Présentation du domaine d'enseignement de l'Économie-Gestion

L'Économie-Gestion recouvre un ensemble de disciplines, ou champs disciplinaires, relevant de l'économie, du droit, des sciences de gestion, de la communication, de l'informatique, mis en œuvre dans des enseignements technologiques et professionnels. Ces champs disciplinaires s’étendent du certificat d’aptitude professionnel (CAP) jusqu'au niveau du brevet de technicien supérieur (BTS), comme aux classes préparatoires au haut enseignement commercial réservées aux bacheliers STMG, les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE, voie technologique) et aux diplômes professionnels de la comptabilité, le diplôme de comptabilité et gestion (DCG), et le diplôme supérieur de comptabilité et gestion (DSCG).

Les formations correspondantes sont positionnées d'une part dans la voie technologique et d'autre part dans la voie professionnelle.  

Dans la voie technologique

Il s'agit principalement de la série Sciences et Technologies du Management et de la Gestion (près de 151 000 élèves) [1], organisée en 4 spécialités en classe de terminale avec une différenciation qui s'opère en partie sur les enseignements technologiques et en partie sur les enseignements généraux.
  - Gestion et finance

  - Mercatique

  - Ressources humaines et communication

  - Systèmes d’information de gestion.

 

Depuis la rentrée de septembre 2010, l'enseignement d'exploration "Principes Fondamentaux de l'Économie et de la Gestion "(PFEG) est proposé en classe de seconde.  

Dans la voie professionnelle

Du CAP, BEP, Bac professionnel [2], au BTS [3], les formations relevant du secteur "des services" couvrent le secrétariat, la comptabilité, le commerce, la vente, l'assurance, le transport, la banque… Ainsi que l'informatique de gestion, l'hôtellerie, le tourisme…


Le dispositif de formation est complété par les classes préparatoires au haut enseignement commercial réservées 
aux bacheliers STMG (CPGE, voie technologique) [4], ainsi que par les classes préparatoires aux diplômes professionnels de la comptabilité (DCG et DSCG). Un nombre croissant de licences professionnelles associant lycées et universités vient compléter l'offre de formation en économie et gestion.  

Liens utiles

Repéres et références statistiques (édition 2010)
http://media.education.gouv.fr/file/2010/16/9/RERS_2010_152169.pdf 

Evaluations et statistiques
http://www.education.gouv.fr/pid132/evaluation-et-statistiques.html

L'enseignement d'exploration en classe de seconde
Principes fondamentaux de l'économie et de la gestion (PFEG)
Arrêté du 8 avril 2010, BO spécial n°4 du 29 avril 2010
http://www.education.gouv.fr/cid51329/mene1007269a.html 
 ________________________________________________________________

[1] Dans le secteur des services, 231 000 élèves préparaient un baccalauréat technologique en 2009 dont 151 000 dans la série STG.
[2] Dans le secteur des services, 96 600 élèves préparaient un CAP ou un BEP en 2009, et 240 000 préparaient un baccalauréat professionnel.
[3] En 2009,  240 000 étudiants étaient inscrits en section de STS dont 159 000 dans le domaine technico-professionnel des services.
[4] En 2009, 81 100 étudiants étaient inscrits en classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE). Sur 40 400 nouveaux étudiants inscrits en première année de CPGE, 4,7 % étaient titulaires d’un baccalauréat technologique.