Séminaire « La scolarisation des enfants handicapés »

Atelier n°7 : Aquitaine, Poitou-Charentes, DOM

Animateur : Bernard Barbereau, IA-DSDEN de la Dordogne
Rapporteur : Jean-Paul Seyer, DDASS des Deux-Sèvres

La mise en place et le fonctionnement des groupes Handiscol'

L'état d'avancement est très divers.

  • Des départements n'ont pas commencé. D'autres démarrent actuellement et s'interrogent au sujet de la méthodologie de travail à utiliser. Ils vont débuter par un "état des lieux".
  • D'autres sont plus avancés. Le groupe s'est réuni plusieurs fois, la méthode a été adoptée. L'"état des lieux" est fait. Pour certains le travail se traduit par une fiche action du Projet Territorial de l'Etat (département où le DDASS a été désigné chef de projet Handicap).
  • Il est signalé le cas d'un département n'ayant pas commencé le travail, mais bénéficiant d'une forte tradition d'intégration (charte départementale d'intégration scolaire), et où un agent à plein temps a été désigné depuis un an pour préparer le travail, en étant à l'écoute des acteurs. Ici, la difficulté consistera à passer d'un état quantitatif à un projet qualitatif.
  • Parmi les obstacles pour les départements n'ayant pas commencé ou commençant actuellement, sont évoqués, l'articulation CDES-Handiscol, et surtout le fort taux d'équipement, ce qui laisserait peu d'espoir d'obtenir des moyens nouveaux.
  • Globalement, les relations de travail IA-DDASS sont bonnes mais les deux partenaires sauf exception ne disposent pas de personnel libre pour piloter le dispositif.

La coopération avec les collectivités locales

Les collectivités locales ont une attitude très variée allant de la prudence très réservée (ex. : absence à la première réunion, le handicap n'est pas leur première priorité) à une très forte implication (département où le conseil général est très attentif aux problèmes de l'École : il finance l'équipement informatique, les auxiliaires d'intégration, il gère des établissements médico-sociaux, et où l'Association des Maires s'engage) en passant par une participation à certaines actions.

L'implication des parents et des professionnels

En général, les associations de parents et les professionnels participent activement au dispositif. Toutefois, cette participation n'est pas exempte d'inquiétudes (par exemple : craintes des redéploiements de moyens et des exigences des enseignants) voire d'interrogations, notamment en ce qui concerne l'articulation Schémas-Handiscol, entre dispositifs ASE-judiciaire, en particulier les problème des IR avec la double habilitation.

Les priorités

Dans certains départements, l'accent a été mis en direction des schémas, quelquefois en critiquant la démarche récente des plans triennaux, qualifié de "fausse planification".

D'autres départements, tout en reconnaissant une longue pratique de travail en commun, envisagent de façon plus pragmatique de mieux coordonner le travail DDASS-IA de mise en place des CLIS d'une part, et des SESSAD, d'autre part.

Le "droit d'ingérence" d'une administration dans les affaires de l'autre et réciproquement a même été évoqué, en matière de planification.

L'ensemble des partenaires est inquiet au sujet de la mise en place des auxiliaires d'intégration et en particulier de leur pérennité. Comment seront financés dans l'avenir ces services créés actuellement grâce à des emplois jeunes ?

Les difficultés psychologiques des enseignants à accepter un élève handicapé ont été évoquées. La volonté d'accueillir à l'école doit fermement être rappelée de façon régulière par l'Éducation nationale.

Accompagnant la démotivation de certains enseignants, certains participants ont évoqué la revendication des autres parents qui craignent une trop forte implication de l'Éducation nationale en direction des publics handicapés.

Enfin, dernière difficulté évoquée, la formation initiale des enseignants pas toujours adaptée. A contrario, le fait que des postes spécialisés soient occupés par des personnes non formées n'aboutit pas forcément à de mauvais résultats (question de motivation certainement).

 

 

 

Actes du séminaire La scolarisation des enfants handicapés
Direction générale de l'Enseignement scolaire - Publié le 10 juillet 2001
© Ministère de l'Éducation nationale

Mis à jour le 15 avril 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent