Enseigner (enfin) l'oral à l'heure du numérique. Ateliers pédagogiques 2014 du séminaire "Les métamorphoses de la parole à l'heure du numérique".

Atelier 7 : Textes en voix, en sons et en images

Des créations audio-visuelles où oralisation, sonorisation et illustration de leurs textes par les élèves lient usages numériques et démarches créatives (Pecha Kucha et courts métrages).

Textes en voix, en sons et en images
Animatrice : Catherine Frizza-Thibault, IA-IPR, académie de Rennes

Des créations audio-visuelles où oralisation, sonorisation et illustration de leurs textes par les élèves lient usages numériques et démarches créatives (Pecha Kucha et courts métrages)

Objectifs :
- Faire oraliser un texte et créer son illustration sonore et visuelle pour valoriser les compétences d'écriture/lecture
- Engager dans une réalisation artistique pour motiver les apprentissages linguistiques, littéraires et culturels.
- Apprendre à utiliser les outils numériques pour former au travail entre pairs, développer la créativité (texte, son et image) et diffuser la production.

Grâce aux outils numériques, les élèves s'impliquent dans une démarche artistique où l'oralisation de leurs textes donne lieu à la création du paysage visuel et sonore qu'ils inspirent.

« Rêves : mots à découvert » : secondés par deux artistes, les étudiants de STS de Castelnaudary réalisent des courts métrages dans le cadre de leur thème d'étude. L'oralisation des récits de rêve personnels se poursuit par la traduction sonore et visuelle de leur dimension onirique. Menée au sein de l'établissement, la quête de sons et de photographies - volontairement floues - aboutit, après le montage et le mixage, à la création des courts métrages. Leur diffusion sur l'ENT de l'établissement engendre valorisation et motivation.
« e-polar » se déroule en A.P. et associe les secondes de trois lycées de Saint-Brieuc au Festival Noir sur la ville de Lamballe. Le projet convie d'abord les élèves à choisir le roman de la sélection qui inspirera l'écriture collaborative de récits policiers. Un blog accueille lectures d'extraits et critiques orales. La projection des pecha kucha est le temps fort du projet : cette forme numérique assemble la lecture enregistrée de leurs « polars », leur sonorisation et les photographies créées avec l‘aide d'un partenaire artistique. Le point d'orgue en revient à l'auteur primé au Festival qui lit un récit policier inspiré par les photographies d'élèves.

Comment le numérique rend-il possible de telles réalisations audio-visuelles, inscrites dans la pédagogie de projet et qui favorisent l'implication dans les activités d'écriture et de lecture, l'autonomie et la valorisation des élèves ?

Quelle relation texte - son ?
Les textes d'élèves, d'ordinaire voués au silence, sont lus, enregistrés et sonorisés. Donner voix à son texte, le faire entendre modifient le rapport de l'élève à l'écriture. L'entrée par la sonorisation du texte est aussi une entrée par le sens.
Apprendre à bien lire à voix haute et mettre en voix des extraits de romans policiers (déposées sur un blog de classe), mobilisent la recherche du sens et développent la sensibilité littéraire.

Quel apport du numérique ?
Mise en activité, travail interpersonnel et créatif des élèves/étudiants
Image : Appareil photographique, Photoshop CS6
Son : Microphone, Audacity +Ableton live
Écriture, support et diffusion : Traitement de texte, logiciel d'écriture collaborative, Blog, Pecha kucha, vidéoprojecteur diaporama (Lightroom5)

Inspecteur référent : Rachel Pagès, IA-IPR de Lettres, Académie de Montpellier.
Enseignant animateur : Lydie Costes, Professeure de Lettres au lycée professionnel François Andréossy, Castelnaudary, Académie de Montpellier.
Partenaires : Vincent Pérez, compositeur (oralisation, prise de son et mixage) et Didier Lesterps, photographe. http://www.lyceeandreossy.fr/spip.php?article46

Inspecteur référent : Catherine Frizza-Thibault, IA-IPR de Lettres, Académie de Rennes.
Enseignante animatrice : Sonia Bernard-Tosser, professeure de Lettres au lycée Ernest Renan, Saint Brieuc, coordinatrice DAAC au Rectorat, Académie de Rennes.
Partenaires : Alain Le Flohic, professeur-documentaliste au lycée Henri Avril, Lamballe, académie de Rennes et président de l'association « La fureur du Noir » organisatrice du festival « Noir sur la Ville » (http://fureurdunoir.info/) et l'association "Semblance" qui a initié les élèves à la photographie.
Le blog primé : http://seconde5renan.wordpress.com/

Liens :

Mis à jour le 23 mars 2015
Partager cet article
fermer suivant précédent