Retrouvez toute l'information sur le site education.gouv.fr

Accueil > Monter une action > Exemples d’actions > Projet ASSR - Sécurité routière pour tous

Projet ASSR - Sécurité routière pour tous

IME de DENAIN (Nord) - concours des Clés de l’Education Routière (APR)

mardi 5 juillet 2011, par Stéphane Guerault


PRÉSENTATION DE L’IME DE DENAIN

L’ Institut Médico-Educatif a été créé et est géré par l’Association Familiale « Les Papillons Blancs » de Denain et environs, association de parents et d’enfants inadaptés, rattachée à l’ UNAPEI 1.

L’IME est un établissement d’éducation et d’enseignement spécialisé qui propose des apprentissages éducatifs, pédagogiques, des suivis thérapeutiques et en fonction des besoins, des rééducations, notamment orthophonie, kinésithérapie, psychomotricité, ergothérapie.

L’établissement est agréé au titre des nouvelles Annexes XXIV et XXIV ter prévues au décret du 22 Juillet 2002, pour une capacité de 175 places en semi-internat réparties comme suit :

  • 158 places pour enfants et adolescents des deux sexes, âgés de 4 à 20 ans déficients intellectuels légers, moyens ou profonds avec ou sans troubles associés, au titre de l’Annexe XXIV.
  • 17 places pour enfants et adolescents polyhandicapés des deux sexes, âgés de 4 à 20 ans, au titre de l’Annexe XXIV ter.

Il a pour but de favoriser le développement de toutes les potentialités intellectuelles, affectives et corporelles, afin de permettre le développement d’une autonomie maximale, quotidienne et sociale, de chacun des enfants, adolescents et jeunes adultes accueillis.

L’IME est donc un établissement spécialisé de scolarisation adaptée, qui intègre un accompagnement interdisciplinaire, dans les champs de l’éducation et du soin.

L’ACCOMPAGNEMENT SPÉCIFIQUE DES ADOLESCENTS à l’IME :

La formation pré-professionnelle est l’objectif principal de leur projet personnalisé. Elle est adaptée en fonction des possibilités de chacun. Pour les uns, l’objectif sera de se tenir à un poste de travail. Pour d’autres il se calquera sur les référentiels de formation de niveaux V, pouvant donner accès à la préparation à un CAP spécialisé (Certificat d’aptitudes professionnelles).

L’ensemble des apprentissages (techniques, éducatifs et scolaires) est assuré par des éducateurs techniques spécialisés qui travaillent en collaboration avec des éducateurs et des enseignants spécialisés. L’élaboration du projet de vie sociale et professionnelle du jeune s’établit après une période de découverte des ateliers.

Puis, à chaque fois que cela sera possible, un véritable travail d’apprentissage pré-professionnel sera entrepris, qui permettra d’effectuer des stages en milieu de travail ordinaire ou protégé.

Les constats de départ :

1. Certains adolescents sont en capacité d’être autonomes pour les trajets domicile/IME ou domicile/terrain de stage. Cette « autonomie de transport » (à pied, en vélo  , en bus, en tramway…) nécessite cependant un apprentissage, afin de sécuriser au maximum les déplacements.

2. Lors de sorties éducatives, l’équipe a observé que les jeunes prenaient des risques   sans s’en rendre compte, qu’ils avaient des difficultés à anticiper et à réagir de façon adéquate face aux dangers de la route et que la signalisation   routière n’avait pas de sens pour eux (beaucoup sont non-lecteurs).

3. De plus en plus de jeunes souhaitent être « autonomes » et ne plus bénéficier des transports mis en place par l’IME, mais leurs parents sont souvent peu enclins à répondre à cette demande légitime, par peur de « ce qui pourrait leur arriver ».

Finalité du projet :

Sécuriser au maximum les déplacements des adolescents, quel que soit le moyen de transport utilisé

Objectifs :

Apprendre et expérimenter les bases du « code piéton   »
Apprendre à reconnaître les dangers de la route
Apprendre à réagir et à y faire face
Préparer et passer les épreuves ASSR pour tous ceux qui le peuvent
Leur permettre d’être le plus autonome possible dans leurs déplacements, en toute sécurité : pour faciliter leur intégration sociale (clubs sportifs, culturels…), et leur éventuelle intégration professionnelle (stages en entreprise, contrats d’apprentissage, emploi…)

Les origines du projet :

Depuis de nombreuses années, un atelier récréatif « vélo » permettait aux jeunes de rouler à bicyclette seuls ou en petits groupes, encadrés par des éducateurs.

Afin de répondre à la mission d’insertion sociale et professionnelle de ces jeunes, le « club vélo » ne suffisait plus. Un travail de « mise en autonomie de transport » a été élaboré en équipe pour permettre à ceux qui le peuvent de :

  • Préparer le trajet   à effectuer
  • Respecter les horaires des différents moyens de transport
  • Expérimenter ce trajet avec l’aide de l’éducateur (cette aide diminue au fur et à mesure de l’apprentissage, jusqu’à disparaître quand le jeune a démontré ses capacités)
  • Transposer cette autonomie domicile/ IME vers une autonomie plus large leur permettant une meilleure insertion sociale et professionnelle.

En effet, les personnes déficientes ont des difficultés de compréhension et des difficultés d’anticipation des situations nouvelles. Il est donc nécessaire de leur apprendre à redoubler d’attention et de prudence.

Un travail sur l’apprentissage du « code de la route » a été mis en place :

  • repérage de la signalétique,
  • travail à partir de photos des lieux traversés
  • mise en situation pratique pour apprendre à se déplacer en toute sécurité,
  • ateliers audio-visuels puis informatiques sur le Code de la route,
  • organisation des épreuves ASSR depuis 2004
  • achat et apprentissage de la manipulation d’un simulateur   de conduite de scooter, destiné aux jeunes ayant réussi leur ASSR (depuis 2009)

Ce projet, démarré il y a plus de 10 ans, est évalué et réajusté chaque année. Il est proposé à tous les jeunes qui en ont les capacités.

Mise en œuvre du projet :

Actuellement, tous les adolescents sont sensibilisés à la théorie et à la pratique du « code piéton ».
Ils bénéficient :

  • d’ateliers « code de la route »
  • fabrication de panneaux signalétiques
  • réalisation de maquettes
  • confection de livrets photos
  • utilisation de programmes audio-visuels ou informatiques pour préparer l’ASSR
  • jeux de société en lien avec ce thème

Une évaluation des acquis est organisée régulièrement sous forme de jeux (pour vérifier l’acquisition théorique du vocabulaire spécifique au code de la route).

Une évaluation pratique est également prévue :
de façon collective, lors de sorties éducatives de façon individuelle, lors de la « mise en autonomie de transport » préparation et passage des épreuves ASSR niveau I et II après l’obtention des ASSR, utilisation du simulateur de conduite en scooter : tous les 15 jours, 4 heures sont inscrites dans l’emploi du temps (à raison de 3 élèves par créneau d’une heure). Le simulateur de conduite est très prisé des jeunes une petite cérémonie de remise des diplômes est organisée chaque année afin de valoriser le travail mis en place.

L’éducatrice responsable de la mise en œuvre du projet, Madame Bougamont, a une formation d’animateur de Sécurité Routière pour déficients mentaux, organisée par AP2R, dans le cadre des actions de prévention des risques routiers. Elle a également suivi une formation « Risques routiers », organisée par l’ASTAV de Valenciennes.

En interne, elle transmet ses compétences et met à disposition le matériel acquis à tous les collègues désireux de la relayer dans ce projet.

Les résultats :

Épreuves ASSR

1er niveau2ème niveau
2004 29 reçus _
2005 6 reçus 16 reçus
2006 16 reçus sur 21candidats 12 reçus sur 14
2007 14 reçus sur 19 9 reçus sur 19
2008 11 reçus sur 17 12 reçus sur 17
2009 5 reçus sur 15 11 reçus sur 16
2010 31 reçus sur 35 7 reçus sur 10
2011 4 reçus sur 8 13 reçus sur 30
TOTAL 116 reçus 80 reçus

Les projets pour l’avenir :

Projet d’achat de scooters pour passer de la théorie à la pratique et permettre aux jeunes d’aller en stage de façon autonome projet d’aide à l’apprentissage du code de la route pour l’obtention du permis B.

Projet d’utilisation des capacités acquises pour l’obtention du permis « cariste » et ouvrir ainsi des opportunités professionnelles nouvelles.