Usage des manuels numériques via l'ENT

Transcription de la vidéo « De la découverte du manuel numérique à l'utilisation en classe - Histoire-Géographie »

Isabelle Schwarz, professeur d’histoire-géographie : le manuel numérique est un outil qui est complètement nouveau pour moi. Je le découvre. Je ne l’utilisais pas les années précédentes, donc là c’est une toute première.

Mutualisation entre professeurs

Anne-Claire Pellaingre, professeur d’histoire-géographie : l’avantage du manuel numérique c’est que la vision n’est plus du tout statique et qu’on peut par exemple grossir tout simplement un document. Donc là on voit qu’effectivement pour le lire c’est beaucoup plus visible, beaucoup plus agréable. On peut suivre et on peut montrer un certain nombre de choses aux élèves. On peut même éventuellement leur demander de nous montrer un certain nombre de mots ou de faits.

L’avantage aussi, ce qui est très intéressant, c’est les cartes interactives. On se retrouve avec un fond de carte vierge, et on peut au gré des explications ajouter tel ou tel thème de la légende. Par exemple, le croissant fertile. Voilà. Ensuite, on va leur expliquer qu’effectivement y’a un certain nombre de villes extrêmement anciennes qui sont apparues dans ces régions. Et en cliquant, les villes apparaissent. Effectivement c’est tout à fait percutant, ça attire l’attention des élèves.

(dans une salle de classe du collège)

Professeur : qui a déjà entendu parler des Gupta ? On va essayer de ressituer les choses avec le manuel puisque on est en sixième dans la découverte de civilisations.

Un élève : ben, y’a tout ce qui faut. Déjà tout ce qu’il y a dans un manuel papier normalement : les cartes, les frises chronologiques, les photos, tout ça.

Professeur : avec l’Empire romain d’Orient et l’Empire romain d’Occident, qui lui s’est fait attaquer. Par qui s’est-il fait attaquer cet Empire romain ?
Un élève : par les Barbares.
Professeur : par les Barbares, effectivement. Et bien, au moment où l’Empire romain se divise, on a parallèlement une Inde brillante, une civilisation extrêmement développée et qui va elle aussi s’achever à la fin...

Adelyne Bouchelet, professeur d’histoire-géographie : le manuel numérique est en ligne pour les élèves. Ça c’est quelque chose qui est très pratique parce que eux peuvent le consulter où qu’ils soient. S’ils ont oublié le manuel et qu’ils sont en permanence, ils peuvent aller au CDI, sur les postes, et ouvrir le manuel.

Un élève : on est plus intéressé parce que c’est interactif quoi. C’est pas comme un livre, on peut cliquer, on peut copier-coller, on peut gommer, on peut écrire dessus, on peut faire plein de choses quoi.

Adelyne Bouchelet, professeur d’histoire-géographie : c’est un outil qui permet un accès beaucoup plus facile aux documents, que se soit des documents photographiques, du texte, des frises chronologiques... Et surtout, il amène de l’interactivité : des cartes interactives, éventuellement des vidéos. C’est un outil qui facilite d’abord le travail de préparation dans un premier temps.

La préparation des cours est différente parce que déjà on a la ressource qui est disponible immédiatement. C’est une valeur ajoutée au niveau des documents, c’est certain. C’est une pratique à acquérir, ça aussi c’est quelque chose d’important. Mais, à terme, c’est vraiment une manière de faciliter le travail de l’enseignant.

Un élève : si on est plus intéressé, on est plus dedans, alors on apprend plus vite, on apprend mieux quoi.

Professeur : ...qui nous présente l’auteur et le texte.
(un élève se lève et montre du doigt une zone à l’écran)


Manuels numériques via l’ENT.

Nous remercions pour leur accueil lors du tournage de juin 2010 : Elisabeth Laurent, principale du collège Jacques Callot de Neuves-Maisons, Claude Schmitt, principal-adjoint du collège Jacques Callot de Neuves-Maisons, Anne-Claire Pelaingre, professeur d’histoire-géographie, Véronique Sinich, professeur d’histoire-géographie et Isabelle Schwarz, professeur d’histoire-géographie.

Pascal Michel, principal du collège Val de Seille de Nomeny, Adelyne Bouchelet, professeur d’histoire-géographie et les élèves de sa classe de sixième.

  • Production : Men Dgesco.
  • Production exécutive : CRDP de Lorraine.
  • Réalisation (image/son) : CRDP de Lorraine et CRDP d’Alsace.
  • Interprétation LSF et codage LPC : Institut des Sourds de la Malgrange (54).
  • Transcript et sous-titres : Atalan.

Copyright MEN 2010

Mis à jour le 31 août 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent