Normes et standards numériques

Normes et standards internes

Un plan de nommage a été adopté, dès 1998, par l'éducation nationale pour l'enseignement scolaire.

Normes propres au ministère de l'Éducation nationale

Un plan de nommage a été adopté, dès 1998, par l'éducation nationale pour l'enseignement scolaire.

Les espaces numériques de travail ou ENT consistent en une offre de services en ligne pour les élèves et étudiants respectant les normes et les standards définis par le ministère de l'éducation nationale.
Schéma directeur des ENT (SDET)

Plan de nommage pour l'enseignement scolaire

Annexe 1 de la circulaire n° 98-190 en date du 16 septembre 1998 parue au BO n°35 du 24 septembre 1998 - partie enseignements élémentaire et secondaire.

Pour le secteur scolaire, l'ouverture de services sur l'internet doit s'effectuer exclusivement dans les domaines suivants :

  • "education.gouv.fr" pour l'administration centrale,
  • "ac-.fr" pour les académies (le nom de l'académie est à écrire sans accent),
  • "education.fr" pour les services à caractère national ne relevant pas de la communication gouvernementale.

Cette obligation faite de respecter le plan de nommage gouvernemental exclut toutes possibilités d'utiliser d'autre forme de nommage en dehors des décompositions en sous domaines détaillées ci-dessous et entraîne de fait la disparition du domaine "men.fr" au terme de la migration des services déjà proposés.

La mise en conformité de l'ensemble du dispositif présent au niveau des services centraux ou déconcentrés devra s'opérer dans les meilleurs délais. En cas de difficultés dans l'application de ce plan de nommage, les entités responsables devront les signaler à leurs correspondants au sein de la direction de la technologie et de la direction de l'administration.

Niveau académique

Domaine "ac-.fr"

Le domaine "ac-[nom-de-l'académie].fr" est sous la responsabilité directe du recteur d'académie. Dans ce cadre, le recteur doit définir les moyens nécessaires à même de garantir un fonctionnement optimal dans la gestion du domaine (notamment en ce qui concerne le serveur de noms DNS) en la confiant à une entité interne à son organisation ou en la sous-traitant à un prestataire externe.

Nommage des boîtes aux lettres

3 types d'adresses électroniques sont définies :

  • les adresses personnelles des agents,
  • les adresses fonctionnelles,
  • les adresses pour l'échange des courriers administratifs.
Les adresses personnelles des agents

Elles sont de la forme [prénom].[nom]@ac-[nom-de-l'académie].fr avec la possibilité d'associer des alias ou des re-directions.
Comme les noms de domaine, le prénom et le nom doivent être écrits sans caractère diacritique.
Les problèmes d'homonymie pourront être résolus par l'insertion des initiales des prénoms suivants, selon besoin. Ces initiales sont séparées du prénom usuel par un tiret. Exemple Pierre.Durand pour Pierre Durand, premier enregistré ; Pierre-m.Durand pour Pierre Michel Durand, seconde occurrence du nom, ...

Les adresses fonctionnelles

Elles sont sous la responsabilité de l'entité responsable du groupe fonctionnel.
Certaines sont d'ores et déjà fixées ou proposées (avec la possibilité d'associer des alias ou des re-directions) comme c'est le cas pour l'adresse fonctionnelle du recteur d'académie : Recteur@ac-[nom-de-l'académie].fr

Les personnes ressources des établissements ou des groupes d'écoles doivent disposer d'une adresse fonctionnelle conforme au plan de nommage. Le format de ces adresses relève du niveau académique. Des listes de diffusion devront être disponibles pour adresser globalement l'ensemble des personnes ressources d'un département, d'une académie, d'un niveau scolaire. Toute classe qui le demande doit pouvoir bénéficier d'une adresse électronique conforme au plan de nommage. La définition du format de ces adresses relève du niveau académique.

Les adresses pour l'échange des courriers administratifs (courrier institutionnel)

Elles doivent être définies sous la forme "Ce.[structure ou fonction]@ac-[nom-de-l'académie].fr" avec la possibilité d'associer des alias ou des re-directions. Certaines sont d'ores et déjà fixées ou proposées, pour exemple :

  • le rectorat : Ce.Rectorat@ac-[nom-de-l'académie].fr
  • le recteur : Ce.Recteur@ac-[nom-de-l'académie].fr
  • l'inspection académique : Ce.Ia[n° de département]@ac-[nom-de-l'académie].fr
  • l'établissement scolaire : Ce.[n° de l'établissement]@ac-[nom-de-l'académie].fr

Les courriers administratifs sont échangées sous le format .pdf afin de garantir l'exhaustivité dans les traitements à l'arrivée et limiter les risques d'erreur dans les manipulations

Sous-domaines du niveau académique

Il n'y a pas de nécessité d'établir de règles strictes concernant les sous domaines, chaque sous domaine étant sous la responsabilité du domaine de niveau supérieur. De manière à garder une cohérence d'ensemble au réseau et accroître par là même la lisibilité extérieure, un principe général de nommage pour les sous-domaines est proposé :

Pour les établissements scolaires

[type d'établissement]-[nom].ac-[nom-de-l'académie].fr
ou [type d'établissement]-[commune].ac-[nom-de-l'académie].fr
ou [type d'établissement]-[nom]-[commune].ac-[nom-de-l'académie].fr
ou [type d'établissement]-[nom]-[commune]-[n° département].ac-[nom-de-l'académie].fr en fonction des cas d'homonymie, qui doivent être gérés,
avec [type d'établissement] = lyc (pour les lycées), clg (pour les collèges) ou ec (pour les écoles). Des aménagements sont toujours possibles à l'intérieur de chaque académie (utilisation des noms abrégés, ...)

Pour les structures académiques 

[structure].ac-[nom-de-l'académie].fr

Pour les structures départementales 

[structure][n°de département].ac-[nom-de-l'académie].fr

Mis à jour le 16 novembre 2012
Partager cet article
fermer suivant précédent