte adhésion de tous, peu de difficultés ont été rencontrées à ce niveau.
  Partenariat et contenu du partenariat
  - Les moyens financiers dont dispose l’établissement associé à la participation du RRS qui a ciblé ses actions sur l’ouverture culturelle et l’accompagnement des familles ont permis un montage financier solide. - Le projet d’école actuellement en cours porte sur les cinq sens. Après avoir travaillé sur l’ouïe en 2011-2012, le goût et l’odorat en 2012-2013, ce sont la vue et le toucher qui sont abordés en 2013-2014. Les arts visuels ont permis aux enseignantes d’apprendre aux élèves à voir et regarder. Plusieurs projets sont mis en place : création d’un musée à l’école, expérimentation d’un travail sur la photo (emprunt d’une mallette au C.R.D.P de Versailles), constitution d’un recueil de verbes d’action liés aux arts visuels, classe P.E.A.C en lien avec la commanderie des Templiers et l’artiste Emmanuel Bayon (« Manu Tention »).
  Liens éventuels avec la Recherche
  Néant
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  • plaisir des élèves à participer aux séances ; • réinvestissement par les élèves (lors de la visite des musées et lors de la rédaction des comptes rendus notamment) de ce qu'ils sont appris lors des séances préparatoires ; • participation des familles
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : - Capacités à réinvestir et devenir « guide » pour leur parent.
  Sur les pratiques des enseignants : - Travail en équipe
  Sur le leadership et les relations professionnelles : - De riches échanges de pratiques pédagogiques avec les collègues
  Sur l'école / l'établissement : - Impact sur l’image de l’établissement et sa capacité à s’ouvrir aux familles - Projet fédérateur qui génère une dynamique de classe et d'école
  Plus généralement, sur l'environnement - Instauration d’un climat de collaboration avec les usagers - Enrichissement des relations avec les parents, sensibilisation de ceux-ci à la fréquentation des musées




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte