Points clés sur le réseau des GRETA

Depuis 1974, l'Éducation nationale forme aussi des adultes

Depuis les lois de 1971 sur la formation professionnelle continue, les  salariés peuvent se former sur leur temps de travail et les entreprises doivent financer  leurs formations. En décidant, en 1974 de créer les Greta, l'Éducation nationale met son potentiel éducatif au service d'un marché de la formation en pleine structuration. Acronyme de "Groupement d'établissements", le Greta désigne les lycées et collèges qui s'associent pour  réaliser des formations d'adultes dans les établissements publics d'enseignement. Le Greta est devenu un acteur incontournable dans le paysage de la formation professionnelle.

En créant les Greta, l'État participe à la mise en œuvre du préambule de la constitution :

«L'organisation combinée de la formation initiale et de la formation continue concrétise le droit à l'éducation à tous les âges de la vie et le principe selon lequel la nation garantit l'égal accès de l'enfant et de l'adulte à l'instruction, à la formation professionnelle, à la culture».

La mission d'éducation permanente est ensuite inscrite en 1989 comme une des missions des établissements scolaires, au même titre que la formation initiale des jeunes (Article L122-5 du Code de l'éducation).

Beaucoup d'évolutions ont eu lieu depuis qui ont fortement impacté la nature des formations dans les Greta : compétences attendues sur le marché de l'emploi, politique européenne, validation des acquis de l'expérience ... Mais dans leurs grandes lignes, les valeurs et principes de la formation dispensée dans les Greta restent les mêmes.

Les établissements volontaires, lycées et collèges, sont invités à s'organiser pour faire de la formation continue d'adultes

  • Se regrouper en Greta pour concevoir et proposer leurs prestations.
  • Mutualiser leurs ressources matérielles et pédagogiques.
  • Inscrire leur action dans le contexte concurrentiel du marché de la formation.
  • Créer une offre de formation adaptée aux besoins de l'économie.

Des conseillers en formation continue sont formés pour être l'interface entre le monde éducatif et le monde économique

Leurs missions sont :

  • de développer l'activité des Greta, de la faire connaître, d'être à l'initiative d'innovations en matière de pédagogie d'adultes;
  • de mettre en oeuvre l'ingénierie des formations (conduite de projets, mobilisation de partenaires, construction de prestations sur mesure).

Les Greta doivent adapter leur offre de formation à la demande des financeurs publics ou privés

Leur offre de formation doit s'adapter :

  • aux besoins des régions et de l'Etat pour la formation des demandeurs d'emploi et des publics cibles;
  • aux besoins des entreprises : contenu et durée de formation, certification, personnalisation des parcours, modularisation des formations ...;
  • aux priorités socio-économiques : services à la personne, développement durable, égalité et diversité professionnelles, formation à distance...;
  • à la prise en compte de la validation des acquis dans les trajectoires professionnelles;
  • aux politiques et projets impulsés par la Commission européenne.

Les Greta sont fortement coordonnés en région pour constituer ce qu'on nomme "le réseau des Greta"

Un conseiller du recteur, le délégué académique à la formation continue, assure cette coordination. Le nombre de Greta par académie varie en fonction des besoins de l'environnement et d'impératifs de gestion - ils sont 220 en 2009 -.

Mis à jour le 04 janvier 2010
Partager cet article
fermer suivant précédent