Au sommaire de Greta en ligne Numéros 2007

GRETA EN LIGNE N°83 15 février 2007

Bulletin d'information du bureau de la formation professionnelle continue



Sommaire



Rubrique : Clients et partenaires
Greta en ligne n°83 - 20 février 2007

La Fédération nationale de la mutualité Interprofessionnelle (FNMI) se rapproche du réseau des Greta.

L'objectif de ce rapprochement est de développer des partenariats entre les mutuelles qui adhèrent à la FNMI et le réseau des Greta dans une double direction :

  • renforcer la qualification des salariés mais aussi leur proposer des prestations d'évaluation, de bilan ou d'accompagnement dans le cadre de la validation des acquis ;
  • proposer aux élus de ces mutuelles des formations adaptées à leurs fonctions (conduite de réunion, gestion, management ...).

Dores et déjà le réseau des Greta est référencé par la branche de la mutualité pour mettre en place trois certificats de qualification professionnelle créés pour des métiers en évolution : conseillers mutualistes (320 heures de formation), assistants commerciaux (210 heures de formation), tétéconseillers(180 heures de formation). Les formations correspondantes s'adressent à trois types de publics, aux jeunes avec ou sans expérience professionnelle, aux demandeurs d'emploi expérimentés et aux salariés de la mutualité. Les pré-requis pour ces différentes formations dépendent de l'expérience et des niveaux de diplôme.

Pour marquer cette volonté de rapprochement, le bulletin mensuel de la FNMI (Réponse) a consacré un article aux Greta dans son numéro de janvier 2007.

Trois spécificités du réseau des Greta sont mis en avant par rapport aux problématiques des mutuelles :

  • le potentiel éducatif que représentent les 245 Greta implantés dans tout le pays ;
  • l'intérêt du fonctionnement en réseau des Greta pour des structures ayant besoin de réponses harmonisées ;
  • le rôle que peuvent jouer les conseillers en formation continue des Greta par rapport aux besoins d'ingénierie (conception de dispositifs, formation de formateurs, adaptation des contenus de formation.

Hélène Morvan Gicquel



Rubrique : Clients et partenaires
Greta en ligne n°83
- 20 février 2007

Formation à distance en langue des intermittents du spectacle

Le fonds d'assurance formation des secteurs de la culture, de la communication et des loisirs, l'Afdas, va signer le 7ème avenant à l'accord cadre avec l'Éducation nationale. Ce partenariat, qui s'organise en région avec le réseau des Greta, porte essentiellement sur les formations continues en anglais, espagnol et allemand des intermittents et salariés du spectacle.

Le dispositif proposé

Avant toute entrée en formation chaque personne bénéficie d'un positionnement et est répartie dans un des 5 groupes de niveau. La formation proprement dite comprend des heures d'apprentissage guidé à distance, des heures en médiathèque, des regroupements réguliers, des séquences au téléphone. A l'issue de la formation il est délivré une attestation de compétences. A partir du niveau 4, les stagiaires qui le souhaitent, peuvent se voir proposer une préparation au diplôme de compétence en langue et des stages en immersion linguistique. Les parcours de niveaux 2 à 5 utilisent l'outil de formation à distance Webscene qui est un des points forts du dispositif. Cet outil est en préparation pour le niveau 1.

Webscene

C'est un outil de formation en ligne pour l'entraînement en langue anglaise.
Sa particularité est qu'il permet d'apprendre à communiquer, à l'écrit comme à l'oral, dans des situations liées aux métiers du spectacle. Il est donc parfaitement adapté aux professionnels du secteur.
L'apprenant peut travailler chez lui, à son rythme. Le formateur décide avec le stagiaire s'il choisira librement les activités ou s'il suivra un parcours guidé et prescrit par le formateur.
Des durées et des objectifs de formation sont définis pour chaque "activité" ainsi que les situations professionnelles, la grammaire et le vocabulaire associés.

Nombre de Greta concernés

29 Greta répartis dans les régions suivantes : Alsace, Aquitaine, Auvergne, Bretagne, Centre, Languedoc Roussillon, Limousin, Lorraine, Midi-Pyrénées, Basse -Normandie, Haute-Normandie, Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais, Pays-de-la-Loire, Picardie, Poitou-Charentes, Provence Alpes Côte d'Azur, Rhône-Alpes

Thierry Pelletier



Rubrique : Offre de formation
Greta en ligne n°83 -

Plateformes de formation aux métiers de l'aide à la personne

Les gisements d'emploi dans le secteur des services, notamment de l'aide à la personne, sont très importants. Il était donc urgent de développer des dispositifs de formation capables de répondre à l'ampleur des besoins de qualification, qu'il s'agisse des métiers de la petite enfance, de l'aide à domicile ou de l'aide aux personnes agées. D'où l'idée de créer des plateformes de formation réunissant l'ensemble des partenaires concernés : Éducation nationale, conseils régionaux, écoles de formation, enseignement agricole, organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA), représentants des utilisateurs... Leur rôle est d'analyser l'ensemble des besoins et de coordonner les moyens pour développer les formations initiales et continues.

Dans ce cadre, les plateformes vont notamment faciliter l'accès à la validation des acquis de l'expérience pour différentes certifications : CAP petite enfance, diplôme professionnel d'aide soignant, diplôme professionnel d'auxiliaire de puériculture, mention complémentaire aide à domicile, autres certifications de l'aide à domicile...

La délégation interministérielle à la famille avait incité, dès 2003, l'Éducation nationale à piloter l'expérimentation de plateformes de formation aux métiers de la petite enfance dans 3 académies (Créteil, Toulouse et Versailles).140 nouvelles places de formation ont ainsi été ouvertes, 650 supplémentaires le seront en 2007.

Une circulaire co-signée par les ministres concernés (Éducation nationale, agriculture, santé et solidarité) vient d'être adressée aux recteurs d'académies, aux préfets et aux délégations régionales (DRAF - agriculture et pêche, DRASS - actions sanitaires et sociales).

Elle vise la généralisation des plateformes à toutes les régions et l'élargissement de leur champ d'actions à tous les métiers d'aide à la personne.

Jean-Michel Dupont



Rubrique : Parcours de professionnalisation
Greta en ligne n°83 - 15 février 2007

Nouvelles exigences à l'égard des prestataires de formation

Le Centre Inffo vient de publier un numéro spécial d'Actualité de la formation permanente sur les actes de l'université d'hiver de la formation professionnelle qui s'est tenue en janvier 2006 à Arles. Le thème en était "les chemins de la professionnalisation, du bassin d'emploi à l'Europe. "

Au cours de ces rencontres, le réseau des Greta a proposé et animé une réflexion autour des impacts de la loi de 2004 sur les modalités de réponse des organismes de formation. L'idée directrice était qu'il ne fallait pas uniquement réfléchir à partir des "mesures" (DIF, contrat de professionnalisation...) mais à partir de l'esprit de la loi (professionnalisation tout au long de la vie avec priorité aux personnes ne bénéficiant jamais de formation ou à mi-parcours professionnel). Avec cette méthode, des conseillers en formation continue de l'académie de Lille ont mis l'accent sur les conditions de réussite des solutions reconnues comme efficaces pour les publics généralement exclus des dispositifs de formation : personnalisation des parcours, validation des acquis et construction de parcours intégrant des services diversifiées.

Les organismes de formation doivent donc intégrer dans leur organisation et leurs tarifs ces conditions de réussite : pouvoir accueillir des volumes importants de publics souvent peu qualifiés, développer en même temps des logistiques de proximité et des pôles de compétences très spécialisés, avoir une expertise en matière de d'individualisation ce qui suppose, au delà du savoir-faire pédagogique, la capacité à organiser des flux suffisamment importants pour maîtriser les coûts, offrir une gamme de services intégrés ou à la carte de l'amont à l'aval de la formation, identifier et développer les compétences nouvelles attendues de leurs intervenants, innover dans l'offre de services...

L'article* détaille ces conditions et la façon dont les Greta en région Nord-Pas-de-Calais se sont organisés pour y répondre au plan territorial. Un important travail de réflexion a été conduit, en interne, sur le renouvellement de l'offre de formation mais aussi avec les acteurs du développement local, dans une stratégie concertée avec l'ensemble des partenaires publics et privés de la formation (conseil régional, OPCA, entreprises, service public de l'emploi etc.). Des démarches semblables sont initiées par les Greta dans d'autres régions.

* Rédaction : Dominique Chryssoulis, chargée de mission au ministère de l'Éducation nationale, Marcel Beaussart et Patrick Voillot, conseillers en formation continue à la délégation académique à la formation continue de Lille / réseau des Greta Nord-Pas-de-Calais

Actualité de la formation permanente n°202
Centre Inffo (Centre pour le développement de l'information sur la formation permanente)
4, avenue du Stade de France
93218 Saint-Denis-La Plaine cedex
Tél. : 01 55 93 91 91 - Fax : 01 55 93 17 28
Site : www.centre-inffo.fr

Dominique Chryssoulis



Rubrique : Europe
Greta en ligne n°83 - 15 février 2007

Consultation européenne sur les crédits d'apprentissage pour l'enseignement et la formation professionnels

La Commission européenne a confié aux ministres de l'éducation de 32 pays européens la responsabilité d'organiser une vaste consultation sur le projet ECVET. C'est le nom du futur système européen de crédits d'apprentissage pour l'enseignement et la formation professionnels.

En France c'est le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche qui est chargé de coordonner la consultation auprès des différents acteurs de la formation professionnelle : ministères formateurs et certificateurs, grandes organisations syndicales et patronales, institutions en charge de la certification et de la formation professionnelle, représentants des régions.
La consultation a démarré en décembre. Au sein de l'Éducation nationale, chaque académie a été invitée à y participer.

L'ensemble des contributions de tous les experts mobilisés fera l'objet d'une synthèse qui devrait constituer la position française. Celle-ci sera transmise à la Commission européenne pour le 31 mars.

Les résultats de la consultation européenne seront analysés et permettront de préparer la proposition formelle de Recommandation relative à un système ECVET.

Lire le document de travail communautaire soumis à la consultation sur le site de la Commission

Site Europa

Martine Paty



Rubrique : Vie du réseau
Greta en ligne n°83 - 15 février 2007

Actualité des centres nationaux de ressources

Vous trouverez ci-après le programme trimestriel des jounées techniques des centres nationaux de ressources du réseau des Greta et les thèmes des derniers bulletins parus, consultables sur le site des CNR.

Le Centre national de ressources pour l'ingénierie éducative (CNIE) organise le vendredi 16 mars à Nantes une Journée technique sur le thème suivant : "le développement de l'autonomie"

Plusieurs académies présenteront l'état leurs réflexions et réalisations autour de ce thème.
Les témoignages et échanges porteront sur :

  • le développement des pratiques autonomes : témoignage du fonctionnement d'un Centre de Ressources en APP ;
  • l'autonomie, une question de compétences ? Si l'autonomie est une compétence, quelles en sont les composantes en termes de savoirs, savoir-faire, comportements et attitudes ? Quels contenus et méthodes pédagogiques pour développer cette compétence ? Quelles sont les organisations les plus favorables ?
  • la présentation d'une démarche qui part du résultat et qui compare l'autonomie (le développement de l'autonomie, les modalités qui y concourent) dans deux contextes : l'entreprise et l'organisme de formation.

Le CNIE a également publié son Bulletin n°27 sur ce thème.

Inscription à la journée technique
Françoise Delasalle
Tél. : 02 40 35 94 10


L'Espace national de ressources pour l'ingénierie de formation (ERIF) organise le vendredi 30 mars à Montpellier une Journée technique sur le thème suivant : " La réponse aux appels d'offres - Veille, animation et organisation pour la réponse, capitalisation "

Plusieurs académies présenteront leurs réflexions et réalisations autour de ce thème.

Inscription à la journée technique
Didier Possoz
Tél. : 04 67 15 82 80

Le CNRQ a publié en janvier 2007 le n°29 des "Brèves de la Qualité" intitulé " Démarche de confirmation du label APP / Démarches qualité des Greta : un renforcement positif pour une meilleure qualité de service "

Ce numéro fait suite à la journée d'échanges organisée par le CNRQ et le bureau de la formation professionnelle continue qui a eu lieu le 15 décembre 2006.
Au sommaire du n°29 :

  • De l'individualisation des accueils et des parcours... à l'individualisation des apprentissages par Michel Jean (académie de Nancy-Metz)
  • L'impact de la démarche de confirmation du label APP sur une harmonisation des pratiques et outils : l'exemple du Limousin par Gérard Simmoneton) et Marie-Claire Pagnoux (académie de Limoges)
  • Synergie d'outils pédagogiques : le gage de l'autoformation accompagnée par Franck Charron (académie de Versailles)
  • Renouvellement du label APP - Accompagnement du réseau des Greta de l'académie de Lille par Joel Pavageau, Aicha Rahmouni, François Ryon (académie de Lille)

Site CNR

Martine Paty



Rubrique : Vie du réseau
Greta en ligne n°83 - 15 février 2007

Le DCL intéresse de plus en plus le public

L'Éducation nationale a participé cette année au salon Expolangues.

Les principaux axes de communication était le plan de rénovation des langues, le socle commun des connaissances, le cadre européen de référence des langues et la formation continue des adultes en langues.

Sur ce dernier point qui mobilise l'ensemble du réseau des Greta, ajoutons l'intérêt suscité, tant auprès des visiteurs individuels que des professionnels, par le diplôme de compétence en langue. Dans la mesure où de plus en plus de personnes sont préoccupées par les langues dans leur vie professionnelle et personnelle, le besoin de connaître son niveau devient une nécessité pour candidater à un poste ou envisager une mobilité. D'où le succès du DCL, diplôme qui évalue l'usage d'une langue en situation professionnelle.

Rappelons que le DCL existe pour 4 langues, l'anglais, l'allemand, l'espagnol et l'italien ; qu'il ne nécessite pas de formation préalable ; qu'en fonction de son niveau de performance, le candidat se voit délivrer l'un des 5 dégrés du diplôme ; que des sessions sont régulièrement organisées dans les Greta et les universités.

En 2006, il y a eu 5000 candidats. Toutes les inscriptions se font en ligne sur le site du DCL.

Site DCL

Lydie Brinet

Mis à jour le 08 septembre 2009
Partager cet article
fermer suivant précédent