L'actualité d'éduscol

Transcription du clip "Mallette des parents en troisième"

Voix off : En 2010, l'académie de Versailles lance la Mallette des parents d'élèves de troisième. Cette expérimentation propose des outils aux collèges pour organiser le dialogue avec les parents. Elle vise à ce que les élèves ne soient pas orientés, mais à ce que parents, élèves et personnel du collège se retrouvent autour d'une orientation choisie. Cette démarche s'inscrit dans la suite de celle lancée en 2006 par l'académie de Créteil pour les parents d'élèves de sixième. Parmi les collèges participants, le collège Paul Éluard, de Vigneux sur Seine.

Jean-Louis Dodeman, principal : L'expérimentation relative à la Mallette des parents d'élèves de troisième, c'est une expérimentation qui vise à mettre au point tout un ensemble d'informations à donner aux parents d'élèves, aux familles, lorsque l'on entre dans la phase d'orientation ou de réflexion sur l'avenir des élèves après la troisième.

Danièle Houpert, chef de projet : L'orientation, vous savez, c'est un sujet très très difficile pour les élèves, parce que ce choix d'orientation doit être effectué très tôt, lorsqu'ils ont 14, 15 ans. Pour autant, ils ne savent pas quel métier, quelle profession ils veulent exercer plus tard. Donc c'est une période charnière, pour laquelle il faut aider les élèves, mais il faut aussi aider les parents à aider leurs enfants.

Réunion avec les parents, Ouahiba Sid Lakhdar, principale adjointe : Donc, c'est une deuxième séance pour un nouveau débat sur l'orientation concernant les élèves de troisième. On est là aussi pour vous aider, pour vous conseiller, pour vous accompagner.

Ouahiba Sid Lakhdar : L'accueil des parents se fait dans une ambiance plutôt conviviale, qui va surtout susciter le dialogue. Dialogue avec les animateurs, mais surtout les échanges entres parents et entre élèves aussi.

Danièle Houpert : La Mallette des parents s'efforce de créer du lien entre les familles et l'école. D'organiser pour cela des débats, de poser toutes les questions qui se posent aux élèves et à leurs parents et notamment de prendre appui sur des témoignages qui ont été enregistrés, témoignages d'élèves qui sont passés par cette période un petit peu difficile, de parents qui les ont accompagnés dans ces choix.

Réunion avec les parents
Ouahiba Sid Lakhdar : Le conseil de classe va, éventuellement, vous orienter, décider si le vœu est réaliste, ou si alors, on revoit avec vous autre chose.
Parent d'élève : Y'a des vœux, c'est vrai, on peut faire un vœu, mais en fonction de ce que l'on a comme moyens intellectuels.
Ouahiba Sid Lakhdar : Il faut être réaliste, je suis tout à fait d'accord avec vous.

Danièle Houpert : Il est important que les parents soient présents au moment de l'orientation, qu'ils ne délèguent pas cette question à l'institution, parce qu'ils ont un rôle de soutien à la maison : ils peuvent d'une part réexpliquer ce que l'enfant n'a pas compris, ils peuvent l'aider à formuler ses doutes, à formuler ses souhaits, à formuler quelquefois des vœux qui peuvent sembler un petit peu lointains des résultats qu'il obtient actuellement à l'école. Mais c'est en essayant de faire réfléchir l'enfant sur ce qu'il est, sur ce qu'il aime, sur ce qu'il a envie de faire plus tard que le parent pourra parvenir à mieux cerner et à faire cerner le projet par son enfant.

Réunion avec les parents
Ouahiba Sid Lakhdar
: Pourquoi pas, je dirais, une seconde générale ?
Parent d'élève : Est-ce qu'il n'y a pas un risque d'échec si elle prend une générale, parce qu'elle doute un petit peu, bon à quatorze ans on doute...

Christine Conti, professeure principale de la troisième C : Il y a vraiment un échange, cela permet aux parents de se rendre compte que le choix de l'enfant est important, à l'enfant de se rendre compte qu'il peut avoir l'appui de ses parents, ce qui est très important pour lui, et que, quoiqu'il arrive, on est là pour les aider, les deux.

Ouahiba Sid Lakhdar : Les parents expriment leurs craintes, donc on sent aussi que, de part et d'autre, on sait qu'ils ne sont pas seuls.

Réunion avec les parents 
Christine Conti
: La Chambre des Commerces et des Métiers propose ce genre de mini-stages, donc moi j'ai un élève de ma classe qui en a déjà profité. Patrick ne savait pas trop si c'était vraiment la voie qu'il avait envie de prendre, et ce mini-stage, ça t'a vraiment permis d'être sûr de ce que tu voulais faire.
Élève : Oui.
Parent d'élève : Est-ce qu'il faut faire confiance à l'enfant ? Est-ce qu'il faut lui laisser, par exemple, un redoublement pour qu'il mûrisse le projet ?

Voix off : Statistiquement, le redoublement permet moins souvent aux élèves de réussir leurs études. Il peut être préférable que l'élève passe dans le niveau supérieur, tout en modifiant ses habitudes de travail et ses techniques d'apprentissage. Les professeurs sont là pour qu'il y parvienne.

Réunion avec les parents
Ouahiba Sid Lakhdar
: S'il y a un épanouissement de l'enfant, forcément, il va réussir.
Parent d'élève : Si tu veux faire quelque chose, si tu veux réussir, tu peux réussir, parce que ça ne vient pas du ciel, de toute façon, ça ne vient que de toi.
Malika : Je voudrais devenir journaliste.
Chloé : Vétérinaire, si je peux. J'ai fait des stages pour voir si c'était vraiment ça que je voulais faire et ça m'a vraiment plu pendant mon stage.
Parent d'élève : Au cours de l'année, finalement, elle s'est mise progressivement au travail. Les notes ont montré qu'elle s'investissait d'avantage, et donc c'est pour ça que je pense que vraiment il faut faire confiance aux enfants. Et ce genre de réunion m'a apaisé en tant que parent, en fait.

Christine Conti : Je pense que vraiment cette implication des parents, faire participer les parents à la vie de leur enfant, à leur vie future et à ce qui se passe actuellement, c'est vraiment quelque chose de fondamental. Il n'y a pas d'un côté l'institution et les élèves, c'est vraiment un triangle entre les parents, les élèves et nous, c'est vraiment un échange. J'espère vraiment que cette Mallette des parents va être quelque chose qui ne sera plus expérimental.

Mis à jour le 30 mai 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent