Éducation à la citoyenneté en Angleterre, Écosse et France

L'évaluation

Comment évaluez-vous les effets de l'éducation à la citoyenneté ?

Angleterre

Les évaluations sont portées à la connaissance des parents d'élèves. Les rapports de l'OfSTED sont rendus publics. Ils sont communiqués aux parents, aux membres du conseil d'administration de l'école, aux organismes de proximité, aux Local Authorities et au ministère anglais de l'Éducation (Department for Children, Schools and Families). Ces évaluations figurent dans les rapports d'activités annuels que la National Foundation in Éducation and Research communique au ministère anglais de l'éducation (DCSF).

France

Pour l'élève : il s'agit à la fois d'une visée formative de l'évaluation qui lui permet de mieux se connaître et d'une visée certificative qui le valorise. Pour l'établissement : l'évaluation sert à définir les objectifs prioritaires du projet éducatif ou à faire évoluer les mises en oeuvre de sa politique. Pour d'autres services de l'État (ex : ministère de l'intérieur et préfets) : données sur les situations de violence, l'absentéisme. Pour le Parlement : des indicateurs nationaux sont proposés dans le cadre du programme annuel de performance « vie de l'élève ». Les académies doivent rendre compte des résultats obtenus.

Écosse

Les rapports de l'Inspection générale écossaise sont consultables par les parents et l'ensemble de la communauté éducative sur internet Les écoles s'appuient sur les résultats d'audit ou d'évaluations internes pour leurs futurs projets et actions.

Mis à jour le 16 août 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent