Les Études cinématographiques en C.P.G.E. littéraires

Présentation de l'option Études cinématographiques en CPGE littéraire

Depuis la rentrée 2002 sont créées, dans des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) littéraires, de nouvelles options en cinéma et audiovisuel, histoire des arts, théâtre, à côté de celles qui existent déjà en arts plastiques et en musique depuis une vingtaine d’années. 
Ces options, d’un volume horaire hebdomadaire de six heures en arts plastiques et en musique et de quatre heures en cinéma et audiovisuel, histoire des art et théâtre, constituent une suite logique (mais non exclusive) aux enseignements artistiques de spécialité de la série L en lycée. Comme eux, elles se proposent de donner aux élèves une formation théorique et pratique : historique et culturelle, technique et méthodologique, esthétique et créative. Relevant d’un niveau supérieur, elles visent des objectifs plus ambitieux, et mobilisent des savoirs et savoirfaire nouveaux concernant, par exemple, le droit et l’économie, les systèmes de production et de diffusion, les grands dispositifs culturels.
Par souci de cohérence et de clarté, le programme de la première année se présente dans tous les domaines selon un découpage identique en deux ensembles à composantes spécifiées : 
- ensemble 1, composante historique et socio-économique ; 
- ensemble 2, composante esthétique et application pratique. 
Suivant sensiblement la même architecture, le programme de seconde année prépare plus spécifiquement aux épreuves des concours des écoles normales supérieures et traite les questions limitatives publiées chaque année au B.O. 

Le programme est précisé par le BO n°26 du 26 juin 2003 précise le programme des options artistiques des classes préparatoires littéraires aux grandes écoles.

Le programme d'admission en Études cinématographiques

Session 2018

  • Trucages et effets spéciaux au cinéma, de Méliès au numérique
  • Alain Resnais jusqu’en 1968

Sessions antérieures

2017

  • Le cadre, le plan
  • Alain Resnais jusqu’en 1968

2016

  • Le cadre, le plan
  • Le cinéma classique japonais (1950-1962) de Rashômon à Hara-kiri

2015

  • Le documentaire
  • Le cinéma classique japonais (1950-1962) de Rashômon à Hara-kiri

2014

  • Le documentaire
  • Le cinéma soviétique des années 1920

2013

  • Le corps cinématographié
  • Le cinéma soviétique des années 1920

2012

  • Le corps cinématographié
  • Tex Avery

2011

  • La couleur au cinéma
  • Tex Avery

2010

  • La couleur au cinéma
  • Le néo-réalisme italien (1943-1961)

2009

  • Le comique cinématographique
  • Le néo-réalisme italien (1943-1961)

2008

  • Fritz Lang aux Etats-Unis (1936-1956)
  • Le comique cinématographique

2007

  • Le cinéma autobiographique
  • Fritz Lang aux Etats-Unis (1936-1956)

2006

  • Le cinéma autobiographique
  • Le passage du cinéma muet au cinéma parlant

2005

  • Le montage
  • Le passage du cinéma muet au cinéma parlant

2004

  • Le montage
  • La "Nouvelle Vague" (1957-1963)

Les épreuves

Une épreuve écrite d'admissibilité

Il s'agit d'une composition d'études cinématographiques (durée : six heures ; coefficient 2 pour l'ENS Lyon, 3 pour l'ENS Paris). Cette épreuve est commune aux ENS de Lyon et Paris.

Le sujet porte soit sur l'une des deux questions du programme, soit sur un recoupement entre ces deux questions :

- question 1 : elle propose une problématique esthétique, théorique ou critique concernant le cinéma de façon générale ;

- question 2 : elle porte sur un ensemble de films présentant une certaine unité historique ou esthétique (par exemple : un mouvement ou une école, un genre, l'œuvre ou une partie de l'œuvre d'un cinéaste, etc.).

Une épreuve orale d'admission

- ENS Lyon : Il s'agit du commentaire d'un extrait de film relevant de la question 2 du programme, d'un examen des connaissances pratiques des candidats et d'un entretien (durée de l'épreuve : trois heures de préparation, une heure devant le jury ; coefficient 2,5).

- ENS Paris : Il s'agit d'un commentaire d'un extrait de film (durée de l'épreuve : une heure trente minutes de préparation, trente minutes devant le jury ; coefficient 3).

Les lycées proposant l'option Études cinématographiques en CPGE littéraire

Liste complète des CPGE scientifiques, économiques et commerciales et littéraires pour l'année universitaire 2017-2018 : BO n°11 du 16 mars 2017

  • Le lycée Guist'hau de Nantes propose une formation unique en France : la Classe Préparatoire "Ciné-Sup" qui ne prépare pas au concours des E.N.S. mais aux concours des grandes écoles du Cinéma et de l'Audiovisuel (Fémis, Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière, etc.).