Colloque « Apprendre à s'orienter tout au long de la vie »

Enseigner-s'orienter : quelle démarche ? quelles pratiques ?

table ronde 15 octobre 2009


Contexte

La table ronde se déroule après l'intervention de Monsieur Nembrini, directeur général de l'enseignement scoçlaire, qui a présenté l'enjeu de la généralisation du parcours de découverte des métiers et des formations. L'orientation concerne toute la scolarité et se construit tout au long de la vie comme en témoigne les réflexions européennes. Elle n'est pas dissociée de l'enseignement proprement dit mais doit s'y intégrer pour donner sens à l'école. L'élève pourra grâce aux connaissances, aux compétences, aux découvertes des métiers et des formations acquises tout au long de la scolarité « apprendre à s'orienter tout au long de la vie ». La table ronde réunit des responsables nationaux de l'éducation, de l'Onisep engagée dans l'élaboration et la diffusion d'informations sur les métiers et les formations et qui s'est mobilisé dans l'élaboration du Passeport Orientation Formation (Onisep) et d'un organisme engagée dans une recherche et une réflexion pédagogique sur l'orientation dans laquelle s'intègre le parcours (INRP).

 

Problématique

La mise en place du parcours de découverte des métiers et des formations inscrit l'orientation dans une dynamique large intègre les notions d'évolution, de changement, de transitions et va contribuer à apprendre à s'orienter tout au long de la vie. Apprendre à s'orienter tout au long de la vie repose sur trois axes :

  • la découverte des métiers ;
  • la découverte des formations ;
  • l'auto-évaluation et la connaissance de soi.

Enseigner-s'orienter : quelle démarche ?

Le parcours de découverte des métiers et des formations : une démarche qui se construit progressivement dès la classe de 5e et jusqu'aux classes de terminales de lycée (LEGT, LP) au travers d'acquisitions de savoirs et d'expériences qui vont permettre à l'élève de prendre des décisions en s'appuyant sur des connaissances plus précises des métiers et des formations. La réussite de la généralisation du PDMF repose sur la mobilisation et le travail en commun de tous les acteurs (corps d'inspection, responsables nationaux, académiques, départementaux, chefs d'établissements, enseignants, personnels d'orientation mais aussi les organismes de recherche qui peuvent apporter par les résultats de leurs travaux). Elle s'appuie aussi sur la nécessité de mettre en place une formation.

 

Enseigner-orienter : quelle pratique ?

Ces connaissances, ces savoirs et ces expériences seront développées au cours de la scolarité au collège et au lycée au travers :

  • d'enseignements disciplinaires (socle commun de connaissances et de compétences, lien discipline-orientation aux différents niveaux présenté dans le document les 15 repères)
  • de liens avec le monde professionnel (visites d'entreprises, enquêtes, stages, séquence d'observation en milieu professionnel en 3e, partenariat, connaissances des secteurs, etc)
  • de relations avec les établissements de formation (journée en établissement en 4e et en 1re, orientation active, appropriation de l'information sur l'offre de formation).

Il s'appuie sur la relation entre collège-lycée et enseignement supérieur.

 

Un accompagnement individualisé avec l'entretien personnalisé d'orientation obligatoire en classe de 3e, 1re et terminale et avec la possibilité de rencontrer un professionnel de l'orientation tout au long de la scolarité permet à l'élève de construire son propre parcours. Le passeport orientation formation permet à l'élève de garder trace de ses acquis, de son parcours et de son évolution.

Mis à jour le 16 août 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent