Au sommaire de Greta en ligne Numéros 2006

GRETA EN LIGNE N°8030 juin 2006

Bulletin d'information du bureau de la formation professionnelle continue



Sommaire



Rubrique : Séminaires / colloques
Greta en ligne n°80 - 30 juin 2006

AFREF : un séminaire sur les conditions de réussite des nouveaux observatoires de branche


Le 30 mars 2006, l''Association française pour la réflexion et l'échange sur la formation (AFREF)* a organisé un séminaire sur le thème de la prospective des emplois en liaison avec les observatoires de branches et les commissions paritaires nationales pour l'emploi (CPNE). Ce séminaire a permis de présenter les travaux réalisés par quelques observatoires nouvellement créés et de poser la problématique des conditions de leur réussite.

Les intervenants** ont été invités à s'exprimer à partir de deux thèmes :
- les missions des observatoires de branche en terme de prospective métiers : réalités et attentes,
- les apports des travaux des observatoires dans les prises de décision des CPNE.

Deux recommandations essentielles résultent de leurs propos.

Une définition claire de la place et du rôle de l'observatoire dans chaque branche

Différents orateurs ont souligné la nécessité d'un travail préalable qui, dans chaque branche, doit aboutir à une définition précise du rôle des observatoires par rapport aux attentes des différents acteurs.
Les premières expériences conduites montrent qu'un observatoire doit être un outil au service du dialogue social à différents niveaux et non pas une instance isolée et indépendante qui pourrait être conduite à jouer un rôle technocratique.
En règle générale un observatoire doit être positionné en priorité pour accomplir une démarche prospective. Mais il doit pouvoir également répondre à des demandes d'analyses ponctuelles notamment utiles dans le cadre de négociations.
Par ailleurs il est apparu qu'une bonne utilisation de l'observatoire implique que les travaux des techniciens soient entendus et compris par les politiques de la CPNE. Ce qui suppose que ces derniers aient pu bénéficier à minima d'une information aux méthodes, outils et concepts de l'analyse prospective des emplois et des compétences.
Enfin, une bonne diffusion des travaux implique des compétences en communication notamment pour définir les catégories d'acteurs destinataires, sensibles à des modes d'expression différents et pour choisir les médias appropriés (Internet, manifestations...).

La nécessité d'un travail en réseau et en échange avec d'autres acteurs, notamment institutionnels.

Les travaux d'un observatoire de branche qui sont conduits dans une approche prospective et sectorielle ne sauraient avoir une réelle efficience sans être situés par rapport aux travaux établis par différentes instances au niveau national et macroéconomique (notamment par rapport à des indicateurs tel que l'état du marché du travail). Un tel positionnement s'avère d'autant plus nécessaire qu'à moyen terme l'avenir sera source de tensions sur le marché du travail. En effet, il est à prévoir des effets de déplacements entre les différents secteurs, mais également entre le secteur public et le secteur privé. D'où la nécessité de faire fonctionner dans une dynamique de réseau les observatoires de branches avec les observatoires territoriaux de l'emploi et de la formation en s'appuyant sur une instance, qui permette de croiser des prospectives sectorielles, territoriales, nationales et même européennes. C'est à cette fin qu'a été créé le " Groupe Prométhée ".

Prométhée (Prospective des métiers et thématisation des emplois émergents) est un groupe de travail rattaché au Commissariat général au Plan

Il a pour rôle de faire le lien entre différentes équipes de recherche, notamment celles des observatoires de branche. Le groupe Prométhée rassemble les travaux des observatoires de branches afin de clarifier les nouvelles logiques professionnelles.

Claude Villereau

Pour en savoir plus
AFREF
19-21 rue du 8 mai 1945 - 94110 ARCUEIL
Tél : 01 46 64 07 58 - Fax : 01 46 64 01 84
AFREF
Site AFREF

*Fondée en 1961, l'AFREF occupe en France une position originale : elle constitue un lieu de rencontres privilégié entre les différents acteurs qui ont la responsabilité des ressources humaines et de la formation en France. L'AFREF, de par son statut régi par la loi 1901, a une double indépendance : financière - elle finance ses activités par les adhésions et frais de participation de ses membres - ; intellectuelle car l'AFREF puise sa richesse dans la pluralité de ses membres

** Sont intervenus successivement :
Christine AFRIAT, responsable " prospective métier et qualification " au Centre d'Analyse Stratégique ; Henri CHEYNEL, responsable de l'Observatoire des Métiers de la Banque ; Jacques VUTHAN, directeur délégué CCCA - BTP; Michel FOURMEAUX, responsable de l'Observatoire du commerce inter-entreprises; François DISSERT, représentant CFDT, membre du Conseil d'Administration de l'Observatoire des métiers des Télécom ; Xavier ROYER, responsable Observatoire et du FORTHAC (textile / habillement / cuir) et membre de la CPNE textile ; Florence DIESLER, responsable de l'Observatoire prospectif du FORCO et Stéphanie LAGALLE-BARANES, adjointe au chef de service social de la FCD (commerce/distribution); Hugues JURICIC, directeur de POLLEN Conseil.



Rubrique : Marché de la formation
Greta en ligne n°80 - 30 juin 2006

Accord cadre national entre l'Agefos Pme et le réseau des Greta

Le ministre de l'Éducation nationale et le président de l'Agefos Pme ont signé le 13 juin dernier un accord cadre national sur la professionnalisation des salariés des entreprises adhérentes et sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences dans les TPE PME.

Cette signature a eu lieu dans le cadre de la manifestation Planète Pme au Palais des Congrès de Paris, donnant ainsi une dimension symbolique forte aux partenariats qui vont désormais pouvoir se développer en région : la formation tout au long de la vie est bien reconnue comme un facteur de développement de la compétitivité des entreprises les plus créatives d'emploi dans notre pays.

La collaboration entre l'Agefos Pme et l'Éducation nationale va porter sur :

- la professionnalisation des nouveaux embauchés et des demandeurs d'emploi

- la professionnalisation des salariés tout au long de la vie dans le cadre du plan de formation, de la période de professionnalisation ou du Dif

- l'appui à la gestion des compétences : accompagnement des politiques RH, aide à l'analyse prospective des métiers et qualification..

Les Greta apporteront en particulier leur expertise pour combiner les prestations nécessaires aux parcours de professionnalisation : bilan, construction de projet professionnel, accompagnement VAE, positionnement, formation, alternance, certification, accompagnement dans l'emploi...

L'ensemble des parcours sera proposé sous forme modulaire et individualisée. Dans tous les cas les Greta s'attacheront à proposer des parcours débouchant sur des certifications : diplômes, titres ou CQP. Enfin, avec l'Agefos Pme, l'Éducation nationale développera au maximum l'implication des deux réseaux dans des projets européens ou des actions communautaires.

Cet accord cadre national est signé pour 2 ans. Des conventions cadre régionales concrétiseront les partenariats au plan local. La première de ces conventions régionales, celle entre l'Agefos Pme Champagne Ardenne et le réseau des Greta de l'académie de Reims, a été signée également le 13 juin dernier, en même temps que l'accord cadre national.

Claire Ariston



Rubrique : Marché de la formation
Greta en ligne n°80 - 30 juin 2007

Les Greta fortement impliqués dans le secteur de la plasturgie

Les Greta fortement impliqués dans le secteur de la plasturgie.

Plusieurs Greta, au delà de celui situé dans la traditionnelle plastics Vallée du Haut-Bugey, proposent des formations dans les différents métiers de la plasturgie : stratifieurs, projeteur, mouleur, gelcoateur, ouvrier en matériaux composites, conducteur de systèmes industriels...

Pour répondre aux exigences des entreprises (raccourcissement des temps de formation, accélération des retours à l'emploi, validation des formations, nécessaire montée en compétences professionnelles...), plusieurs Greta ont mobilisé des spécialistes en ingénierie de formation pour concevoir des parcours de formation qualifiants adaptés aux besoins des entreprises, concevoir les découpages modulaires des diplômes et titres de la profession (BTS plasturgie, CAP matériaux composites chaudronnés, BEP plasturgie, CQP matériaux composites...), développer des stratégies de formation individualisée de remise à niveau dans les domaines généraux mais aussi industriels.

Lors d'une réunion nationale des correspondants en région chargés du développement de ce secteur qui s'est tenuE à Paris le 13 juin, quelques uns des Greta impliqués ont présenté leurs expérimentions, leur nouvelle offre de formation et les partenariats étroits qu'ils entretiennent avec les entreprises pour répondre à leurs attentes.

Greta des Deux-Sèves dans la région Poitou-Charentes : conception de formations modulaires dans les métiers des matériaux composites

Greta de Vendée en Loire-Atlantique : partenariat avec Beneteau-Jeanneau (leader européen du nautisme), les entreprises de travail temporaire, le conseil régional et les Opca pour former les opérateurs de niveau V aux nouveaux process de production avec des contraintes qualitatives fortes : formation sur mesure, suivi et encadrement strict de la formation, formation 100% dédiée aux techniques de l'entreprise.

Greta Val Bugey Léman : organisation de formations industrielles sur mesure grâce au dispositif individualisé de formation d'Oyonnax qui reçoit les salariés et deSdemandeurs d'emploi qui doivent "monter en compétences" dans les domaines de la plasturgie, de la mécanique et de la décoration.

Greta Val de Loire : modularisation du BTS plasturgie.

Au cours de cette journée, la fédération de la plasturgie, représentée par madame Bonnet-Touré, responsable Emploi Formation, a été invitée à présenter les enjeux actuels dans ce secteur, les nouvelles contraintes techniques et leurs conséquences sur la qualification des personnels, l'importance grandissante des valeurs de l'environnement et son impact sur l'organisation et la formation. Actuellement les besoins en formation ne sont pas couverts. Des formations dans les domaines transversaux peuvent être proposées aux entreprises (commerce, tertiaire, management, comptabilité, langue...).

Hélène Morvan-Gicquel



Rubrique : Qualité
Greta en ligne n°80 - 30 juin 2006

Formation sur mesure : GretaPlus se développe...

Sur proposition du comité national de labellisation qui s'est réuni le 7 mars 2006, un nouveau Greta, celui des Pays de Rance, s'est vu décerné le label GretaPlus pour ses formations individualisées.

Par ailleurs trois Greta, celui du Pays d'Aix, celui de Bordeaux et celui de Corbières-Méditerranée ont vu leur label renouvelé pour 3 ans.

Enfin, le Greta de Bordeaux étend son domaine de formation sur mesure : après l'espace langues, c'est l'espace formation multimétiers de Mérignac qui devient labellisé.

Ces informations viennent d'être publiées au Bulletin officiel de l'Éducation nationale.

La liste de tous les Greta GretaPlus est accessible sur ÉduSCOL . Il y a actuellement 40 Greta labellisés GretaPlus.

BOEN n°24 du 15 juin 2006



Rubrique : Formation à distance
Greta en ligne n°80 - 30 juin 2006

Le secteur de l'Interim forme ses tuteurs à distance avec le réseau des Greta

Le FAF TT, organisme collecteur du secteur du travail temporaire, a réalisé une enquête montrant le rôle clé joué par le tuteur dans la réussite d'un contrat en alternance. Il a donc décidé de favoriser la montée en compétences des salariés qui exercent cette fonction de tuteur dans les entreprises de travail temporaire.

Le réseau des Greta a été choisi pour concevoir et mettre en place, en partenariat avec l'OPCA, un dispositif de formation à distance.

Destiné en particulier au public des agences d'intérim éloigné géographiquement des centres de formation ou ne disposant que de peu de temps, ce dispositif est accessible à tout moment via Internet.

Une expérimention du dispositif vient d'être conduite sur l'ensemble du territoire auprès de différentes enseignes. Elle visait à bien évaluer les différentes phases, les ressources multimédia, l'environnement technologique, les atouts et les freins d'un tel dispositif auprès des salariés.

Les points forts

- la formation individualisée : chaque tuteur stagiaire bénéficie d'un positionnement pour identifier ses acquis, ses activités, son champ de responsabilité dans le cadre des contrats de formation en alternance.

- une formation action : les contenus de formation et les études de cas ont été élaborés à partir de situations professionnelles réelles. Chaque stagiaire va produire "ses propres outis" de formation.

- un accompagnement personnalisé : c'est le coeur du dispositif, il s'effectue à distance tout au long de la formation.

Dans la mesure où 85% des stagiaires se sont déclarés satisfaits de la formation, le produit va maintenant être largement présenté et diffusé auprès des entreprises.

Réseau des Greta de Bretagne

Réseau des Greta de Bretagne



Rubrique : Veille "Europe"
Greta en ligne n°80 - 30 juin 2006

Programmation du FSE 2007-2013

La programmation 2007-2013 obéira à de nouvelles modalités de gestion : le programme national Emploi-FSE (métropole) sera presque complètement déconcentré dans sa mise en oeuvre.

Le MENESR ne recevra plus de crédits FSE en gestion directe ; il appartiendra aux rectorats de solliciter les cofinancements auprès des directions régionales du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle (DRTEFP) sur la base de projets, comme c'était déjà le cas pour les dispositifs du volet régional dans la programmation 2000-2006.

Le programme opérationnel national FSE (pour la métropole) fixera les priorités retenues, le plan de financement et les modalités de mise en oeuvre pour 7 ans.

Il s'appuiera sur les contributions des préfets de région qui doivent élaborer pour la fin juin un document de programmation régionale, définissant à l'issue d'une phase de diagnostic territorial, une stratégie d'intervention et une répartition de l'enveloppe communautaire assortie des contreparties publiques nationales.

En ce qui concerne les DOM, l'intervention du FSE est à mettre en oeuvre dans le cadre de programmes opérationnels régionaux dont la responsabilité incombe aux préfets de région (DRTEFP).

Ces travaux préparatoires doivent être menés dans un cadre concerté et associer les services des rectorats.


De nouvelles propositions de règlements communautaires pour les Fonds structurels (dont FSE)

Les règlements communautaires sur les Fonds structurels définissent les principes qui régissent l'intervention de ces fonds pour l'ensemble des états membres de l'Union européenne.

Il existe un règlement général complété par des règlements spécifiques par fonds. L'ensemble des règlements pour la prochaine génération de Fonds structurels (2007-2013) devrait être publié au journal officiel après l'adoption par le Parlement au mois de juillet prochain.

Martine Paty



Rubrique : Veille "ressources"
Greta en ligne n°80 - 30 juin 2006

Espace national de Ressources pour l'Ingénierie de Formation (ERIF)

L'ERIF a publié en juin sa Lettre n°20 " L'ingénierie du service global aux clients : pourquoi, comment, avec quelles incidences sur nos organisations internes ? "

Au sommaire
-académie de Grenoble : le projet ABC pour regrouper et développer les activités d'accompagnement, de bilan et de conseil -

Nouvelles attentes vis-à-vis des prestataires de formation, nouvelle démarche de structuration des réponses et de l'organisation : données générales et expérience de l'académie de Lille

Me former au tutorat " - Formation ouverte et à distance de tuteurs dans les métiers de l'animation et du sport

Ce numéro est disponible sur le site des Centres nationaux de ressources

Lettre Erif n°20


Centre national de ressources Qualité en formation d'adultes (CNRQ)

Le CNRQ a publié en juin 2006 le n°28 des Brèves de la Qualité " Contrôles des financeurs publics et démarches qualité"

Au sommaire
-Comment la démarche Qualité peut-elle permettre d'anticiper et de faciliter le contrôle des financeurs publics

Qualité et suivi des dossiers européens.

Politiques et échanges : enquête nationale

Ce numéro est disponible sur le site Internet des Centres nationaux de ressource

à l'adresse suivante :

Bulletin CNRQ n°28

Tous les autres bulletins des centres nationaux de ressources en formation d'adultes sont consultables sur le site EducNet / CNR.

Site du CNR

Martine Paty


Mis à jour le 08 septembre 2009
Partager cet article
fermer suivant précédent