L'actualité d'éduscol

Transcription du clip "L'accompagnement éducatif au collège"

Voix off : Depuis 2008, tous les collèges proposent l'accompagnement éducatif aux élèves volontaires. Il est organisé gratuitement 2 heures, 4 jours par semaine, après les cours.

Laurent Jacquet, principal du collège Olivier de Serres : Le collège Olivier de Serres va fournir des réponses en fonction des besoins qui ont été recensés. La première réponse, c'est simplement accueillir les élèves au collège, car ils n'ont pas toujours un espace de travail à domicile. La deuxième, avec un encadrement de professeurs ou d'assistants pédagogiques, on va répondre à une demande ou des besoins plus ponctuels : je retravaille ma leçon que je viens de faire aujourd'hui, j'apprends mes leçons pour demain, je rattrape un cours... Et enfin, la troisième réponse, c'est une réponse à long terme : on a identifié clairement des besoins, et on va devoir travailler sur plusieurs séances, voire parfois tout au long de l'année, pour permettre à l'élève de reprendre confiance en lui.

Voix off : L'accompagnement éducatif propose plusieurs activités : l'aide au travail scolaire offre aux élèves un cadre propice pour réaliser les devoirs demandés par leurs enseignants, trouver une aide et approfondir le travail de la classe, y compris avec l'aide des technologies de l'information et de la communication. Les élèves peuvent aussi participer à des activités artistiques, culturelles ou sportives, et pratiquer une langue étrangère. Le volet sportif s'appuie sur un partenariat actif avec le Centre national pour le développement du sport. Toutes ces activités contribuent à l'acquisition du socle commun de connaissances et de compétences.

Laurent Jacquet : Le socle commun est rentré dans des pratiques quotidiennes. Les professeurs évaluent quotidiennement, à la fin de chaque thème, les compétences acquises ou ce qu'il reste encore à parcourir par l'élève.

Sandra Tameriout, assistante pédagogique, atelier étude et soutien : À la fin de l'accompagnement éducatif, l'élève s'auto-évalue, l'adulte l'évalue aussi, et les deux peuvent confronter les notes.

Charles, élève, atelier étude et soutien : Je suis en 4e 1 et je fais l'accompagnement éducatif depuis le début. Ca m'aide parce que je peux m'avancer dans les devoirs, les trucs que je comprends pas, là on m'explique bien.

Guylain, élève, atelier TICE : J'aime bien travailler sur le blog d'anglais, car après les cours, on a nos leçons sur le blog, ce qui nous aide à réviser l'oral et l'écrit, et ça nous aide beaucoup en anglais.

Voix off : L'accompagnement éducatif est principalement encadré par des enseignants volontaires. En 2009/2010, 98 000 personnes encadraient le dispositif.

Nathalie Kovacic, atelier pédagogique, enseignante : Je me suis impliquée dans ce projet parce que, d'une part, ça permet de travailler les compétences autrement avec les élèves, parce que ça permet également de mettre en place d'autres pratiques pédagogiques.

Kelly, élève, atelier pédagogique individualisé : Je participe à l'API, et l'API, c'est pour m'aider en français.

Voix off : Chaque collège informe les parents d'élèves sur l'offre d'accompagnement éducatif qu'il propose. Une fois l'élève inscrit, ses parents sont responsables de son assiduité.

Laurent Jacquet : Les temps de rencontre avec les familles pour présenter le dispositif existent à la rentrée, où on accueille toutes les familles, puis à chaque conseil de classe, où on va finir par une présentation aux familles des résultats, aux journées rencontre parents/professeurs, les professeurs principaux se font le relais et présentent l'intérêt de ces activités pour les élèves, notamment pour ceux qui sont le plus en difficulté, où nous sommes peut-être plus incitatifs.

Mme Moussaoui, parent d'élève : J'ai décidé d'inscrire ma fille dans l'accompagnement éducatif parce que il y avait des notes insuffisantes, et maintenant ses notes commencent à s'améliorer, et c'est mieux qu'avant.

M. Ouabi, parent d'élève : J'ai décidé de l'inscrire, d'abord à sa demande, à la demande de ma fille, qui voulait coûte que coûte participer. Moi et mon épouse, on rentre souvent tard le soir, et là, quand on rentre, les devoirs sont faits.

Laurent Jacquet : La mise en place de l'accompagnement éducatif a des effets très bénéfiques sur l'ensemble de l'équipe éducative : les professeurs, les CPE, les surveillants. Elle a établi un autre rapport entre les élèves et les adultes, les mettant bien plus en valeur, bien plus en réussite, et la nature, donc, de ces relations a changé.

Mis à jour le 04 août 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent