Retrouvez toute l'information sur le site education.gouv.fr

Accueil > Attestations > Les ASSR ont 20 ans !

Les ASSR ont 20 ans !

mardi 25 juin 2013, par Stéphane Guerault


Les ASSR ont 20 ans !

Dès 1957, le législateur a prévu une sensibilisation des élèves du premier
et du second degré à la sécurité routière.

En 1993, les statistiques   d’accident   mettant en évidence une accidentalité très forte chez les adolescents utilisateurs de cyclomoteurs, il est décidé de relancer le dispositif de l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) créé en 1977 dont le décret et l’arrêté du 12 février 1993 rendent le passage obligatoire. L’ASSR de 1er niveau s’adresse aux élèves de 5e et sa possession devient obligatoire pour accéder à la conduite des cyclomoteurs entre 14 et 16 ans (BSR  ). L’ASSR de 2e niveau s’adresse aux élèves de 3e.

En 1994, le Ministère réalise et diffuse des livrets de préparation à l’ASSR, sous forme de fiches pédagogiques pluridisciplinaires à destination des enseignants.

En 2002, le dispositif est renforcé : l’attestation de première éducation à la route (APER  ) est créée. Elle valide les acquis de sécurité routière pendant la scolarité du primaire, l’ASSR2   devient obligatoire pour accéder au permis de conduire. Ainsi, une continuité pédagogique est établie de la maternelle à la fin du collège.

En 2005, la loi d’orientation pour l’avenir de l’école met en place le socle commun de connaissances et de compétences qui prévoit que chaque élève doit être capable de respecter les règles de sécurité, notamment routière.

En 2007, est créée l’attestation d’éducation à la route (AER  ) pour les
personnes présentant une déficience visuelle.
Par ailleurs, une application multimédia, dite « test@SSR », remplace les supports vidéo utilisés auparavant pour la passation des épreuves.
Les fiches de préparation sont diffusées sur internet. La préparation
des candidats initialement confiée aux seuls enseignants s’appuie désormais sur l’ensemble de la communauté éducative.

En 2011, les épreuves sont téléchargées par chaque établissement depuis une plateforme nationale. La base de questions est à nouveau enrichie et fait une large place à la dimension comportementale en tenant compte de l’aspect réglementaire. Les boîtiers de réponse sont autorisés dans le cadre de la passation des épreuves.

La commission nationale des ASSR à Rouen

La commission nationale des ASSR s’est réunie le 12 juin 2013 au rectorat de l’académie de Rouen pour célébrer cet anniversaire et poursuivre le travail de relecture et de création de nouvelles questions. En 2013, ce sont 28 nouvelles questions sur les thèmes de la mobilité durable notamment qui s’ajouteront à la base des 586 questions des ASSR 1 et 2.
Le travail de relecture vise à corriger des questions pour les adapter à la législation et surtout à affirmer la volonté de mettre en avant les idées de « partage de la rue   et de la route » par les usagers et la notion de risque à éviter.