Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 2330 fois

 

Débats citoyens en Auvergne-Rhône-Alpes : interdisciplinarité et réseau d’établissements pour débattre et innover 2017F

 

Lycée général Claude Fauriel

28 AVENUE DE LA LIBERATION , 42007 ST ETIENNE CEDEX 1
Site : http://www.fauriel.org/debatscitoyens
Auteur : Franck Thénard-Duvivier
Mél : Franck.Thenard-Duvivier@ac-lyon.fr
  21 établissements organisent chacun une table ronde publique sur un enjeu de citoyenneté (laïcité, valeurs républicaines, développement durable, ESS, arts, etc.). Partenaires et projets connexes facilitent la construction du parcours citoyen des élèves et les synergies interdisciplinaires entre établissements : formation des enseignants, réalisation de webradio ou blog, ouvrage collectif, liens avec l’université, rencontre d’élus et de chercheurs, etc. Les jeunes sont impliqués de A à Z : ils préparent et animent les débats, enregistrent, publient, exposent… Toutes les disciplines et toutes les filières sont concernées : voies générale, technologique, professionnelle, agricole et post-bac. Cette 4e édition mobilise 2500 jeunes et plus de 100 enseignants des académies de Lyon, Grenoble et Clermont-Ferrand.

  Plus-value de l'action
  Opératoire et novateur, ce projet offre une réponse concrète et ambitieuse aux nouveaux défis de notre École. Il est un levier puissant pour faire vivre les valeurs de la République et pour travailler les compétences indispensables au continuum -3/+3. Ce dispositif interdisciplinaire contribue concrètement au parcours citoyen de l'élève grâce au débat, à la réflexion critique, aux démarches participatives et à l’engagement citoyen ; valeurs et compétences structurant l'ensemble de la formation civique des jeunes.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Environ 2500 élèves et étudiants issus de tous les niveaux (y compris BTS, CPGE), toutes les filières (générale, technologique, professionnelle), tout type d’établissements (public, privé, agricole) : 4 LG, 6 LGT, 1 LT, 8 LPO, 1 LP, 1 CFA. Académies de Lyon,Grenoble et Clermont-Ferrand.
  A l'origine
  Le monde scolaire ne bénéficie pas suffisamment des éclairages universitaires, scientifiques et professionnels pour aborder les enjeux de société et de citoyenneté avec les élèves. La citoyenneté ne se réduit pas à des savoirs. Il faut la faire vivre en permettant aux élèves de s’impliquer concrètement dans un projet ; de s’emparer de sujets de société ; d’en débattre de manière pluraliste et critique ; de rencontrer des chercheurs, des élus, des acteurs professionnels ou associatifs ; de découvrir de nouveaux métiers.Mais les financements et les partenariats ne sont pas aisés à mettre en place.
  Objectifs poursuivis
  1/ LA CONSTRUCTION D’UNE DYNAMIQUE forte autour d’une thématique citoyenne et d’un temps événementiel doit permettre de créer, au sein des établissements, des équipes projets associant élèves et enseignants, ce qui pourrait transformer les relations pédagogiques en modifiant l’organisation du travail (décloisonnement, logique semestrielle ou annuelle) et la répartition des tâches (élèves acteurs de l’organisation, de l’animation de la table ronde et même co-constructeurs du projet de classe ou d’établissement, notamment avec implication de la MdL). 2/ UN CADRE INTER-ÉTABLISSEMENTS structuré décharge les équipes des contraintes logistiques et budgétaires et encourage les formes de mutualisations, afin de leur permettre de concentrer l’innovation pédagogique et la mobilisation concrète des élèves. 3/ En offrant UNE INTERFACE entre enseignants, établissements, institutions académiques, collectivités territoriales et partenaires, les Débats citoyens facilitent un travail partagé permettant des synergies et une mise en réseau à l’échelle inter-académique.
  Description
  Projet initié en 2013 par le lycée Claude-Fauriel qui en assure le pilotage et la coordination, le suivi administratif et budgétaire, la mise en place des partenariats. Les lycées engagés dans le dispositif choisissent leur thème, leur calendrier et conservent la pleine maîtrise de la mise en œuvre pédagogique. Les enseignants participent des journées inter-académiques de rencontre et de formation. Les élèves et étudiants préparent les sujets sur le fond et s'impliquent dans la préparation, voire dans l'animation, de la table ronde. Ils produisent un travail concret qui prendra des formes classiques (exposition, revue de presse, reportages, comptes rendus, journaux lycéens…) ou plus originales (storify, blog, page Wikipedia, émission radio…). Les rencontres et travaux inter-lycées sont encouragés (participation à une autre table ronde, expo ou blog en commun, ouvrage collectif…).
  Modalité de mise en oeuvre
  La Région Rhône Alpes attribue au lycée Fauriel une subvention dans le cadre de l’appel à projets éducatifs « Eurêka ». Une convention inter-établissements précise les éléments propres à la gestion financière de l’organisation des débats. Les dépenses communes au projet sont prises en charge directement par le lycée Fauriel (outils communs de communication, édition et publication du livre collectif). Chaque lycée partenaire dispose d’une enveloppe budgétaire strictement définie pour la prise en charge du déplacement des intervenants ; les frais liés à la table ronde ou la mise en œuvre pédagogique (de type exposition : affiches, supports, location de matériel) ; le déplacement des élèves participant à une table ronde dans l’un des lycées partenaires. L’établissement d’accueil met à disposition ses locaux, organise la communication autour des débats, l’accueil des intervenants et du public, prend en charge les prestations d’hébergement (accueil, réception, déjeuner). Les lycées participant sont volontaires et s’engagent à respecter l’esprit du projet : - les tables rondes sont ouvertes au public, dans la limite des places disponibles (avec possibilité de réservation préalable si la capacité d’accueil est limitée) ; - elles font intervenir, si possible, un chercheur, un acteur professionnel ou associatif et un élu ; - elles s’appuient sur un projet pédagogique qui favorise l’implication des élèves ; - les travaux des élèves sont valorisés en fonction du projet de classe ou d’établissement, ainsi que dans le cadre du dispositif inter-lycées (utilisation du blog Villa Voice, publication finale…) ; - les participants – élèves, enseignants, intervenants – pourront être sollicités dans le cadre de l’évaluation du dispositif (au moyen d’un questionnaire à remplir) ; - faire figurer sur leurs outils de communication le logo des « Débats citoyens en Rhône-Alpes ».
  Trois ressources ou points d'appui
  1/ Le projet a atteint un niveau d’expérience et de crédibilité qui renforce son développement et permet des PARTENARIATS ambitieux. 2/ La journée de FORMATION dès juin (n-1) est efficace et mobilisatrice. Une seconde journée en octobre a permis de développer les échanges sur les pratiques de débat, les compétences des élèves et leur parcours citoyen. 3/ Le succès du dispositif reposant incontestablement sur le double principe du volontariat et de L’AUTONOMIE des équipes pédagogiques, des élèves et étudiants.
  Difficultés rencontrées
  1/ LE PILOTAGE du projet et la coordination de 21 établissements est extrêmement chronophage pour une seule personne. 2/ LA MUTUALISATION efficace de pratiques pédagogiques au sein d’un réseau de 21 établissements reste à inventer. La capitalisation de cette somme d’expériences et d’innovations reste à construire. 3/ AU NIVEAU DE CHAQUE EQUIPE, la coordination prend également du temps et elle ne bénéficie que rarement d’un reconnaissance institutionnelle.
  Moyens mobilisés
  Ce projet reçoit le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de la MGEN, le soutien des académies de Lyon et de Grenoble. Le projet mobilise 70 à 80 intervenants, plus d’une centaine d’enseignants. En 2016-2017, le volet formation est renforcé avec deux journées inter-académiques (PAF) permettant les échanges et la mutualisation des pratiques pédagogiques ; deux journées – facultatives – de formation d’initiative locale (FIL) sur l’enseignement moral et civique (EMC) et les pratiques de débat ; une formation-recherche sur le « débat parlementaire » à la façon une Lesson Study pour trois lycées volontaires accompagnés par la Cardie de Lyon.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Outre les partenaires institutionnels (Région, DAAC, Cardie), la 4e édition 2016-2017 reçoit le soutien financier de la MGEN. Elle met en œuvre des partenariats avec la Villa Gillet (Lyon), les Éditions ADAPT (Paris), le Service Science et Société (Université de Lyon), les Clubs de la Presse de Saint-Etienne et de Lyon, l’association Cartooning for Peace. Elle offre également des contacts avec des acteurs professionnels et universitaires : association We Report, Institut supérieur d’études des religions et de la laïcité (ISERL), Économie sociale et solidaire partenaire de l’École de la République (ESPER), Chambre régionale de l’ESS de Rhône-Alpes (CRESS), etc.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Le renforcement des liens avec l’enseignement supérieur et la recherche est l’une des 4 priorités du projet : participation d’au moins un chercheur à chaque table ronde et utilisation de ses travaux avec les élèves ; journée de formation sous l’égide de l’Université de Lyon ; accompagnement de son Service Science et Société autour de la démarche participative et des contacts avec les chercheurs ; connexions avec les équipes de recherche (ACCES à l’IFE), et avec les « Amphis de Lyon 2 ».
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  1/ DÉMARCHE CITOYENNE : Identifier les acteurs de la vie citoyenne, Apprendre à confronter les points de vue, Faire vivre les valeurs républicaines dans la classe, Pratiquer le débat comme outil démocratique/politique, Élaborer une proposition d’action avec restitution aux élus. 2/ IMPLICATION DES JEUNES : Participation à l’organisation logistique de la TR, Animation ou co-intervention lors de la TR, Activité créative autour de la thématique, Publier et communiquer autour de la TR, Sorties culturelles et sur le terrain. 3/ INNOVATION PÉDAGOGIQUE : Interdisciplinarité réelle (voire transdisciplinaire), Implication de la communauté éducative (dimension multicatégorielle), Acquisition de compétences numériques, Ouverture aux partenariats qui interagissent au projet, Démarche participative. 4/ CONTINUUM -3/+3 : Intervention du chercheur auprès des élèves en dehors de la TR, Utilisation de son travail (publication, méthodes), Connexion avec autres projets, Travail sur les compétences du supérieur, Expérimentation d’une démarche scientifique.
  Documents
 
Titre Rapport 2014-15
Condensé
URL http://www2.ac-lyon.fr/etab/lycees/lyc-42/fauriel/IMG/pdf/rapport_debats_citoyens-2_sept-15.pdf
Type document

Titre Rapport 2013-14
Condensé
URL http://www2.ac-lyon.fr/etab/lycees/lyc-42/fauriel/IMG/pdf/bilan_debats_citoyens_2013-14.pdf
Type document

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Rapport annuel remis aux partenaires, avec une auto-évaluation réalisée par chacune des équipes à partir d’indicateurs autour des 4 grands objectifs du projet. On obtient ainsi le « profil » de chaque projet sous forme d’un graphique en étoile. 1/ DÉMARCHE CITOYENNE : Identifier les acteurs de la vie citoyenne, Apprendre à confronter les points de vue, Faire vivre les valeurs républicaines dans la classe, Pratiquer le débat comme outil démocratique/politique, Élaborer une proposition d’action avec restitution aux élus. 2/ IMPLICATION DES JEUNES : Participation à l’organisation logistique de la TR, Animation ou co-intervention lors de la TR, Activité créative autour de la thématique, Publier et communiquer autour de la TR, Sorties culturelles et sur le terrain. 3/ INNOVATION PÉDAGOGIQUE : Interdisciplinarité réelle (voire transdisciplinarité), Implication de la communauté éducative (dimension multicatégorielle), Acquisition de compétences numériques, Ouverture aux partenariats qui interagissent au projet, Démarche participative. 4/ CONTINUUM -3/+3 : Intervention du chercheur auprès des élèves en dehors de la TR, Utilisation de son travail (publication, méthodes), Connexion avec autres projets, Travail sur les compétences du supérieur, Expérimentation d’une démarche scientifique. Une évaluation externe avait été réalisée à l’issue de la 1ère édition 2013-2014.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : D’après l’évaluation externe de 2014 (300 élèves interrogés), la participation au projet leur a permis de : rencontrer des personnes extérieures, travailler autrement, gagner en motivation, s’impliquer concrètement. L’engagement des élèves se renforce d’une année sur l’autre car ils sont de plus en plus acteurs des différents projets. En 2016-2017, certaines équipes vont le valoriser à travers les bulletins ou encore le parcours citoyen (sous forme de « passeport » par exemple).
  Sur les pratiques des enseignants : Selon l’évaluation de 2014, le projet a apporté aux enseignants de nouvelles compétences et méthodes pédagogiques, une logique de projet annuelle et un travail collaboratif, un investissement à long terme (reconduction de la démarche l’année suivante). Le renforcement du volet formation (2 journées obligatoires, 2 journées facultatives, 1 formation-recherche) favorise l’innovation et l’expérimentation pédagogiques.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Le projet permet un véritable travail interdisciplinaire, des partenariats enrichissants (avec le monde de la recherche notamment), des contacts avec d’autres établissements, la valorisation du travail des enseignants.
  Sur l'école / l'établissement : Meilleur rayonnement ; mise en place de dynamiques internes ; amélioration des relations élèves-enseignants… Par exemple, la parution d’un ouvrage collectif offre à la fois une « trace écrite » commune, un moyen de valoriser certains travaux des élèves et un bel outil de promotion du projet et des établissements.
  Plus généralement, sur l'environnement Le dispositif s’inscrit dans les orientations nationales et académiques ou régionales, mais de manière non prescriptive. Il favorise mes partenariats avec les collectivités territoriales (Région mais aussi, souvent, collectivités locales), avec le monde professionnel et associatif.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
ETRANGER
Quand une école se transforme en un état indépendant ! 2018 C-D-F (Lycée franco-allemand -Freiburg)
AMIENS
02 - BOHAIN - Collège St Antoine-Lycée Ste Sophie - Prête-moi ta voix
ORLEANS-TOURS
28 - LGT Fulbert - Chartres - Fulbert SOLIRUN
ETRANGER
DupleX, la soirée de la pensée complexe à deux niveaux 2018 E (lycée franco-allemand de Fribourg-en-Brisgau)
AMIENS
80 - AMIENS - Collège César Franck - Youcapsule, un tube pédagogique
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
Apprentissages en espace et en mouvements avec le numérique-2017B
LILLE
Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte