Greta en ligne 9 mai 2011 n°107

McDonald's France choisit la VAE pour valoriser la compétence de ses salariés

Un accord cadre vient d'être signé entre Jean-Pierre Petit, PDG de McDonald's France et Luc Chatel, ministre de l'éducation nationale. Il s'agit pour l'entreprise de professionnaliser les « équipiers » des restaurants qui travaillent en cuisine ou en caisse, et de leur permettre d'obtenir le CAP agent polyvalent de restauration par la VAE.

Réussir la généralisation d'une démarche de qualification des salariés par l'obtention d'un CAP

  • Une action pilote, menée en partenariat avec l'académie de Versailles, a permis de tester le dispositif de VAE sur quelques salariés. Plusieurs d'entre eux ont obtenu leur diplôme.
  • L'objectif de la généralisation du dispositif à tous les restaurants est de faire obtenir le CAP "agent polyvalent de restauration" à 1 000 équipiers en 3 ans.
  • Les candidats seront suivis et accompagnés par des conseillers de Greta.

La VAE, une voie de réussite à part entière

McDonald's utilise déjà la VAE pour qualifier ses directeurs de restaurants et compte également promouvoir cette démarche auprès des managers de l‘encadrement intermédaire. La VAE est donc une solution choisie délibérément : elle permet de reconnaître les compétences acquises au travail, de fidéliser les salariés, de sécuriser le parcours professionnel et par la même de favoriser la mobilité.
L'éducation nationale est particulièrement sensible à ces partenariats qui se développent avec les entreprises. Comme l'a rappelé Luc Chatel, et malgré les efforts pour éviter les sorties du système scolaire sans qualification, « tout le monde n'a pas la chance d'aller à l'école jusqu'au bout ». La VAE est une opportunité pour le salarié comme pour l'entreprise.

Mis à jour le 09 mai 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent