Ateliers 2011 du séminaire « Métamorphoses du livre et de la lecture.. »

Atelier B6 - Des écritures en « je » pour accompagner la lecture de Barbe Bleue. S'approprier les textes littéraires par des travaux d'écriture favorisant l'expression d'une réception subjective de l'œuvre

Sophie David, IA IPR (Toulouse) et Pierre-Marie Baux, IA IPR (Toulouse)

Le travail proposé a été mis en œuvre dans des classes de CM2 et de 6ème en vue de permettre aux élèves de porter un regard particulier sur le conte Barbe Bleue. L'une des pistes de lecture consiste par exemple à délaisser les clichés sur le personnage masculin monstrueux afin d'observer l'histoire à travers les yeux de la jeune épousée.

Les enseignantes ont conçu une séquence qui se fonde sur la corrélation entre lecture et écriture et sur le postulat que chacune de ces activités fait progresser l'autre. C'est ainsi que des écrits intermédiaires sont venus fixer et soutenir les interprétations de chaque élève dans les différentes phases de découverte du conte, dévoilé progressivement. Ces écrits ont été conçus de manière à favoriser l'expression de soi, grâce à une rédaction en « je » susceptible de prendre deux formes : celle du commentaire personnel avec une justification des choix opérés et celle de l'écrit d'invention par lequel l'élève se projette dans un personnage.

Durant cet atelier, nous analyserons en particulier en quoi ce dispositif, qui favorise l'expression des affects liés au texte, a pu conduire à des interprétations plus riches que celles associées aux commentaires analytiques neutres et favoriser un meilleur investissement du lecteur qui devient le sujet de sa lecture.


Animateur : Véronique Larrivé, professeur de lettres au collège Michelet, formatrice Lettres à l'IUFM (Toulouse).

Partenaire : Gérard Langlade, professeur à l'Université Toulouse-Le Mirail

Atelier du 23 novembre 2011
Programme national de formation

 

Mis à jour le 08 mars 2012
Partager cet article
fermer suivant précédent