L'actualité d'éduscol

Transcription du clip "Articuler aide personnalisée et temps de classe, en français, en CE1"

Voix off
À l'école élémentaire, les élèves qui éprouvent des difficultés d'apprentissage peuvent bénéficier d'une aide personnalisée de 2 heures hebdomadaires, en plus des heures de classe. En CE1, quand un enfant ne parvient pas à lire avec assez de fluidité, l'aide personnalisée permet de préparer les apprentissages faits en classe.

Emmanuelle Jacquier, inspectrice de l'éducation nationale
L'aide personnalisée dans la circonscription de Valenciennes / Escaudain se fait surtout sur le mode de l'anticipation. Je demande aux enseignants de préparer avec les enfants les difficultés qu'ils pourraient rencontrer dans les séances qui vont être mises en places, soit dans la journée, soit le lendemain, de manière à ce que les enfants se retrouvent en réussite , et non pas systématiquement en échec, et ensuite, remédiation suite à échec.

Voix off
La mise à disposition gratuite de l'application "Je lis avec Léon" s'inscrit dans le cadre d'une expérimentation. Elle articule le plan de prévention contre l'illettrisme avec l'aide personnalisée et l'apport des TICE à la pédagogie. L'application est conçue pour permettre à l'élève de travailler aussi en autonomie.

Séquence d'aide personnalisée avec Stéphanie Bourlet, professeure des écoles
Stéphanie Bourlet : Vous allez travailler sur les familles de mots, en préparation de la séance qui va se dérouler dans la classe. D'accord ? Alors mettez votre casque et mettez-vous en route. Allez, Mattéo, relis-moi la consigne.
Mattéo : "Rentre les mots de la même famille dans le même igloo."
Stéphanie Bourlet : Alors, par exemple, l'igloo qui est en bas, il est écrit quoi ?
Mattéo : Chien et pêche.
Stéphanie Bourlet : Celui là-bas, c'est écrit "chien". Quels mots vas-tu mettre ?
Mattéo : Chienne ?
Stéphanie Bourlet : Oui.
Mattéo : Et puis "chiot".
Stéphanie Bourlet : Répète ?
Mattéo : "Chiot".
Stéphanie Bourlet : Voilà.

Stéphanie Bourlet
Dans le cas de Mattéo, qui rentrait tout à fait dans le cadre de l'aide personnalisée, c'est un enfant qui est en difficulté de lecture, en difficulté face aux consignes : il ne comprend pas tout de suite la consigne qui lui est donnée et il manque énormément de confiance en lui.

2e séquence d'aide personnalisée
Stéphanie Bourlet : Anthony, tu vas me lire la consigne.
Anthony : "Clique sur chaque haut-parleur et écoute bien ce qui est lu. Ensuite, clique sur l'image qui correspond à ce que tu as entendu."

Stéphanie Bourlet
Anthony, c'est le même type de profil d'élève, c'est-à-dire que les difficultés de lecture, même si elles sont un peu moins ancrées que pour Mattéo, elles sont là, les difficultés de compréhension également.
Les élèves qui participent à l'aide personnalisée et utilisent le logiciel "Je lis avec Léon" sont plus en réussite et ne baissent plus les bras face à certains types d'exercice.

Voix off
L'aide personnalisée s'articule étroitement avec les activités proposées en classe.

Séquence en classe entière
Stéphanie Bourlet : Bien, maintenant vous allez regarder sur votre table : vous avez une petite étiquette que vous allez retourner et lire silencieusement, dans sa tête. Anthony, je vais te demander d'aller placer ton étiquette sous un des mots qui est au tableau... Eva, Nicolas, Afid, allez-y... Bien, pourquoi a-t-on mis "skieur" et "skier" avec le mot "ski" ?
Élève : C'est la même famille parce qu'il y a « ski » dans tous les mots.
Stéphanie Bourlet : Oui. Et si je prends le mot "voler", qui vous a posé problème tout à l'heure ? Mattéo ?
Mattéo : Parce que il n'y a pas le "en" ici.
Stéphanie Bourlet : Oui, d'accord. Alors, qu'est-ce qu'on voit ? Qu'est-ce qui revient ?
Mattéo : "Vol".
Stéphanie Bourlet : "Vol", c'est bien, Mattéo. Les lettres qui sont là, on les retrouve ici et ici. Donc on va dire que ce sont des mots de la même famille. Maintenant, on va passer aux étiquettes. Le but de cette séance, c'est de trouver dans le texte des mots de la même famille que les mots qui sont au tableau. Choisissez une étiquette. Vous en discutez, et vous choisissez le ou les mots, attention, qui peuvent appartenir à la même famille.

Alors, qu'est-ce que ça dit, ici ? Celui-là. Clément, lis-le-moi. "Grandeur". Trouvez-moi les mots de la même famille. "Grand", bien, Anthony. Est-ce que vous en voyez un autre ? "Grande", c'est bien, Mattéo. Allez, tu as le droit de souligner.

Stéphanie Bourlet
Au sein de ma classe, le positionnement de mes élèves s'est amélioré, ils ont plus confiance en eux, prennent plus facilement la parole, sont plus autonomes par rapport aux consignes, mais également éprouvent moins de difficultés dans la compréhension et dans la lecture.

Revenir à la vidéo

Mis à jour le 03 octobre 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent