Suivez-nous
Prévention de la difficulté scolaire à l'école primaire

Les stages de remise à niveau

Tout au long de leur parcours, à l'école maternelle, à l'école élémentaire et jusqu'à la fin de la scolarité obligatoire, les élèves doivent recevoir les aides nécessaires à la réussite de leur scolarité et à la validation du socle commun de connaissances et de compétences. Les stages de remise à niveau sont une des formes d'aides pédagogiques permettant de répondre aux besoins des élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages.

Les élèves de cours moyen et également de CE1 qui en ont besoin peuvent participer à des stages de remise à niveau.

Ces stages sont organisés pendant les vacances scolaires :

  • une semaine pendant les vacances de printemps,
  • la première semaine de juillet ou  la dernière semaine des vacances d'été (CM1 et CM2 uniquement).

Les stages se déroulent en groupes restreints d'élèves, sur trois heures quotidiennes, pendant cinq jours, et ciblent les apprentissages en français et en mathématiques. Ils sont animés par des enseignants volontaires, qui sont rémunérés en heures supplémentaires.

Chiffres-clés

En 2011-2012, près de 260 000 élèves ont suivi un stage de remise à niveau en CM1, en CM2, ou en CE1, entre le printemps et l'été 2012.  Au cours de la même année, 29 % des élèves de l'école primaire ont également bénéficié de l'aide personnalisée (34 % des élèves de classes élémentaires). Les données 2012-2013 sont en cours de traitement et seront prochainement disponibles.

Repérage des difficultés et évaluation des progrès des élèves

Pour mieux prendre en compte la difficulté scolaire rencontrée par les élèves dans le contenu des enseignements ou les démarches d'apprentissage mises en oeuvre, et apprécier l'effet des aides sur les progrès des élèves, les enseignants peuvent s'appuyer sur :

  • les programmes et les progressions ;
  • les protocoles d'évaluations nationales ;
  • les outils d'évaluation mis en œuvre au niveau des départements, des circonscriptions et dans chaque classe.

Le stage est proposé à la famille par l'enseignant. L'accord des parents est indispensable et leur adhésion au projet d'aide un facteur d'efficacité de la prise en charge.

Au début et à l'issue du stage, l'enseignant utilise des outils d'évaluation qui peuvent être basés sur l'observation directe de l'élève, de même que sur l'analyse de ses productions. À la fin du stage, l'enseignant et la famille de l'élève sont informés des progrès réalisés.

Complémentarité entre les aides

Lorsque plusieurs aides sont nécessaires, notamment lorsqu'elles incluent des aides spécialisées, un programme personnalisé de réussite éducative (PPRE) en garantit la cohérence. Ce dispositif propose des actions ciblées sur des compétences précises. Elles peuvent être internes à l'école (comme les aides apportées par l'enseignant sur le temps de classe dans le cadre de la différenciation pédagogique, sur le temps des activités pédagogiques complémentaires (APC), pendant des stages de remise à niveau ou au travers des aides spécialisées) ou bien dispensées à l'extérieur de l'école. Le PPRE passerelle fait le lien entre les aides apportées à l'école primaire et celles qui sont prévues au collège. C'est un outil efficace de renforcement de la continuité pédagogique interdegrés.

Rubriques associées

Programmes personnalisés de réussite éducative

Accompagnement éducatif
Dans les écoles de l'éducation prioritaire, les élèves peuvent aussi bénéficier d'un accompagnement éducatif.

Mis à jour le 09 janvier 2014
Partager cet article
fermer suivant précédent