Découvrir et utiliser le web2.0

De plus en plus utilisée dans les médias spécialisés, mais aussi les médias grands publics, l’expression “web 2.0” reste abstraite pour bon nombre d'utilisateurs d'internet. Ce dossier, composé de trois articles, a pour objet d'une part de préciser ce que peut-être le Web 2.0 et d'autre part d'identifier des usages possibles dans les entreprises et dans le cadre de l'enseignement.

Le Web 2.0 : quels principes, quels outils, quels usages ?

Le premier article cerne cette notion récente (2004) en s'appuyant sur des exemples concrets. Le constat qui est fait aujourd'hui est celui d'une grande accessibilité des outils du web 2.0 pour tous les internautes et celui d'une grande diversité des outils et usages possibles. Souvent développés par de très petites entreprises, plus rarement par de grosses structures, ils sont utilisables par le plus grand nombre des internautes, en l'état ou après modification.

Le deuxième article cherche à signaler ce qui permet d’associer tous ces nouveaux outils dans une seule et même catégorie,le web 2.0. Bien qu’apparemment sans lien les uns avec les autres, les outils du web 2.0 répondent à des fondamentaux, notamment la mise au centre de l’utilisateur et non plus de l’informaticien, le partage d’information, la création de connaissance sur le modèle de l’accumulation et enfin l’innovation en terme de modèle économique.

Enfin, le troisième article présente des usages possibles de quelques outils web 2.0. Comme en témoigne la violence de certains commentaires sur le blog de Louis Naugès, conseil en entreprise et fervent militant du développement des usages du web 2.0 dans les entreprises, la querelle entre les adeptes du web 2.0 et les défenseurs des applications propriétaires installées est réelle. Les outils du web 2.0 permettent à certaines PME d’être présentes sur internet avec des sites offrant une multitude de services. Ils permettent également à certaines grosses entreprises d’éviter des coûts d’acquisition de logiciels, en espérant que les coûts cachés de l’usage des outils gratuits (adaptation des utilisateurs, maintenance, etc.) ne réduira pas ces économies à néant. Côté enseignement, les outils web 2.0 peuvent apporter des solutions pédagogiques efficaces avec les élèves, mais aussi faciliter les collaborations entre collègues.

Pour consulter le dossier sur le site de l'académie de Reims, cliquez ici.