Retrouvez toute l'information sur le site education.gouv.fr

Accueil > Formation > Base de connaissances - Formation > Les intersections > Piétons aux intersections

Piétons aux intersections

Traverser l’espace de circulation

jeudi 19 mai 2011


 Traverser une rue. Étude de cas.

Traverser la rue


Piéton – Dans la circulation - Traverser une rue par EducationSR

-Comment le piéton   doit-il traverser la rue ?





25 % des piétons accidentés étaient masqués par un obstacle au moment de traverser.

Il faut essayer de traverser dans une zone dégagée, où le piéton   peut voir les autres et surtout être visible.

Ce qu’il faut retenir :

  • le piéton doit emprunter les passages protégés situés à moins de 50 m.
  • les véhicules stationnés peuvent vous cacher des autres usagers. Il faut être visible.
  • avant de traverser, il faut toujours vérifier si la voie est libre, en regardant tout d’abord à gauche (sens d’arrivée des véhicules) puis à droite et rester vigilant (continuer à regarder à gauche et à droite).
  • Il faut anticiper la présence des véhicules et ne pas s’engager si un véhicule   se rapproche (visibilité   du véhicule, distance, vitesse estimée).

  • la traversée doit être directe (perpendiculaire au trottoir  ) car il faut parcourir le chemin le plus court sur la chaussée  . Il ne faut pas traverser en diagonale.


Rue Tom et Lila "La grande traversée" par assureurs-prevention

  • même si le piéton est « prioritaire » sur le « passage protégé » ou quand il a indiqué sa volonté de s’engager sur la route, le piéton demeure un usager vulnérable, aucune protection matérielle ne le protège des véhicules. Il arrive souvent qu’un véhicule oublie la « priorité » ou ne prête pas attention au piéton.
  • S’il n’y a pas de passage pour piétons, la traversée doit se faire de manière encore plus vigilante.
  • Si un agent de circulation gère le trafic, il faut attendre ses consignes pour traverser. S’il y a un feu, les consignes de cet agent sont prioritaires.

 Traverser une intersection   avec un feu

Les feux pour piétons gèrent souvent les déplacements aux intersections dans les villes.

Le piéton est « prioritaire » quand le feu est vert. La traversée nécessite cependant une attention particulière aux réactions des véhicules.

Même si la circulation est momentanément bloquée, le piéton ne doit pas traverser alors que le feu est vert pour les voitures, la circulation pouvant reprendre à tout moment.

 Traverser à un passage à niveau  

La traversée des voies ferrées à un passage à niveau est soumis aussi à une réglementation pour assurer la sécurité des usagers.

Le feu rouge qui clignote signifie qu’il ne faut surtout pas traverser. Tant que ces feux ne s’arrêtent pas, il est interdit de traverser, même si le train est passé. Il est possible qu’un autre train soit attendu.

Il arrive souvent qu’il y ait une passerelle pour les piétons à proximité. Il est alors obligatoire d’emprunter cette passerelle.

Pour en savoir plus :

L’article dédié à la sécurité aux passages à niveau.

 Traverser une voie rapide

Les voies rapides, les autoroutes, certains ponts ou tunnels sont interdits aux piétons. La vitesse des véhicules ou le manque de visibilité rendraient trop risquée la traversée.

Un panneau signale cette interdiction.

Le piéton doit choisir un autre chemin pour traverser la voie ou alors emprunter obligatoirement une passerelle si elle existe.


Voir la campagne thématique de la Prévention routière   (APR) et Assureurs Prévention   sur les dangers de la rue, les « piétons masqués ».