Agenda

Concours René Cassin : remise des prix 2010

Mémoire et citoyenneté
15 décembre 2010

Le 15 décembre, les représentants des lauréats nationaux du Prix des droits de l'Homme - René Cassin 2009-2010 reçoivent leurs prix à Paris. Cette distinction récompense des projets d'éducation à citoyenneté et aux droits de l'homme. Elle porte le nom d'un homme au parcours exceptionnel, René Cassin, principal rédacteur de la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 et prix Nobel de la paix.

Chiffres-clés

Au total, 74 établissements ont participé, toutes catégories confondues, dans 17 académies et dans 1 établissement français au Cambodge (Phnom Penh).

Cérémonies aménagées

Pour les élèves du centre de rééducation de Lamalou-les-bains
Rectorat de Montpellier, 26 janvier 2011

Pour les élèves du lycée français de Phnom Penh
Ambassade de France au Cambodge, 17 février 2011

26 élèves et leurs accompagnateurs sont invités au ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative. La cérémonie est coprésidée par le ministre, Luc Chatel, et le président de la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH), Yves Repiquet.

La Commission nationale consultative des droits de l'Homme, partenaire du ministère, présente une exposition sur le drapeau tricolore dans la peinture française. Cette exposition a été réalisée dans le cadre de la campagne "République et citoyens" sur les valeurs et les symboles de la République française.

Certains lauréats peuvent difficilement se rendre à cette cérémonie. Un aménagement spécifique est mis en place pour eux :

  • les élèves du lycée français de Phnom Penh reçoivent leurs prix à l'ambassade de France au Cambodge, en janvier ;
  • les élèves du centre de soins, de rééducation et d'adaptation de Lamalou-les-Bains sont distingués lors d'une cérémonie organisée dans l'académie de Montpellier.

Les candidats pouvaient participer dans 3 catégories :

  • collège ;
  • lycée d'enseignement général et technologique ;
  • lycée professionnel.

Les projets sont obligatoirement collectifs. Les élèves les ont réalisés pendant les enseignements ou dans le temps périscolaire. Ils étaient libres de choisir leur sujet, en relation avec les droits de l'homme.

En 2010-2011, les candidats réfléchiront sur le thème de l'égalité entre les femmes et les hommes. Le concours existe depuis 1988.

Mis à jour le 16 août 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent