Sensibilisation aux bonnes postures

Risques liés au port de charges

Posture debout
Lors du soulèvement et du port de charges, la colonne vertébrale est soumise à des contraintes mécaniques très importantes. Dans ce cas, une flexion de la colonne vertébrale entraîne une répartition inégale des contraintes. La région lombaire est une des régions les plus vulnérables du dos.

Les contraintes exercées sur la charnière vertébrale peuvent être largement amplifiées selon les positions adoptées. C'est pourquoi les enfants doivent être éduqués au port de charges et à la manipulation d'objets, afin de prévenir d'éventuels dysfonctionnements à l'âge adulte.


Le cas particulier du cartable

Aucune enquête scientifique ne permet de mettre en évidence un lien objectif entre le poids du cartable et les pathologies du dos. Les spécialistes des problèmes de lombalgies interrogés indiquent que le poids du cartable n'est pas le seul responsable du mal de dos des élèves. Les modes de vie actuels (heures passées devant la télévision, jeux vidéo, absence d'activités physiques régulières…) y contribuent également beaucoup. Toutefois, le poids excessif du cartable peut être un facteur aggravant d'une pathologie sous-jacente et on doit rechercher dès lors tous les moyens d'améliorer son utilisation.

Recommandations

Un cartable doit être :

  • adapté aux besoins du niveau d'enseignement de l'élève,
  • adapté à l'âge et à la morphologie de l'élève,
  • de poids inférieur à 10% du poids de l'enfant,
  • d'usage pratique et de manipulation aisée,
  • conçu pour ne pas créer de déséquilibres fonctionnels (contraintes réparties de façon équilibrée autour de l'axe vertébral),
  • d'un design adapté.

L'apprentissage du port de charges, et notamment la nécessité de soulever, porter et déposer correctement son cartable, est essentiel à développer.

Mis à jour le 31 octobre 2008
Partager cet article
fermer suivant précédent