L'actualité d'éduscol

Transcription du clip "Articuler aide personnalisée et temps de classe, en mathématiques, en CE1"

Voix off
À l'école élémentaire, les élèves qui éprouvent des difficultés d'apprentissage peuvent bénéficier d'une aide personnalisée de deux heures hebdomadaires, en plus des heures de classe. L'aide personnalisée s'articule étroitement avec les activités proposées en classe. Elle peut préparer ces activités, renforcer le travail de formalisation et d'accompagnement. Les difficultés des élèves sont repérées par l'enseignant durant le temps-classe.

Séquence en classe
Enseignante : Alors nous, ici, on va faire un petit travail de calcul mental. Vous allez essayer de calculer dans votre tête combien est-ce qu'il faut pour aller de 74 jusqu'à 100. Alors, qu'est-ce que tu me proposes, Maxime ?
Maxime : 26
Enseignante : 26. Comment est-ce que tu as fait, Maxime ? Tu as fait un premier bond pour aller jusqu'à 80. Tu as ajouté combien pour aller jusqu'à 80 ?
Maxime : 6.
Enseignante : 6 + 20, on fait un deuxième plus grand bond, pour aller jusqu'à 100. On fait un premier bond pour aller jusqu'à la dizaine supérieure, et ensuite, un plus grand bon, un bond en dizaine, pour aller jusqu'à 100. Alors, on va faire maintenant à partir de 78. Mélissa, 78, qu'est-ce que tu vas d'abord chercher ?
Mélissa : 2, parce que 8+2=10.
Enseignante : Tout à fait : parce que 8+2=10. Et ensuite ? Tu as 80, tu veux aller jusqu'à 100, tu rajoutes combien ?
Mélissa : 2 ?
Enseignante : 80+2, ça fait combien, Melissa ?
Moussa : 82 ?
Enseignante : 82. Alors, comment est-ce que tu vas faire ? Qu'est-ce que vous lui proposez ?


Voix off
En mathématiques, l'aide personnalisée permet aux enseignants d'entraîner les élèves sur les procédures de calcul et de résolution de problèmes, d'en renforcer la mémorisation, d'automatiser les tables.

Anne-Cécile Planté, professeure des écoles
J'ai choisi de travailler avec Calcul@tice en aide personnalisée parce que c'est un logiciel qui amène la discussion. Les élèves, quand ils sont sur les exercices, peuvent exprimer les procédures qu'ils mettent en place.

Séquence d'aide personnalisée [extraits]
Enseignante : Nous, on va commencer avec les nombres sympathiques, Mélissa. 24+6+22, comment est-ce que tu vas faire ?
Mélissa : 4+6=10.
Enseignante : D'accord, donc tu commences à associer ces deux-là.

Anne-Cécile Planté
Louise et Melissa sont deux élèves qui viennent en aide personnalisée, elles ont des difficultés en mathématiques. Au départ, elles n'associaient pas du tout les groupements par dizaine pour faire des calculs sur plusieurs termes. Peu à peu, avec les bulles qu'elle peut déplacer, elle a commencé à voir les associations qu'on pouvait mettre de manière à pouvoir mettre des réelles procédures de calcul en place.

Séquence d'aide personnalisée [extraits]
Enseignante : Là, tu m'as déjà dit, j'ai ? Tu m'as associé ces deux-là.

Anne-Cécile Planté
Le fait de venir en aide personnalisée et d'avoir ces moments de réussite, ça a des répercussions sur leur classe, parce que en classe, ils ne sont plus dans une attitude où "ce sont des mathématiques, de toute façon, je ne vais pas y arriver". Maintenant elles sont plus dans : elles essayent, elles cherchent, ce que je n'avais pas en début d'année.

Jean-Jacques Calmelet, inspecteur de l'éducation nationale
Le site Calcul@tice, c'est vraiment le complément de l'enseignement ordinaire du calcul mental. Travailler en direct à côté d'un élève. On peut voir où pêche : est-ce que c'est un problème de mémoire ? Est-ce que c'est un problème de résultat mémorisé ? Est-ce que c'est un problème de procédure ? Il ne sait pas comment on fait "plus 9", c'est la tradition, comment on fait " fois 5". Il existe une application qui permet à chaque maître de paramétrer les situations, et les situations, elles sont si possible ludiques, elles sont également des performances, il faut de la vitesse et donc il faut des connaissances. Ça nous aide à faire prendre conscience à l'élève que les connaissances en calcul mental, elles donnent de l'efficience, et que compter sur les doigts, ça ne marche pas. Et ici, on a par exemple des élèves qui nous disent "il faut que j'apprenne les tables pour être bon à Calcul@tice".

Retour au clip

Mis à jour le 25 juin 2012
Partager cet article
fermer suivant précédent