Au sommaire de Greta en ligne Numéros 2007

Greta en ligne n°87 10 septembre 2007

Bulletin d'information du bureau de la formation professionnelle continue



Sommaire



Rubrique : Clients et partenaires
Greta en ligne n°87 - 10 septembre 2007

Collaboration Auchan / Greta dans le cadre DIF

Faciliter la réussite de chacun par la formation, tel est l'objectif que s'est fixé la société Auchan qui gère en France 116 hypermarchés. Le nouvel cadre accord signé avec les partenaires sociaux en 2006, une première dans le secteur de la distribution, élargit l'offre de formation proposée aux collaborateurs.

A côté des traditionnelles formations "cœur de métiers ", la société propose, dans le cadre du DIF, des modules sur 4 thématiques :
- les connaissances de base avec remise à niveau en français ou mathématiques
- la bureautique
- l'anglais
- le commerce.

L'objectif est de consolider les parcours personnels des salariés et de développer des compétences transférables.

C'est le réseau des Greta* qui a été retenu pour concevoir l'ingénierie du dispositif et créer les outils pédagogiques et les modules de formation qui seront utilisés par les formateurs dans toutes les régions.

Au moins deux facteurs ont motivé Auchan dans le choix de l'Éducation nationale :
- sa maîtrise des référentiels de diplômes, notamment le Bac Pro "commerce" et le BTS "management des unités commerciales", qui a permis de créer des modules courts mais parfaitement ciblés sur l'acquisition de compétences
- le savoir-faire de ses formateurs, sur le plan pédagogique mais aussi en tant que " médiateurs et accompagnateurs " des salariés dans leurs parcours formation / validation.

Le déploiement de la démarche a commencé et va s'accélérer à partir de septembre 2007. Tous les hypermarchés Auchan sont concernés et vont envoyer un flux d'environ 5 000 stagiaires.

Gérard Carrié, responsable emploi-formation d'Auchan est venu en personne pour le lancement officiel de l'opération, organisé par le bureau de la formation professionnelle continue du ministère de l'Éducation nationale, qui a eu lieu le 25 mai dernier avec tous les conseillers et formateurs de Greta impliqués. Venus de toute la France, ils ont pu mesurer l'importance stratégique de l'opération pour l'entreprise :
- innover dans les contenus de formations proposés aux salariés,
- développer des compétences transférables
- préparer ainsi aux transformations à venir des emplois.

On est bien là dans le développement de " l'appétence " pour la formation, clé de réussite en même temps que la conséquence souhaitée de cette opération.

Ce partenariat est le premier pas vers un accord cadre national avec le groupe Auchan, plus large et portant sur d'autres aspects d'une collaboration possible avec l'Éducation nationale.

* Les conseillers et inspecteurs pédagogiques des académies de Lille et d'Amiens ont conçu l'ingénierie du projet. Le Gip Fcip de Lille assure la coordination du dispositif. Le ministère est garant de la réussite de cette opération nationale. Martine Blanc-Rameau, conseillère en formation continue au bureau de la formation professionnelle continue (direction générale de l'Enseignement scolaire), est le référent de cette opération au niveau du ministère de l'Éducation nationale.

Martine Blanc Rameau


Rubrique : Clients et partenaires
Greta en ligne n°87 - 10 septembre 2007

Contrat de professionnalisation : Fraikin renforce sa collaboration avec les Greta

Devant le succès de la première promotion de jeunes recrutés en contrat de professionnalisation pour devenir mécanicien, Fraikin renouvelle et étend l'opération conduite en partenariat avec le réseau des Greta.

Sur les 60 jeunes recrutés, 54 ont en effet franchi le cap de la première année de formation. A la rentrée 2007, c'est donc 90 % de la promotion qui va poursuivre ses études en alternance pour obtenir le le baccalauréat professionnel "maintenance véhicules industriels".

Une nouvelle promotion de jeunes ou de demandeurs d'emploi est actuellement en cours de recrutement pour préparer en alternance, sur la période 2007 / 2009, ce même baccalauréat professionnel.

7 Greta des académies de Créteil, Amiens, Toulouse, Nancy-Metz, Rennes, Lyon et Versailles se mobilisent pour recevoir les jeunes salariés recrutés. Ainsi, 7 classes "Fraikin", d'une dizaine de stagiaires chacune, ouvrent en cette rentrée 2007.

Assurés d'une formation diplômante et d'une première expérience professionnelle, c'est près de 150 jeunes qui ont l'assurance d'obtenir un emploi qualifié à l'issue de leur formation.

Le Cafoc de Lyon va conduire en parallèle, comme en 2006, la formation de 45 tuteurs.

Michel Lemberg


Rubrique : Clients et partenaires
Greta en ligne n°87 - 10 septembre 2007

Professionnaliser les tuteurs, un enjeu stratégique pour Véolia environnement

Véolia Environnement intervient dans quatre secteurs : l'eau, la gestion des déchets, le transport et l'énergie. Pour développer les compétences des salariés, assurer leur progression professionnelle et recruter massivement (le groupe envisage l'embauche de 8 000 nouveaux collaborateurs), la formation des maîtres d'apprentissage et des tuteurs est devenu un enjeu stratégique clairement affiché. En 2004, l'accord général signé avec les partenaires sociaux inclut la prise en compte de cet objectif.

C'est dans ce contexte qu'une convention de coopération a été signée en 2005 entre Véolia Environnement et le ministère de l'Éducation nationale et qu'une importance action a été menée avec Dalkia dans le secteur de l'énergie pour développer le tutorat. A ce jour, l'action se déroule dans 3 régions définies par Dalkia : l'Ile-de-France, la région méditerranéenne et la région Est. En 2007, environ 50 groupes de tuteurs auront été formés.

Plusieurs facteurs expliquent la réussite de ce dispositif :

Un pilotage et une coordination du dispositif au niveau national ont été organisés. L'action est suivie sur les plans administratif et financier par le GIP d'Amiens (FORINVAL), plus particulièrement par le chef de projet de l'opération Jean-Louis Dodé. La coordination pédagogique est assurée par Thérèse Aurora, conseillère en formation continue de l'académie de Nancy-Metz. Dans chaque région un responsable Dalkia et un correspondant régional Éducation nationale (CREN) travaillent ensemble et organisent en étroite collaboration la mise en oeuvre des formations.

Des outils ont été créés spécifiquement pour Dalkia et sont remis à chaque tuteur en formation : "Être tuteur en entreprise" ; " Les conditions de la réussite de la fonction tutotale " ; " La boîte à outils du tuteur ".

Un cahier des charges précis définit la prestation qui doit être fournie.
Il s'agit d'une formation action qui prend appui sur l'expérience et la pratique. Le dispositif comprend :
- 3 jours de formation en discontinu,
- l'utilisation d'une plate forme sur un espace collaboratif,
- une visite en entreprise par groupe de tuteur,
- l'intervention des responsables locaux de Dalkia au démarrage de chaque formation.

L'entreprise entend ainsi montrer l'importance et les enjeux du tutorat dans sa stratégie de transfert des compétences. Cette action pourrait être transférée à d'autres secteurs de l'entreprise.

Hélène Morvan-Gicquel


Rubrique : Rapport sur la formation professionnelle
Greta en ligne n°87 - 10 septembre 2007

Sénat : rapport sur la formation professionnelle

Présidée par Jean-Claude Carle, la mission sénatoriale d'information sur le fonctionnement des dispositifs de formation professionnelle a rendu son rapport en juillet dernier.

La mission a souhaité apporté des réponses positives à un système marqué par sa complexité, les cloisonnements et les corporatismes. Sa réponse se formule autour de trois mots clés : "la personne, le partenariat, la proximité.
- La personne doit être au centre du dispositif de formation,
- Les partenariats doivent être organisés autour de "chefs de file" pour rendre possible une meilleure allocation de moyens,
- L'accès de tous à la formation, dans le cadre des besoins des territoires, doit être sans cesse repensé dans une perspective de proximité.

Parmi les propositions plusieurs ont particulièrement retenu l'attention : regrouper le contrat d'apprentissage et le contrat de professionnalisation ; construire à partir d'un DIF transférable un compte épargne formation individuel ; supprimer l'obligation légale pour le plan de formation ; rationaliser et optimiser les circuits de financement ; renforcer la gouvernance de la formation professionnelle en renforçant la coordination de la politique de l'Etat et en faisant du plan régional de développement des formations professionnelles l'instrument de la stratégie au niveau régional.

Une note de synthèse, le rapport complet de la mission d'information et ses annexes sont disponibles sur le site du Sénat.

Site du Sénat


Rubrique : Publications
Greta en ligne n°87 - 10 septembre 2007

Activité des Greta en 2005

La direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance du ministère de l'Éducation nationale a publié en mai 2007 sa note d'information annuelle sur l'activité de formation continue dans les Greta.

Près de 450 000 stagiaires (1, 5% de la population active) ont été accueillis dans les Greta. Dans plus de 50 % des cas il s'agit de salariés dont la formation a été financée par leurs employeurs, mais on constate une certaine disparité entre les académies du point de vue de l'origine du financement des formations (rapport "fonds privés" / "fonds publics"). Le volume total du chiffre d'affaires consolidé des Greta (259 en 2005) est de 400 millions d'euros. En baisse globale d'environ 1, 5%, cette évolution a des impacts différents d'un Greta à l'autre en fonction de sa place sur le marché local de la formation et son volume d'activité (le CA des Greta allant de 200 000 € à 5, 1 millions d'€).

Du point de vue du public accueilli, on peut pointer quelques constats : un stagiaire sur 2 est un demandeur d'emploi ; en majorité les stagiaires sont des ouvriers qualifiés et des employés ; à 60% ce sont des femmes ; dans 40% des cas les formations suivies portent sur la bureautique, le secrétariat, la micro-informatique ; parmi les 19 000 stagiaires ayant préparé un diplôme, les 3/4 ont été reçus à l'examen.

La note de la DEPP analyse un grand nombre d'autres indicateurs.

Elle peut être consultée dans son intégralité sur le site du ministère de l'Éducation ntaionale.

Note DEPP 07.17 mai 2007

Mis à jour le 08 septembre 2009
Partager cet article
fermer suivant précédent