Événements et concours

Campagne de solidarité internationale « Pas d'Éducation, Pas d'Avenir ! »

Aujourd'hui, on compte encore, dans le monde, plus de soixante millions d'enfants qui ne vont pas à l'école. La campagne « Pas d'Éducation, Pas d'Avenir ! » (anciennement appelée « Quinzaine de l'École publique ») a pour objectif de sensibiliser le grand public, et notamment les plus jeunes et l'ensemble de la communauté éducative à cette réalité et de financer des projets concrets pour permettre à toutes et tous dans le monde d'accéder à l'éducation.

Une démarche d'éducation au développement et à la solidarité internationale

nouvelle_affiche_education-avenir

Portée par la Ligue de l'enseignement, confédération d'associations françaises d'éducation populaire et laïque, et l'association Solidarité Laïque la campagne «Pas d'Éducation, Pas d'Avenir !», a été créée en 1946 (sous le nom de « Quinzaine de l'École Publique ») avec le soutien du ministère chargé de l'éducation nationale. Elle est également organisée en partenariat avec Milan Presse, l'Agence française de développement ainsi que la Ligue internationale de l'enseignement, de l'éducation et de la culture populaire (LIEECP).

La campagne a un double objectif

  • Soutenir financièrement des projets concrets qui contribuent à l'accès à l'éducation pour toutes et tous dans le monde (comme la construction de classes, de bibliothèques ou encore la mise en place d'activités éducatives et extrascolaires), en réponse à l'Objectif de développement durable 4 qui vise à "assurer l'accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d'égalité et à promouvoir les possibilités d'apprentissage tout au long de la vie" et qui fait partie des 17 Objectifs de développement durable adoptés en septembre 2015 par 193 États membres de l'Organisation des Nations Unis.
  • Sensibiliser les élèves et le grand public aux enjeux de la solidarité internationale. La transmission des valeurs de solidarité et de fraternité est une des missions de l'École : chaque élève doit devenir un citoyen responsable, qui participe de manière constructive à la vie sociale et peut décider, s'il le souhaite, de s'impliquer pour aider les personnes en difficulté, en France et dans le monde.

La campagne est ainsi l'occasion d'initier un travail pédagogique avec les enfants et les jeunes autour des problématiques liés à l'accès à l'éducation dans le monde, aux questions de citoyenneté et de solidarité.
De l'école primaire au lycée, tous les élèves peuvent participer à cette opération.

Le site Internet de la campagne « Pas d'Éducation, Pas d'Avenir ! » propose des ressources pédagogiques pour l'éducation au développement et à la solidarité internationale. Des actions locales, concert solidaire (au Point Ephémère à Paris le 10 juillet), randonnée solidaire (dans les Ardennes le 13 juin), mais aussi braderie, soirée à thèmes, tournoi sportif, etc. sont également mis en place chaque année par les fédérations de la Ligue de l'enseignement et le réseau de Solidarité Laïque (agréée par le Comité de la Charte du don en confiance) pour animer la campagne et récolter des fonds.

La Ligue de l'enseignement peut accompagner les écoles et les enseignants pour mettre en place des initiatives d'éducation à la solidarité internationale pendant la campagne. Les projets qui reçoivent un soutien financier sont également présentés sur le site Internet « Pas d'Éducation, Pas d'Avenir ! ». Ils peuvent illustrer concrètement les enjeux liés à l'accès à l'éducation dans le monde.

Présentation de la campagne 2016

affiche_2016_Education-avenirLa campagne 2016 a été lancée au Salon européen de l'éducation, le 11 mars 2016, en présence des représentants de la Ligue de l'enseignement et de Solidarité Laïque.

Cette année, la campagne a lieu du 15 février au 30 juin.

Le matériel de campagne (affiches et dépliant) nécessaire à l'animation de la campagne dans les classes est mis à la disposition des enseignants et des acteurs de la campagne à travers les fédérations départementales de la Ligue de l'enseignement et du réseau de Solidarité Laïque. Pour plus d'informations, il est possible de s'adresser à Floriane Langlais, chargée de projets internationaux à l'adresse suivante : flanglais@laligue.fr

Chaque année, un illustrateur accepte de dessiner l'affiche de la campagne. Pour la deuxième année consécutive, elle a été réalisée grâce à des portraits peints par Titouan Lamazou, artiste, navigateur et écrivain. Les affiches de la campagne ainsi que celle de la Quinzaine de l'école publique depuis 1983 sont disponibles sur la page Facebook « Pas d'Éducation, pas d'Avenir ! ». Elles ont été réalisées par des dessinateurs tels que Peyo, Roba, Tome Janry, Plantu, etc.

PEPA_2012 PEPA_2013PEPA_2014Affiche_2015_Education-avenir

Les affiches de la campagne « Pas d'Éducation, pas d'Avenir ! » depuis 2012, de gauche à droite, Tofdru (en 2012), Fabrice Giband (en 2013), Bruce Clarke (en 2014) et Titouan Lamazou (en 2015).

Bilan de la campagne 2015

La campagne "Pas d'Éducation, Pas d'Avenir !" 2015 a permis de cofinancer 20 projets qui seront réalisés à partir de janvier 2016, dans 6 pays, sur 2 continents, dont :

  • La création d'une bibliothèque dans le lycée provincial de Gorom-Gorom au Burkina Faso, avec l'association Aide au développement par l'éducation au Burkina Faso (ADEB) ;
  • Un chantier pour améliorer l'accès à l'eau dans l'école du village Wa Piaw Tha Ya au Myanmar, projet conduit par l'association Partenaires La construction d'un centre de formation professionnelle aux métiers de l'artisanat malgache à Madagascar, initiée par l'association Mitsinjo;
  • L'édification d'un centre éducatif et culturel pour les enfants et jeunes de Rabat au Maroc, conduit par l'association marocaine Mouvement Tofola Chaabia ;
  • Un projet de plantation d'arbres dans une école pour sensibiliser aux dangers de la déforestation au Mali, porté par l'association Afrique Agri Solaire.
Mis à jour le 12 avril 2016
Partager cet article
fermer suivant précédent