L'apprentissage en EPLE en 2014-2015

Bilan au 31 décembre 2014

Le bilan de l’apprentissage dans les Etablissements publics locaux d’enseignement (EPLE) en 2014-2015 est en bilan_EPLE_13-14.jpgligne sur le portail Eduscol. Il a été réalisé par la DGESCO sur la base des données recueillies au 31 décembre 2014 dans SIFA, le Système d’information sur la formation des apprentis de la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

L’analyse de ces données révèle que :

  • les effectifs sont en baisse : on recense 36 462 apprentis en EPLE au 31 décembre 2014 (contre 39 075 au 31 décembre 2013), soit une diminution de 6,7 %. Cette baisse du nombre d’apprentis en EPLE s’inscrit dans le cadre général de baisse des effectifs de l’apprentissage (-4,4% par rapport à 2013) ;
  • les UFA sont toujours majoritaires (77 % des structures) et accueillent 55 % des effectifs. Le développement de ce type de structure s’explique par la création de CFA académiques ou départementaux ;
  • les académies de Strasbourg (5267), Lille (3283), Nancy-Metz (3091), Nantes (2566) et Créteil (2449) accueillent le plus grand nombre d’apprentis dans les EPLE ;
  • les EPLE ont des effectifs équilibrés sur les niveaux de formation V, IV et III (respectivement 11 534, 11 628 et 11 503). Mais la baisse des effectifs touche plus particulièrement le niveau V (-9%) alors qu’elle est de -6% sur les niveaux IV et III ;
  • les CAP (10 785) restent traditionnellement des diplômes très préparés en apprentissage ; ils perdent cependant la première place, depuis deux années, derrière les BTS (11 205) ;
  • les apprentis en EPLE représentent 10% du total des apprentis accueillis dans les CFA sous la tutelle pédagogique de l’éducation nationale.