L'actualité d'éduscol

"STI Développement durable (STI2D)" : transcription de l'interview de Françoise-Hélène Jourda

Le développement durable

Le terme de développement durable est un terme très récent dans nos sociétés. En fait, il a été inventé, en quelque sorte, dans les années quatre vingt. C'est la traduction d'un mot anglais qui est sustainability, qui signifie qu'il nous faut aujourd'hui penser nos actions, notre manière de vivre, de produire, de construire, de consommer, en ayant à l'idée que ce que nous utilisons aujourd'hui sera laissé ensuite aux générations futures. Donc nous empruntons la planète aux générations futures.

L'impact de la construction

La construction est (avec l'aménagement en général et les infrastructures) responsable globalement de l'utilisation de 40% des ressources de la planète (40% des ressources en eau, 40% des ressources en énergie, 40% des ressources en matériaux), et responsable aussi d'un peu plus de 30% de l'émission de ces gaz à effet de serre. C'est la raison pour laquelle dans la construction, il est urgent, absolument urgent, de changer nos modes de travail, nos manières de bâtir, nos manières d'aménager nos territoires pour faire en sorte de ne pas priver les générations futures de ressources qu'ils n'auraient plus à leur disposition, que ce soit de l'eau, que ce soit un air pur, que ce soit un environnement naturel de qualité. Et de ne pas aussi leur livrer une planète entourée de gaz à effet de serre qui vont rendre, à plus ou moins long terme, la vie très très difficile, pour nous, les humains sur cette planète.

Quelles perspectives ?

Il est possible de construire autrement aujourd'hui. On sait le faire, on sait construire de manière vertueuse, on sait faire des bâtiments qui vont consommer très peu d'énergie, qui vont être ce qu'on va appeler des bâtiments à énergie positive, qui vont même produire plus d'énergie eux-mêmes qu'ils n'en consomment. Ceci grâce à des bâtiments conçus différemment, très isolés par exemple, pour avoir très peu de besoin de chauffage et très peu de besoin de climatisation, des bâtiments qui vont intégrer des énergies renouvelables, la production d'énergie renouvelables (des éoliennes, des panneaux solaires, des panneaux de cellules photovoltaïques par exemple). Cette construction, qu'on peut appeler éco-responsable est une construction qui est très innovante, même si on utilise des matériaux assez traditionnels finalement. Mais c'est très innovant parce qu'il faut penser autrement l'architecture, autrement les systèmes techniques de construction, et là il s'agit d'un véritable changement culturel. Il faut penser autrement, utiliser d'autres outils, d'autres moyens pour construire.

Mis à jour le 29 juillet 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent