Suivez-nous
Circulaire de préparation à la rentrée 2011-2012

Priorités de l'année scolaire 2011-2012

Archive - Dernière mise à jour le 06 avril 2012

La circulaire de rentrée 2011 définit les priorités et les grands enjeux de l'année scolaire 2011-2012. Elle traduit les axes de la politique éducative en directives. En effet, un objectif naturel s'impose à chacun des acteurs de l'École : améliorer les acquis à tous les niveaux de la scolarité, concilier l'École pour tous et la réussite de chacun.
Trois lignes de force sous-tendent cette ambition : la priorité absolue donnée à la maîtrise des savoirs fondamentaux, la personnalisation des parcours des élèves, la volonté d'accorder une plus grande liberté d'action aux établissements scolaires, dans le double dessein de promouvoir l'excellence et de lutter contre les inégalités.

Pour la première fois, la circulaire de rentrée est interactive : elle renvoie vers Éduscol, Éducnet et education.gouv.fr et son annexe vers les textes réglementaires au Bulletin officiel.
Circulaire de rentrée 2011

La circulaire de rentrée 2011 paraît au BOEN du 5 mai 2011. Elle donne les grandes orientations pour l'année scolaire 2011-2012. Cette année, elle se concentre sur plusieurs points : améliorer les résultats des élèves et le climat scolaire, mieux accompagner les enseignants, pour promouvoir l'excellence et lutter contre les inégalités.

Améliorer les acquis et les résultats des élèves à l'école et au collège

Tous les acteurs du système éducatif concentrent leurs efforts pour faire acquérir les savoirs fondamentaux aux élèves, puis les consolider. Français, mathématiques, sensibilisation à une première langue étrangère : les progrès des élèves sont suivis en continu de l'école maternelle au collège. La validation des compétences du socle commun, pour chaque élève, est enregistrée dans le livret personnel de compétences. Sa version informatisée, déjà utilisée au collège, est généralisée à l'école primaire. Dès qu'une difficulté apparaît, les élèves qui en ont besoin bénéficient d'une aide personnalisée. Écoles et collèges travaillent ensemble pour assurer la continuité du parcours des élèves, dans une école du socle commun.

À la rentrée 2011-2012, les nouvelles premières générales et technologiques et la nouvelle terminale professionnelle se mettent en place. Le nouveau lycée permet aux lycéens de se spécialiser plus progressivement. La nouvelle classe de seconde doit être consolidée, les stages passerelles et de remise à niveau développés. Tous les élèves bénéficient d'un accompagnement personnalisé.

Au centre de l'action de l'Éducation nationale en faveur de l'égalité des chances, des dispositifs innovants visent à fournir aux élèves des conditions de travail optimales, pour développer leur ambition scolaire :

  • programme national d'éducation prioritaire, ÉCLAIR (Écoles, collèges et lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite) vise à créer les conditions optimales de réussite scolaire dans les écoles, collèges et lycées dans lesquels les écarts de réussite sont importants et le climat particulièrement difficile ;
  • du collège à l'enseignement supérieur, les internats d'excellence proposent aux élèves motivés, qui ne trouvent pas chez eux les conditions optimales pour travailler, un projet pédagogique et éducatif structurant ;
  • les établissements de réinsertion scolaire (ERS) proposent de suivre une scolarité aménagée à des collégiens perturbateurs, exclus au moins une fois de leur établissement et qui risquent de décrocher.

De plus en plus d'élèves handicapés poursuivent leur scolarité au collège, puis au lycée. Pour améliorer la qualité de l'enseignement qu'ils reçoivent, les professeurs non spécialisés sont mieux informés et accompagnés. En lien avec l'université, l'École encourage l'accès de ces élèves à l'enseignement supérieur.

Les élèves acquièrent la compétence à s'orienter tout au long de leur vie au collège et au lycée : le parcours de découverte des métiers et des formations se déroule à la fois dans les enseignements disciplinaires et sur des temps spécifiques d'information.

Accompagner les professeurs

Au début de leur année de stage, les nouveaux enseignants sont accueillis par les chefs d'établissement et les corps d'inspection, qui ont un rôle décisif pour faciliter leur entrée dans le métier. Ils consolident leurs compétences professionnelles et sont formés à la conduite de classe.

La formation et l'accompagnement des enseignants, dès leur année de stage puis tout au long de leur carrière, s'accompagne du développement des ressources mises à leur disposition et de la diffusion des usages numériques. Ces ressources s'appuient sur les apports de la recherche scientifique et universitaire.

Les académies peuvent mobiliser davantage la formation à distance et en ligne, par exemple avec l'outil Pairform@nce.

L'établissement scolaire, pivot du système éducatif

L'autonomie est un levier d'amélioration des performances des établissements. Ils peuvent mettre en place des innovations et des expérimentations, pédagogiques et éducatives, pour s'adapter au plus près aux besoins des élèves. Ces démarches peuvent être conduites dans le cadre d'une contractualisation d'objectifs et doivent systématiquement être évaluées.

Les établissements sont un maillon essentiel du système éducatif, avec plusieurs missions-clés :

  • garantir un cadre de travail plus serein à tous les élèves et les éduquer à la santé ;
  • lutter contre l'absentéisme et prévenir le décrochage scolaire ;
  • développer l'éducation artistique et culturelle et le sport scolaire ;
  • dialoguer avec les parents.

Le conseil pédagogique est le lieu de concertation sur l'autonomie pédagogique de l'établissement. Les partenariats noués par l'établissement contribuent à construire son projet pédagogique.

Au lycée, le conseil de la vie lycéenne (CVL) est systématiquement consulté sur les questions pédagogiques prévues dans le cadre de la réforme du lycée.

Mis à jour le 06 avril 2012
Partager cet article