Prévention de la violence en milieu scolaire

Mesure de la violence en milieu scolaire

Le recueil de données dans les écoles et établissements scolaires est réalisé par l'intermédiaire d'un système d'information, SIVIS.

Conçu par la direction de l'Évaluation, de la Prospective et de la Performance (DEPP), en concertation avec les chefs d'établissement, le Système d'information et de vigilance sur la sécurité scolaire (SIVIS) repose sur un échantillon, scientifiquement élaboré, d'établissements publics du second degré, représentatif au niveau national (France métropolitaine et DOM).

SIVIS a remplacé Signa (Signalement des actes de violence) à la rentrée scolaire 2007.

Il est centré sur les actes de violence les plus graves : faits portés à la connaissance de la police, de la gendarmerie ou de la justice, faits susceptibles de donner lieu à dépôt de plainte ou à conseil de discipline et faits ayant entraîné des soins. Il permet également de recenser des actes comme les atteintes à la vie privée (droit à l'image et représentation des personnes).

Il comporte un questionnaire visant à mieux appréhender le climat dans l'établissement et son évolution, à travers six questions portant, par exemple, sur les relations entre les élèves, entre élèves et adultes, et l'ambiance générale ou encore la sécurité aux abords de l'établissement.

La DEPP publie de façon régulière des notes d'information qui analysent les données collectées.
Elles sont disponibles sur le site www.education.gouv.fr dans la partie « Outils de documentation et d'information ».
Notes d'information de la DEPP

Une vision consolidée de l'état de la sécurité dans les collèges

Dans la droite ligne des engagements pris lors des États généraux sur la sécurité à l'école, le ministère a publié deux notes d'information portant sur deux enquêtes : les actes de violence recensés dans les établissements publics du second degré, d'une part, et le climat scolaire et les actes de violences déclarés par les élèves des collèges publics, d'autre part. Avec ces deux enquêtes, le ministère se dote des instruments indispensables à une meilleure connaissance de la violence mais également du climat dans les établissements scolaires.

Mis à jour le 26 octobre 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent