Espace B2i Lycée : documents d'appui

3.2 Distinguer une simulation ou une modélisation de la réalité, lors du traitement des informations ; préciser le contexte associé aux résultats obtenus et ses conséquences sur leur interprétation. Identifier la nature des modèles employés et leurs limites de validité.

Retour à l'espace B2i Lycée

L'élève doit savoir repérer les situations dans lesquelles le résultat est issu d'un modèle ou d'une simulation (conception ou expérimentation assistée par ordinateur, cartographie, jeu sérieux...) et non de la représentation directe d'une réalité. Il doit avoir conscience que l'algorithme et les variables pris en compte déterminent la pertinence du résultat et d'autre part que la modélisation propose une image simplifiée d'une réalité souvent plus complexe.
En histoire, l'élève doit apprendre à distinguer la reconstitution de la réalité du terrain, la reconstitution n'étant qu'une hypothèse basée sur des extrapolations.
En géographie, la cartographie est une analyse du terrain qui modélise la réalité mais poursuit des objectifs au service desquels se trouve la carte. Il est indispensable que les élèves comprennent à quels enjeux de démonstration une carte répond.
En STI, il est indispensable que l'élève s'approprie le fait que la modélisation et la simulation reposent sur des modèles mathématiques utilisés pour se rapprocher de situations réelles.
Le paramétrage des données est une action fondamentale à ne pas négliger (temps de simulation, caractéristiques des sondes, condition de température, etc.) Le choix de ce paramétrage va automatiquement induire la simulation.

 

Aptitudes

CritèresExplications
Pistes d'activités

On peut familiariser l'élève avec les outils de simulation couramment utilisés dans la société pour des projections à court, moyen ou long terme : prévisions météorologiques, climatiques ou géophysiques, études démographiques, étude de trajectoire, conception d'objets... Lors de l'utilisation des outils de simulation on veillera à ce que l'élève perçoive les biais et les écarts possibles entre le virtuel et le réel.

Par exemple en comparant les couleurs entre les représentations graphiques et la photographie, les résultats d'une expérience virtuelle et d'une expérience réelle en SVT, en sciences physiques ou en sciences de l'ingénieur.


Exemple de scénario pédagogique
en chimie sur la représentation de molécules à l'aide du logiciel Avogadro.

Exemple de scénario pédagogique en physique utilisant le logiciel libre Stellarium (logiciel de simulation, planétarium).

Exemple de scénario pédagogique en géographie: utilisation d'une cartographie interactive en classe de seconde.
Mis à jour le 20 janvier 2014
Partager cet article
fermer suivant précédent