Navigation

L'apprentissage au 31 décembre 2014. Note d'information n° 4 (DEPP), février 2016

La note d’information de la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) indique qu’au 31 décembre 2014, 405 900 apprentis suivent une formation dans un centre de formation d’apprentis (CFA) ou une section d’apprentissage (SA), soit une baisse de 4,4 % par rapport à 2013.apprent2013_ni.jpg

Concernant la répartition et l’évolution des effectifs d’apprentis par diplôme préparé, il apparaît que l’enseignement secondaire enregistre une baisse de 6,7 % des effectifs (- 7,7 % pour le CAP et - 8,8 % pour le Bac Pro). Dans l’enseignement supérieur, les effectifs augmentent très légèrement (+ 0.6 %) mais les entrées en BTS diminuent de 3,6 %.

La baisse des entrées en apprentissage est moins marquée en 2014 (- 8800 entrées) qu’en 2013 (- 14 700). Ainsi, au 31 décembre 2014, on dénombre 204 585 nouveaux apprentis soit une baisse de 4,1 % par rapport au 31 décembre 2013. Celle-ci est due essentiellement à la diminution des entrées dans les formations d’enseignement secondaire (-6,5 %) dont - 7,8 % pour les CAP et - 14,1 % pour les baccalauréats professionnels.

La baisse des entrées en apprentissage entre 2013 et 2014 touche particulièrement le secteur du bâtiment (- 3100 entrées), de la coiffure-esthétique (- 900), de l’électricité et de l’électrotechnique (- 800), trois secteurs relevant très largement de formations de l’enseignement secondaire. Globalement, les secteurs de production dominent toujours sur les spécialités de services en formant près de 70 % des apprentis.

Le taux d’insertion professionnelle des jeunes sept mois après la fin de leur apprentissage reste nettement supérieur à celui des sortants de lycée (62 % contre 44 %, et ce à niveau de formation comparable).

S’agissant de la répartition des effectifs sur le territoire, six académies forment plus d’un tiers des apprentis. Il s’agit de Créteil, Lille, Lyon, Nantes, Paris et Versailles. En 2014, seules la Guadeloupe, Mayotte, la Corse, Limoges, la Martinique, Montpellier et Strasbourg ont vu le nombre de nouveaux apprentis augmenter.