Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 2755 fois

 

Les Myrmécologues en herbe 2014

(Expérimentation terminée)
 

Ecole régionale du premier degré

2 RUE GEORGES LAPIERRE , 78320 LA VERRIERE
Site : http://www.erpd-verriere.ac-versailles.fr/
Auteur : Caroline Peltier
Mél : Caroline.Peltier1@ac-versailles.fr
  Comment transformer de jeunes élèves curieux et attirés par le monde des insectes en véritables myrmécologues en herbe ? Comment faire vivre à des élèves de CE2 une vraie démarche d’investigation à travers la construction et l’observation d’une fourmilière ? Comment faire se rencontrer le monde de l’école primaire et celui de l’université et de la recherche ? Comment placer les outils numériques au service des sciences naturelles à l’école ? Autant de questions qui ont trouvé leurs réponses à l’ERPD de La Verrière. Pendant deux mois, 21 élèves de CE2 ont mené à bien un projet original d’élevage de fourmis brésiliennes grâce au parrainage d’un chercheur en éthologie, tout en s’appuyant sur un outil numérique nouveau : la tablette numérique tactile.

  Plus-value de l'action
  Avoir réussi à faire vivre à des CE2 d’un quartier difficile un projet de grande ampleur avec des outils numériques perfectionnés et le parrainage d’un grand chercheur d’université grâce à : - Les photos de l’exposition réalisée - Un montage vidéo, le diaporama de l’expérience - Le journal interne de l’établissement - La communication via le site internet
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  21 élèves de CE2
  A l'origine
  Pourquoi un élevage de fourmis en classe ? • L'actualité de la programmation 2013-2014 du Palais de la Découverte de Paris, dont la visite organisée de l’exposition « Mille milliards de fourmis » fin novembre a été utilisée comme un des pivots du déroulement du projet. • La volonté de faire intervenir un chercheur dans notre école, et en particulier M. Jean-Luc Mercier (frère d’un enseignant-éducateur de notre école Hubert Mercier) qui a eu la gentillesse de devenir le « parrain » de notre projet en communiquant régulièrement avec les élèves, en apportant une colonie de fourmis brésiliennes pour notre élevage et en guidant les élèves dans la mise en place d’un protocole expérimental d’étude des phénomènes de fourragement et de recrutement. • La richesse du thème des fourmis dont les prolongements interdisciplinaires ont été particulièrement intéressants et adaptés aux instructions officielles pour la classe de CE2 (littérature, géographie, mesures…). Pourquoi des tablettes numériques tactiles en classe ? Grâce au CRDP des Yvelines (dans le cadre du dispositif CREATICE), nous avons bénéficié d’un prêt de 15 tablettes tactiles Ipad entre novembre et décembre. Avec mon collègue Hubert Mercier (enseignant-éducateur à l’internat de l’ERPD et administrateur du réseau informatique de l’école), nous avons cherché comment placer les outils numériques au service d’une démarche d’investigation en sciences. Les nombreux atouts de l’outil « tablette » se sont révélés à chaque phase du projet (cf. paragraphe Description et modalités de mise en œuvre).
  Objectifs poursuivis
  Cf. les programmes de 2008 et le palier II du LPC (Livret Personnel de Compétences) En participant à cette expérience, les élèves de CE2 ont été amenés à progresser dans le domaine des sciences comme dans celui des TICE (en lien avec l’acquisition du B2i). De plus, des compétences transversales liées à l’autonomie individuelle, à l’organisation du travail en petits groupes et à l’initiative collaborative ont été sollicitées chez les élèves, ainsi que des compétences plus spécifiques en maîtrise de la langue. Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique. - PRATIQUER UNE DÉMARCHE SCIENTIFIQUE OU TECHNOLOGIQUE : • Pratiquer une démarche d’investigation : savoir observer, questionner. • Manipuler et expérimenter, formuler une hypothèse et la tester, argumenter, mettre à l’essai plusieurs pistes de solutions. • Exprimer et exploiter les résultats d’une mesure et d’une recherche en utilisant un vocabulaire scientifique à l’écrit ou à l’oral. La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication. - S’APPROPRIER UN ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE DE TRAVAIL : • Connaître et maîtriser les fonctions de base d’un ordinateur et de ses périphériques. - ADOPTER UNE ATTITUDE RESPONSABLE : • Prendre conscience des enjeux citoyens de l’usage de l’informatique et de l’internet et adopter une attitude critique face aux résultats obtenus. - CRÉER, PRODUIRE, TRAITER, EXPLOITER DES DONNÉES : • Produire un document numérique : texte, image, son. • Utiliser l’outil informatique pour présenter un travail. - S’INFORMER, SE DOCUMENTER : • Lire un document numérique. • Chercher des informations par voie électronique. • Découvrir les richesses et les limites des ressources de l’internet. L’autonomie et l’initiative. - S’APPUYER SUR DES METHODES DE TRAVAIL POUR ETRE AUTONOME : • Etre persévérant dans toutes les activités. • Respecter des consignes simples, en autonomie. • Commencer à savoir s’autoévaluer dans des situations simples. - FAIRE PREUVE D’INITIATIVE : • S’impliquer dans un projet individuel ou collectif. La maîtrise de la langue française. - DIRE : • Prendre part à un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et justifier un point de vue. - LIRE : • Effectuer des recherches dans des ouvrages documentaires (multimédia). • Inférer des informations nouvelles (implicites). - ECRIRE : • Répondre à une question par une phrase complète à l’écrit. • Rédiger un texte (récit, description, compte-rendu) en utilisant ses connaissances en vocabulaire et en grammaire. - ETUDE DE LA LANGUE : VOCABULAIRE Savoir utiliser un dictionnaire numérique
  Description
  Les temps forts du projet et les apports spécifiques des tablettes sont décrits dans les modalités.
  Modalité de mise en oeuvre
  Les temps forts du projet : • Questionnement sur le monde des fourmis. • Premier contact avec un chercheur en éthologie (échange de mails) • Fabrication de la fourmilière en classe (moulage en plâtre) • Visite de notre chercheur et implantation de la colonie de fourmis brésiliennes • Entretien quotidien de la fourmilière (nourriture, nettoyage, observations scientifiques) • Recherches documentaires (ouvrages et internet) • Visite de l’exposition « Mille Milliards de fourmis » au Palais de la Découverte de Paris. • Préparation d’un protocole expérimental de fourragement. • Expérimentation avec l’aide de notre « parrain chercheur » • Partage de l’expérience avec d’autres classes de l’école (maternelle et élémentaire) : supports divers (visite dans la classe, affiches, supports audios et vidéos) • Création de notre propre exposition. Les apports spécifiques des tablettes tactiles : → Photographies et vidéos quotidiennes de la fourmilière (création d’un « reportage » sur l’élevage) → Communication avec le chercheur Jean-Luc Mercier → Rédaction de compte-rendus d’observations ou d’expériences avec possibilités de compléter et d’enrichir les contenus au fur et à mesure de l’augmentation des connaissances sur le sujet. → Travail sur le schéma et la légende (application « Skitch »). → Passage de la photographie au dessin d’observation scientifique (possibilité de décalquer une photographie directement sur la tablette). → Mutualisation des productions (grâce au TNI de la classe) et valorisation du travail accompli par chaque élève. → Support de travail lors de la visite de l’exposition « Mille milliards de fourmis » au Palais de la Découverte (questionnaire à remplir, jeu de piste avec photographies préalablement enregistrés sur les tablettes) → Facilité pour prendre des photographies de l’exposition en vue d’une diffusion à l’école. → Communication et échanges avec les autres classes de l’école : partage de photographies et de vidéos en lecture directe sur les tablettes ou grâce à la plateforme collaborative de l’établissement.
  Trois ressources ou points d'appui
  → Les moyens humains (cf. paragraphe précédent). → Les moyens matériels (cf. paragraphe précédent). → La grande motivation des élèves et leur investissement exemplaire tout au long du projet !
  Difficultés rencontrées
  → Certains « blocages » liés à la logique très spécifique de la marque des tablettes. → Maintenir en vie et en activité les fourmilières confiées. → Ouverture des dispositifs numériques très sécurisée et complexe.
  Moyens mobilisés
  • Les moyens humains : - projet co-imaginé et mené avec mon collègue enseignant-éducateur (Hubert Mercier), présence de celui-ci à pratiquement toutes les séances du projet. - déroulement de l’élevage parrainé par un chercheur en éthologie de l’université de Tours (Jean-Luc Mercier), - prêt de colonies de fourmis (avec leur reine) par le laboratoire de l’université de Villetaneuse et par l’OPIE (Office de Protection des Insectes et de l’Environnement) à Saint Quentin en Yvelines. - Aide du conseiller pédagogique en sciences (Bernard Prioul) et prêt de matériel. - Aide des conseillers pédagogiques TICE (Sébastien Cazassus et Patricia Mandras) pour l’utilisation des tablettes numériques. • Les moyens matériels : - Prêt de 15 tablettes numériques tactiles Ipad par la MDE 78 (dipositif CREATICE), - Prêt d’une visionneuse par la MDE 78, - Prêt de tout le matériel nécessaire à l’entretien de notre fourmilière par l’IUT de Tours (département Génie biologique) - Prêt de tous les ouvrages liés au monde des fourmis disponibles dans les différentes médiathèques de Saint-Quentin en Yvelines. La ronde des livres CRPE (Centre de Ressource pour les Professionnels de l’Enfance) - Abonnement de l’établissement réseau RLC des médiathèques du CRDP pour l’année scolaire 2013-2014.
  Partenariat et contenu du partenariat
  1) Le CRDP des Yvelines - Prêt d’une mallette de 15 tablettes numériques tactiles Ipad pendant deux mois (dans le cadre du dispositif CREATICE). - Prêt d’une visionneuse pendant une semaine. (CREATICE) - Abonnement de l’établissement réseau RLC des médiathèques du CRDP pour l’année scolaire 2013-2014. 2) Le Palais de la Découverte - Une demi-journée de formation pour les enseignants organisée au Palais de la Découverte en mars 2013. - Utilisation de documents pédagogiques sur le site du musée. 3) Les universités - Dr Jean-Luc MERCIER, MCU HC (69e section CNU) Chargé de mission VAE à l’IUT de Tours (Département Génie Biologique) → le parrain de notre projet. - Université de Villetaneuse LEEC (Laboratoire d’Ethologie Expérimentale et Comparée)→ prêt d’une colonie de fourmis brésiliennes pendant deux mois. 4) L’OPIE - Don d’une colonie de fourmis avec sa reine. - Utilisation des supports pédagogiques du site de l’OPIE 78. 5) Le réseau des médiathèques de Saint-Quentin-en-Yvelines - Prêt d’une trentaine d’ouvrages documentaires sur le monde des fourmis pour une période de deux mois renouvelable un mois.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Néant
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  - Évaluation par l’enseignante des progrès des élèves (cf. paragraphe suivant sur les acquis des élèves) à l’écrit comme à l’oral. - autoévaluation des élèves - évaluation de l’élève par ses pairs (compte-rendu, travail en binômes, communication aux autres classes) - évaluation plus informelle lors de la visite de l’exposition « Mille milliards de fourmis » : La conférencière n’a pas réussi à apprendre grand-chose de nouveau à nos myrmécologues en herbe déjà très qualifiés sur le sujet des fourmis !
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : - D’énormes progrès en sciences tant sur le plan des savoirs que des savoir-faire. - Acquisition d’une méthodologie scientifique (observer, se questionner, manipuler, vérifier, rendre compte, résumer, dessiner) - Enrichissement du lexique - Amélioration des compétences en lecture - Amélioration des compétences en expression orale et écrite - Autonomie et initiative - Savoir travailler en binôme, en respectant l’autre - Etre autonome dans l’utilisation du matériel numérique et le respecter - Connaissance d’un nouveau métier (celui de chercheur myrmécologue) - Savoir chercher des informations dans un musée.
  Sur les pratiques des enseignants : - Faire des sciences « autrement » à la manière de la « main à la pâte » - Gestion différente de la classe : travail en groupes, meilleure différenciation pédagogique, - Découverte des atouts des tablettes tactiles à l’école et envie de se former de manière plus approfondie. - Cohésion du groupe-classe et lien fort créé avec les élèves, fierté partagée d’avoir réussi à mener à bien l’élevage de la classe.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : De riches échanges de pratiques pédagogiques avec les collègues et les conseillers pédagogiques de la circonscription. De riches échanges scientifiques
  Sur l'école / l'établissement : - Echange de connaissances entre les élèves de classes et de cycles différents pour mieux vivre ensemble à l’école. - Volonté de doter l’établissement de tablettes tactiles pour la rentrée prochaine.
  Plus généralement, sur l'environnement Une meilleure connaissance des partenariats possibles (CRDP, OPIE, médiathèques, Palais de la Découverte).




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte