L'actualité d'éduscol

Transcription du clip "Un projet européen en lycée"

2 jeunes femmes et 2 jeunes hommes chantant en anglais :
Look at me, I'm a train, I'm a track, I'm a train, I'm a train, I'm a ticket-train, yeah.

Voix off : Le programme européen Comenius permet les échanges et la coopération entre les établissements scolaires en Europe de la maternelle au lycée. Il favorise chez les élèves le développement des notions de citoyenneté européenne, de mutliculturalisme et l'acquisition de compétences linguistiques. Chaque année en Europe, Comenius relie 11 000 établissements, 100 000 enseignants et 750 000 élèves.

Alain Domon, proviseur du lycée du Coudon de la Garde : Ce projet est initié par un professeur d'allemand qui est venu avec l'idée de travailler sur les gares et les trains en Europe.

Christiane Harzer, professeure d'allemand et d'anglais : I thought Comenius wants to bring people together. Trains bring people together. Why don't we make them project on trains ?
Comenius a pour but de rassembler les gens. Les trains ont pour but de rassembler les gens. Pourquoi ne pas monter un projet autour du train ?

Marylène Barriant, professeure d'allemand : Il y a d'abord une phase de recherche de partenaires. Pour la Pologne c'était simple, puisque la Pologne était déjà un partenariat de l'école allemande et les autres partenariats ont été trouvés par eTwinning : un lycée à Klaipéda et un lycée à Catania en Sicile

Christiane Harzer : The main idea here was : we wanted to have a product, a product which connects the schools. And then we've developped the idea and the first program of the travel guide for young people. So at each stop, we make groups, multicultural groups.
Ce que nous voulions c'était réaliser un produit, un produit qui relierait les lycées entre eux. Nous avons donc décidé de réaliser un guide de voyage pour les jeunes. A chaque étape, nous formons des groupes multiculturels.

Alain Domon : Tous les élèves d'allemand, c'est-à-dire une cinquantaine d'élèves de l'établissement sont concernés potentiellement par le projet et essentiellement, d'abord, les élèves de la section européenne allemand. Directement concernés par le projet, il y a deux professeurs dont une qui coordonne l'ensemble. Mais nous avons par exemple le professeur de cinéma, qui est impliqué, des professeurs de théâtre, des professeurs de langue qui accueillent des personnes.

Christiane Harzer : We had a eTwinning group, with is the core of our project because it collects all information we need.
On a créé un groupe eTwinning qui est le coeur de notre projet parce qu'il collecte toutes les informations dont nous avons besoin.

Éric Desblache, professeur de physique chimie, responsable eTwinning : Ils ont également créé un blog où ils racontent un petit peu ce qu'il s'est passé pendant la semaine. Tous les éléments du guide de voyage vont être insérés dans l'espace eTwinning de manière à ce que plus tard, lorsque tous les participants auront rejoint leur pays d'origine, ils puissent reprendre les documents tranquillement et les organiser pour faire un vrai guide de voyage.

Christiane Harzer : Here we had a group a music group. So Germany brought a music teacher and some very good singers. So we formed a music group.
Nous avons aussi un groupe de musique. Les allemands sont venus avec un professeur de musique et d'excellents choristes. Nous avons donc formé un groupe.

Lycéen français : Donc on a au moins mis au point le point de vue instrumental et puis après on a répété tout ça avec la chorale.

Lycéenne étrangère : At first I thought it would be difficult to work together but it was good, yes.
Au début je pensais que ce serait difficile de travailler ensemble mais finalement tout s'est très bien passé.

Anskar Merk, professeur de musique : It was a great experience because we have had a very international language, music, together.
C'était une bonne expérience Nous avons tous parlé le même langage : la musique.

Lycéenne étrangère : We are singers and it's a rock band I think, so normally it doesn't fit but, yes it works.
Nous sommes une chorale, eux un groupe de rock, normalement ça ne se mélange pas mais là c'était super.

Christiane Harzer : And the last group we had was a film group which made a film at the station in La Ciotat, to have this regional flavour, this regional extra bit in it.
Le dernier groupe était un groupe cinéma. Ils ont tourné dans la gare de La Ciotat pour avoir cette saveur locale.

Lycéen français : Tout d'abord on a commencé par répéter au lycée,

Scène du film :
Lycéen français : Mais vas-y bouge
Lycéenne étrangère : Come here.
Lycéen étranger : Komm herein. Yeah. Super. Danke schön.

Lycéen étranger : So in that film, different people from different countries come to him and ask him the way to the station.
Dans ce film, différents touristes étrangers lui demandent la direction de la gare

Scène du film :
Lycéen étranger : [bruitage de trains avec la bouche] Where ? [autres questions dans différentes langues]

Lycéen étranger : And he acts like he doesn't understand and speak some french...
Il fait comme s'il ne comprenait rien et il marmonne en français...

Lycéenne étrangère : We all come from different countries but we all are the same and it's amazing.
On vient tous de pays différents mais on est tous pareil, c'est génial.

Lycéen français : On s'est tous mis à parler anglais et puis ça s'est passé vraiment bien, quoi.

Lycéen étranger : Comenius project is all about getting to know other people. We interact with them and we learn more about how they live and it's a pretty unique experience.
Le projet Comenius est fait pour apprendre à connaître d'autres gens. On échange avec eux et on en apprend plus sur leur mode de vie. C'est une expérience assez unique.

Plusieurs voix de lycéens mêlées : Bye ! Bye ! We love France !

Voix off : Tous les ans la journée de l'Europe est fêtée le 9 mai dans toute l'Union Européenne. C'est l'occasion pour les écoles, collèges et lycées engagés dans des partenariats européens d'aller à la rencontre d'élèves d'autres pays membres.

Alain Domon : La journée de l'Europe a été organisée ici parce que justement nous avions ce projet et cet accueil de nos partenaires européens. La correspondante départementale de la délégation académique aux relations internationales en a profité pour en quelque sorte constituer un temps fort dans cette semaine et un temps fort dans la vie pédagogique du département.

Hermania Daeden, déléguée académique aux relations européennes, internationales et à la coopération (DAREIC) : Le but de cette journée de l'Europe c'est de mettre en valeur, de promouvoir, de donner un moment de reconnaissance à tous les projets qui se déroulent dans l'académie. Donc nous découvrons des aventures humaines, des aventures pédagogiques également qui ont une dimension extraordinaire, donc une dimension véritablement européenne.

Choristes du début chantent l'Hymne à la joie de Beethoven en allemand :
Freude, schöner Götterfunken,
Tochter aus Elysium,
Wir betreten feuertrunken,
Himmlische, dein Heiligtum

Christiane Harzer : I think that's the main idea, the European idea to come closer. See someone, get to know someone face to face and work and spend time together and a good time together.
L'objectif principal de l'Europe c'est de se rapprocher. Rencontrer les gens, travailler et passer du temps avec eux, du bon temps.

Marylène Barriant : Plus le temps passe, plus les élèves deviennent actifs, prennent des initiatives, participent à l'organisation

Alain Domon : Nous souhaitons vivement que ces projets se développent, que davantage de collègues s'impliquent dans la réalisation.

Christiane Harzer : It's a good way of keeping European in peace and quiet.
C'est un bon moyen de maintenir la paix et la tranquilité entre Européens.

Choristes du début qui chantent l'Hymne à la joie de Beethoven en allemand :
Alle Menschen werden Brüder,
Wo dein sanfter Flügel weilt.
 

Mis à jour le 06 décembre 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent