L'opération école ouverte

Expérimentation « École ouverte / lesite.tv »

Objet de l'expérimentation

Du 1er juin au 3 novembre 2006, dans le cadre d'une coopération spécifique entre le ministère de l'Éducation nationale (DGESCO et SDTICE) et "lesite.tv", les établissements scolaires participant à l'opération "École ouverte" ont bénéficié d'un accès gratuit au service de vidéos éducatives "lesite.tv".

Le panel comprenait 700 établissements. Plus de 100 d'entre eux étaient déjà abonnés au "site.tv".

Les établissement concernés ont reçu un code d'accès pour initialiser les postes informatiques. Les enseignants et les élèves avaient alors accès aux 2260 vidéos, en streaming uniquement, et aux dossiers pédagogiques d'accompagnement.

À l'issue de cette période d'accès libre, une évaluation de l'utilisation du service "lesite.tv" a été réalisée.

Évaluation de l'expérimentation

Cette évaluation s'est appuyée :

  • sur un questionnaire en ligne, élaboré par la DGESCO et la SDTICE,
  • sur les relevés de consommation des vidéos, effectués par "lesite.tv".

105 personnes, enseignants ou non enseignants, ont répondu au questionnaire dont 50% pour dire que le service n'avait pas été utilisé dans l'établissement. Le principal argument expliquant la non utilisation est le manque ou l'insuffisance des équipements nécessaires pour accéder confortablement au service, le second est la non transmission des codes d'accès aux utilisateurs concernés.

Globalement, 20% des établissements du panel (soit 137) ont utilisé le service "lesite.tv". Parmi les consommateurs, 49% ont visionné au moins 10 vidéos en streaming, 10, 2% ont vu plus de 50 vidéos, 4, 3% plus de 100 vidéos. La répartition des consommations en fonction des types d'établissements (école, collège, lycée) est la même que pour les établissements hors "École ouverte". Pour 92% des utilisateurs qui ont répondu au questionnaire, l'expérimentation s'est avérée positive.

L'activité principale menée avec "lesite.tv" a été pour 74% des cas une activité de type "scolaire", pour 16% une activité de type "culturel" et pour 10% une activité de type "loisir".

D'une façon générale, les atouts du service cités par ordre de préférence sont :

  • en 1 - la simplicité et la facilité d'utilisation,
  • en 2 - l'attractivité (contenus variés) et l'accessibilité depuis le domicile pour profs et élèves,
  • en 3 - l'intérêt des livrets pédagogiques et la fiabilité des ressources (validées, sûres),
  • en 4 - l'innovation/l'originalité de l'approche pédagogique.

Le format court des vidéos recueille un vif intérêt pédagogique, tant pour les enseignants que pour les élèves. L'utilisation du service en autonomie par des élèves, soit dans une recherche documentaire, soit dans une approche disciplinaire, se montre pertinente. Ainsi, en langues vivantes, le catalogue "Parlez-vous Européen ? " répond bien aux attentes des lycéens (thématiques évoquées : racisme, amour, esclavage, football).

La consommation moyenne mensuelle par établissement est supérieure dans les établissements "École ouverte", abonnés et non abonnés confondus, notamment pendant la période estivale. Toutefois il n'est pas possible d'affirmer que cela révèle des usages propres au dispositif "École ouverte" parce que cette majoration de la moyenne est essentiellement due à la "sur-activité" de deux établissements "École ouverte", non abonnés.

L'analyse des consultations vidéos par discipline montre qu'en "École ouverte", elles sont davantage orientées vers les sciences, et dans une moindre mesure vers les arts du son et les arts de la scène. On retrouve sinon la typologie habituelle des disciplines les plus usitées par les établissements hors "École ouverte" : histoire-géographie, SVT et arts visuels.

Zoom sur quelques usages

Dans une classe de troisième, en histoire, ce sont des images d'archives qui ont été utilisées pour comprendre la crise des années 30, la montée du fascisme et le Front populaire.

Dans un autre collège, sur le thème de l'environnement et du développement durable, un enseignant a travaillé sur l'analyse de l'utilisation de documents vidéo : après une première projection libre, distribution d'un questionnaire, puis dépouillement, puis seconde projection pour critiquer/affiner les réponses.

Dans une classe de lycée, des élèves ont réalisé des maquettes à partir des séquences vidéos recueillies sur Léonard de Vinci.

Perspectives

À la suite de cette expérimentation, 75 nouveaux établissements scolaires du panel se sont abonnés.

Par ailleurs, "lesite.tv" est désormais référencé dans les ressources pédagogiques essentielles sur le site internet dédié à l'éducation prioritaire du MEN et un projet est en cours pour sensibiliser les établissements des réseaux "ambition réussite".


Mis à jour le 03 septembre 2009
Partager cet article
fermer suivant précédent