Circulaire de préparation de la rentrée 2010

Priorités de l'année scolaire 2010-2011

Archive - Dernière mise à jour le 24 mars 2010

Une circulaire de rentrée traduit en directives les axes de la politique éducative, dans une présentation non exhaustive touchant tous les niveaux d'enseignement. Elle constitue la référence annuelle pour tous les acteurs de l'éducation. Sa finalité est d'enclencher une dynamique d'ensemble.  

Introduction :
L'École met en œuvre les principes de la devise républicaine : liberté, égalité, fraternité. À cette fin, les politiques éducatives menées en France visent à donner à chaque élève les moyens de la réussite au service d'une société juste.
La personnalisation du parcours scolaire de l'élève vient à l'appui de cet objectif d'égalité des chances qui guide la rénovation du système éducatif.

Les priorités de la rentrée 2010 s'inscrivent dans la continuité des réformes engagées ces dernières années et en illustrent la cohérence, tout en en marquant une étape nouvelle et décisive avec la réforme du lycée et la refonte de la formation des enseignants.

La réforme du lycée, qui sera mise en place progressivement à compter de cette rentrée, ambitionne d'assurer mieux qu'aujourd'hui la réussite de chaque lycéen. Pour cela, elle vise trois objectifs :

  • mieux orienter chaque lycéen, en diversifiant les voies d'excellence et en rendant les parcours plus fluides ;
  • mieux accompagner chaque lycéen en lui assurant un suivi personnalisé et en lui permettant ainsi de mieux maîtriser son parcours de formation ;
  • mieux adapter le lycée à son époque, notamment en mettant l'accent sur la pratique des langues, l'accès à la culture et le développement de l'autonomie des jeunes.

Les textes régissant désormais la voie générale ont été rassemblés dans un numéro spécial du Bulletin officiel mis en ligne le 4 février 2010. La réforme de la voie technologique sera soumise au Conseil supérieur de l'éducation, au début du mois d'avril. Ces réformes, avec celle du lycée professionnel, permettent d'affirmer la qualité et la complémentarité des trois voies du lycée.

La formation des enseignants évolue elle aussi en profondeur. Dorénavant recrutés lorsqu'ils sont titulaires d'un master des universités, les enseignants débutent leur carrière avec un haut niveau de connaissances dans leur discipline et un diplôme reconnu au plan européen. Il est essentiel que les compétences professionnelles acquises en formation initiale, notamment grâce aux stages d'observation et de pratique accompagnée, puis aux stages en responsabilité, soient développées et enrichies dans le cadre de la formation continue.

Lors de leur première affectation, les enseignants stagiaires reçoivent une formation qui associe les apports complémentaires des universités, des corps d'inspection pédagogique des premier et second degrés et une première expérience professionnelle accompagnée avec l'aide d'un professeur tuteur. Cette année de stage revêt une importance cruciale. La formation dispensée pendant cette première année doit notamment mettre l'accent sur la prise en charge de la classe et la personnalisation du suivi des élèves, au sein de la classe et dans le cadre des différents dispositifs d'aide et d'accompagnement. Les recteurs sont particulièrement attentifs à la nature et à l'effectivité des formations dispensées en septembre et en octobre.

Principes directeurs 

Cinq principes directeurs sous-tendent les mesures concrètes mises en oeuvre à la rentrée 2010 : 

  • Maîtriser les fondamentaux et ancrer l'éducation artistique et culturelle
  • Personnaliser les parcours scolaires
  • Responsabiliser les équipes et les élèves à tous les niveaux
  • Accélérer le développement du numérique à l'école
  • Renforcer la politique de santé et la pratique du sport

Priorités par niveau d'enseignement

Ces principes se déclinent en priorités par niveau d'enseignement.

L'école primaire

  • Garantir l'application pleine et entière des programmes dans toutes les classes de l'école primaire
  • Donner sa pleine mesure à l'aide personnalisée
  • Mener chaque élève au maximum de ses possibilités
  • Améliorer la fluidité du parcours scolaire

Le collège

  • Parachever la mise en œuvre du socle commun, grâce au livret personnel de compétences
  • Mettre en place l'application nationale « Livret personnel de compétences »
  • Installer le nouveau DNB

Le lycée

  • Mieux accompagner et orienter les élèves 
  • Adapter le lycée à son époque 
  • Consolider la réforme de la voie professionnelle

Conclusion :
La transmission des savoirs est la mission fondamentale de l'Éducation nationale. Elle se réalise grâce au travail du professeur, à ses connaissances, à son autorité bienveillante. L'institution vient en soutien de ce travail par des politiques publiques qui visent à l'épanouissement de l'élève par le savoir et par la relation à autrui et à la collectivité. L'objectif de réalisation de l'égalité des chances est le premier apport de l'École à l'accomplissement des idéaux de la République.

Mis à jour le 24 mars 2010
Partager cet article
fermer suivant précédent