Ateliers 2013 du séminaire « Les métamorphoses du texte et de l'image à l'heure du numérique »

Atelier 8 : Décrire la peinture à partir de Diderot

Afin de célébrer le tricentenaire de la naissance de Denis Diderot, et compte tenu de l'exposition « Le goût de Diderot » au musée Fabre du 05/10/2013 au 12/01/2014, l'Inspection pédagogique régionale de Lettres, l'Inspection pédagogique de Lettres-Histoire et la Délégation académique à l'Éducation artistique et à l'Action culturelle de l'Académie de Montpellier, ont organisé le projet littéraire « Diderot Texte et image 2013 », qui se matérialise par un concours d'écriture associant le texte et l'image, concours réservé aux classes des lycées généraux et technologiques et des lycées professionnels de l'Académie.

Atelier 8 : « Pour décrire un Salon ... » : décrire la peinture à partir de Diderot

Référents :
• Rachel Pagès, IA-IPR, académie de Montpellier
• Marie-Lucile Milhaud, IA-IPR honoraire

Eléments de contexte :
Afin de célébrer le tricentenaire de la naissance de Denis Diderot, et compte tenu de l'exposition « Le goût de Diderot » au musée Fabre du 05/10/2013 au 12/01/2014, l'Inspection pédagogique régionale de Lettres, l'Inspection pédagogique de Lettres-Histoire et la Délégation académique à l'Éducation artistique et à l'Action culturelle de l'Académie de Montpellier, ont organisé le projet littéraire « Diderot Texte et image 2013 », qui se matérialise par un concours d'écriture associant le texte et l'image, concours réservé aux classes des lycées généraux et technologiques et des lycées professionnels de l'Académie. De nombreux établissements construisent cette année leur projet fédérateur des actions culturelles et artistiques autour du tricentenaire et du projet « Diderot Texte et image 2013 ». Tel est le cas du lycée Jean Monnet de Montpellier, où la fête de la science, la semaine des arts, la semaine des langues comporteront des manifestations et ateliers autour de l'œuvre de Diderot.
La base de données Utpictura18 qui sera mobilisée comme instrument de travail au sein de l'atelier présenté a été conçue à l'université Paul Valéry de Montpellier, en partenariat avec le CNRS et la Région Languedoc-Roussillon, faisant de l'Académie de Montpellier une interlocutrice privilégiée pour cette initiative.

Description de l'atelier :
• Objectifs : Apprentissage de la description et interrogation sur son histoire, ses méthodes et ses enjeux. Lecture et interprétation de la scène picturale et de sa description par Diderot, analyse des dispositifs que la scène met en œuvre dans le texte et dans l'image, production par l'élève d'une description argumentée et d'un jugement de l'œuvre.
• Classe concernée : Première L option Arts Plastiques/Théâtre du lycée Jean Monnet de Montpellier.
• Déroulement : Les élèves choisissent des tableaux répertoriés sur le site Utpictura18, qui référence nombre de toiles commentées par Diderot dans les Salons. Une seule contrainte dans la classe : tous les genres doivent être représentés (nature morte, peinture d'histoire, scène de genre, paysage...). Les élèves établissent en premier lieu une description factuelle et détaillée, qui conduit ensuite à un jugement de l'œuvre. L'enjeu est d'écrire à la manière de Diderot, de retrouver ses formules, son rythme, son inventivité formelle. Une rencontre avec S.Lojkine, responsable du projet Utpictura18, permettra d'approfondir la connaissance des Salons, leur place dans l'œuvre de Diderot, et de dégager des problématiques d'écriture spécifiques selon les genres pour améliorer les productions écrites, en vue d'une validation sur le site Utpictura18. On envisagera ainsi la peinture d'histoire, qui nécessite de raconter le sujet mythologique, religieux, historique représenté [comment articuler la narration de l'histoire et la description de l'œuvre ?] ; la peinture de genre qui présente une histoire non écrite en dehors du tableau [comment le peintre s'arrange-t-il pour nous faire deviner l'histoire ?]. Dans les paysages et les natures mortes, on découvrira comment Diderot réussit à reconstruire une histoire quand même, et on essaiera de procéder de même [gageure de l'écriture : comment faire une histoire à partir d'un ciel, d'une mer, d'un panier de fraises ?].
Compétences de lecture et d'écriture : les techniques de la description, le souci du détail ; l'analyse du dispositif de représentation ; le plaisir de la critique et les stratégies du jugement ; les frontières de la critique.

Apports du numérique : Réalisation sous forme de forum sur Utpictura18.
Les élèves publient leurs critiques en utilisant la fonction « poster un commentaire » sur le site Utpictura18. Dans les Salons, Diderot s'adresse à Grimm, le rédacteur de la Correspondance littéraire, qui les diffuse. Grimm répond parfois, ou intervient, tempère, corrige Diderot. Le rôle du professeur-Grimm est ici tout trouvé face à ses élèves-Diderot, pour aboutir à de nouveaux Salons apocryphes et dialogués...

Enseignants animateurs :
• Stéphane Lojkine, professeur des universités, directeur du CIELAM, université d'Aix-Marseille
• Catherine Jorgensen, professeur de Lettres, lycée Jean Monnet, académie de Montpellier

Partenaire : CIELAM, université d'Aix-Marseille, Aix-en-Provence
Initiation des élèves à la critique d'art et aux Salons de Diderot par la pratique de l'écriture d'invention, en utilisant le site Utpictura18.
Texte de référence : Diderot, Œuvres. IV. Esthétique - Théâtre, éd. Laurent Versini, Laffont, Bouquins, 1996
Matériel iconographique et pédagogique : Base de données et site Utpictura18.
http://sites.univ-provence.fr/pictura/Presentation.php

Consulter :
La vidéo de lancement de l'atelier
Le compte rendu de l'atelier 8

Mis à jour le 06 mai 2014
Partager cet article
fermer suivant précédent