Lutte contre le tabagisme

Une priorité forte du gouvernement en matière de santé publique

La mission d'éducation du service public de l'Éducation nationale lui impose d'agir pour améliorer la santé et le bien-être des jeunes. L'École a depuis toujours participé à l'évolution de la santé publique dans de nombreux domaines ; elle doit le faire aujourd'hui sur la question du tabac.

La lutte contre le tabagisme constitue une des priorités fortes du gouvernement dans son action en matière de santé publique depuis la promulgation de la loi Evin en 1991. Elle s'inscrit aujourd'hui dans le cadre du plan anti-cancer mis en place en 2003 et constitue l'un des axes prioritaires du Programme quinquennal de prévention et d'éducation relatif à la santé des élèves. C'est ainsi que les dispositions du décret n°2006-1386 du 15 novembre 2006, explicitées par la circulaire n°2006-196 du 29 novembre 2006, visent à lutter contre le tabagisme en prohibant l'usage du tabac pour les élèves et les personnels dans l'enceinte des établissements scolaires. La circulaire de la rentrée 2007 n°2007-011 du 9 janvier 2007 rappelle l'attention particulière que les établissements scolaires doivent porter à l'interdiction de fumer pour les personnels et les élèves.

La réussite de ce grand enjeu de santé publique à l'École nécessite que l'ensemble des acteurs s'implique dans sa mise en œuvre.

Interdiction de fumer à l'École
Des fiches thématiques ont été élaborées par la direction générale de l'Enseignement scolaire dans le cadre d'un groupe de travail associant l'Inspection générale, des chefs d'établissements, des médecins et infirmières conseillers techniques et des partenaires externes. Destinées à l'accompagnement de la mise en œuvre du décret n°2006-1386 du 15 novembre 2006, interdisant de fumer pour les personnels et les élèves dans les établissements d'enseignement et de formation, elles sont conçues pour apporter une aide aux acteurs de l'Éducation nationale

Expérimentation lycées non fumeurs
Dès la rentrée 2003, il a été rappelé aux établissements scolaires la nécessité de l'application de la loi du 10 janvier 1991, dite "loi Évin". Une expérimentation pilote de "lycées non fumeurs" a été mise en place dans 22 lycées volontaires. La direction générale de l'Enseignement scolaire a suivi le déroulement de cette expérimentation, sous forme d'un questionnaire annuel adressé à chaque lycée pilote.
Le suivi portait sur quatre points spécifiques : l'application de la loi Évin, l'aide au sevrage, les leviers et les freins, ainsi que les commentaires des établissements. L'évaluation de cette expérimentation (1,40 Mo) a été menée par l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

Formation des référents
Des référents par département ont été désignés. Ils peuvent répondre aux questions portant, en particulier, sur le sevrage tabagique. Une journée de formation à destination de ces référents s'est tenue le 21 mars 2007 à Paris. Le protocole de la ligne téléphonique "tabac-info-service" destiné aux jeunes fumeurs dépendants en internat, ainsi que des exemples d'actions académiques de lutte contre le tabagisme ont été présentés lors de cette journée.

Accès réservé aux référents

Des ressources complémentaires sont réservées aux personnels référents en matière de sevrage tabagique. Elles sont accessibles à partir du lien suivant avec un nom d'utilisateur et un mot de passe.

« Actes de la journée des référents en matière de sevrage tabagique du 21 mars 2007 »

Les identifiants ont été communiqués par courrier électronique aux personnels désignés. En cas de perte ou d'oubli, ils peuvent être réclamés.
Envoyez un courriel en précisant vos fonctions et la structure dans laquelle vous travaillez à :
tabac.eduscol@education.gouv.fr

Mis à jour le 06 septembre 2009
Partager cet article
fermer suivant précédent