Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1384 fois

 

*PROJET COLLECTIF CITOYEN 2014

(Expérimentation terminée)
 

Ecole primaire Aline Hanson

ROUTE PRINCIPALE , 97150 ST MARTIN
Site : site de l'Académie de la Gaudeloupe
Auteur : BANDOU Catherine
Mél : catherine.bandou@ac-guadeloupe.fr
  Action inscrite dans le cadre d’un projet UNESCO qui vise à sensibiliser les élèves à la pauvreté dans le monde et susciter un élan de solidarité à travers des actions de coopération. Cette action solidaire permet de fédérer l’école entre les enseignants, les élèves et les parents. Cette attitude citoyenne engage à une sensibilisation sur la faim dans le monde et sur le gaspillage alimentaire de notre société

  Plus-value de l'action
  Mener une éducation à la solidarité et une ouverture au monde en s’engageant dans un projet collectif
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  307 élèves , cycles 2 et 3
  A l'origine
  Les projets collectifs menés récemment à l’école ont connu un vif succès auprès des élèves. Ils se sont appliqués dans la réalisation des travaux et se sont investis dans l’organisation en donnant le meilleur de leur comportement. Ils ont démontré une curiosité pour les thèmes proposés et une ouverture au Monde qui se matérialisaient par des recherches d’informations qu’ils menaient de leur propre chef chez eux (dans la presse ou sur la toile…) et leur désir à posteriori de partager et d’échanger sur les sujets. Les projets collectifs diminuent la solitude professionnelle, resserrent les liens entre les enseignants, impliquent le personnel périscolaire aux projets des classes et permettent d’obtenir l’adhésion de bons nombres de parents au service de la réussite des élèves.
  Objectifs poursuivis
  - Fédérer le personnel enseignant et le personnel périscolaire autour d’une action commune valorisant le travail des élèves, ouvrant l’école sur le Monde et permettant d’éduquer au patrimoine de notre île. - Donner du sens aux apprentissages du Socle Commun (Découverte du Monde cycle 2, Culture humaniste Cycle 3, Sciences, Education civique et morale) en menant une éducation en acte à la solidarité. - Faire des élèves des citoyens acteurs qui proposent une solution issue de leur environnement proche et permet de répondre à un problème mondial. - Mener une éducation interculturelle en faisant découvrir aux élèves une communauté de l’île vivant de l’agriculture : les Rastas. - Inscrire l’école dans un projet répondant à l’actualité UNESCO : 2014, année de l’agriculture familiale
  Description
  - Choisir un projet à développer sur un pays. - Nettoyer le terrain nécessaire et enrichir avec de la terre végétale - Se procurer des graines ou des boutures (parents, pépiniéristes, coopérative scolaire) - Trouver des outils (pelles, arrosoirs) et entretenir le jardin - Responsabiliser les élèves par un tableau d’entretien (arrosage) - Cultiver : semer (maïs, maracudja, basilic, piment, tomates) et bouturer (aloé, curcuma, alpinia) - Organiser une kermesse à l’approche de la fête des mères au cours de laquelle des productions d’élèves seront exposées
  Modalité de mise en oeuvre
  Décembre : - Les enseignants se concertent et choisissent 5 projets qui seront proposés aux élèves de toutes les classes participant au projet. - Après lecture des projets, les élèves voteront pour celui qu’ils veulent financer. Ce vote permettra de hiérarchiser les projets à financer par ordre de priorité. Janvier à Juin : - Les classes travailleront autour du/des projets choisi(s) en fonction des programmes du Socle Commun : Comparer des milieux proches et plus lointains (cycle 2), décrire , comparer des modes de vie (citadin, agricole, bord de mer) ; recenser les activités économiques dans les villes, les campagnes ici et ailleurs ; découvrir des manifestations du vivant (croissance des végétaux ; reproduction par semis, bouturage) ; classifier des végétaux (herbes, plantes, arbustes, arbres) ; connaître les végétaux de l’environnement proche (espèces, milieu de vie, saisonnalité) et leurs utilisations les plus courantes (médecine, cuisine, alimentation, ornement) ; découvrir le métier d’agriculteur, expérimenter mener des investigations par le biais du jardinage, comprendre la notion de solidarité organisée, s’engager dans un projet collectif, connaître l’histoire des arts par les jardins (médiévaux, à la française, à l’anglaise, créoles)… Janvier : - Premières plantations (semis, bouturage) Février : - Visite du jardin de la communauté Rasta de Bellevue et d’une pépinière à Hope Estate Interview des agriculteurs : contenu de leur exploitation, le récit de la journée d’un agriculteur, leurs difficultés, leurs projets,… Mai : - Organisation de la kermesse de l’école.
  Trois ressources ou points d'appui
  La présentation et l'explication du projet aux collègues lors de réunions Le retour positif auprès des élèves des actions précédentes
  Difficultés rencontrées
  La motivation des collègues
  Moyens mobilisés
  -Moyens matériels : terre végétale , graines et boutures, outils de jardinage -Financiers : prise en charge par la Collectivité et la coopérative scolaire -Humains : enseignants de l'école, personnels du Périscolaire et association des parents d’élèves
  Partenariat et contenu du partenariat
  - Parents d’élèves : dons pour les plantations (pots, graines, boutures) et aide pour l’organisation de la kermesse à l’approche de la fête des mères - Jardin de Bellevue (visites, conseils pour les plantations maraîchères) - Pépiniéristes (conseils sur soins et besoins des végétaux ) - Babyloan networks (dossiers pédagogique, suivi du micro crédit )
  Liens éventuels avec la Recherche
  Néant
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  nombre de faits de violence en diminution dans l'école pourcentage du nombre d'élèves actifs > 60% nombre de parents sensibilisés au projet>50% nombre de plantes ayant poussé.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Grille d’observation sur le comportement des élèves et l’état de leurs motivations concernant les activités théoriques et pratiques du projet (avant, pendant et après) Graphique de croissance des plantations des élèves (pourcentage de réussite) Questionnaire de solidarité aux parents lors de la kermesse (fréquentation et compréhension du projet)
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Donner du sens aux apprentissages Valoriser le travail des élèves Faire des élèves acteurs de leur environnement
  Sur les pratiques des enseignants : Diversifier ses pratiques professionnelles Mise en œuvre des programmes relatifs à l’EDD
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Intégrer les néo titulaires à l'équipe pédagogique Collaborer autour d'un projet commun
  Sur l'école / l'établissement : Fédérer le personnel enseignant, périscolaire et les parents d'élèves Renforcer l’identité scolaire
  Plus généralement, sur l'environnement Prendre conscience de l’impact de ses actions sur l’environnement proche Prendre conscience de la valeur de l'eau pour dans notre consommation




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
REUNION
2018E Collège Juliette Dodu. Courir pour la transition énergétique.
PARIS
2018G# Neurosciences et pédagogie : dynamique d’un territoire apprenant.
LILLE
# 2018 C - F - Une école sans classes, organisée en cycles, avec des espaces dédiés aux activités proposées
CAEN
J'intègre le dispositif "MTA pour les MTA" à l'école EMPU Henri Sellier à Colombelles 2018A
LILLE
# 2018 D - Apprendre ensemble et vivre ensemble : des collégiens s’engagent dans le projet de rénovation urbaine de leur lieu de vie.
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte