Université d'été « Apprendre et enseigner la guerre d'Algérie et le Maghreb contemporain »

La mémoire et l'histoire

Table ronde animée par Henry Rousso, directeur de l'institut d'histoire du temps présent (CNRS)

Cette table ronde trouve sa singularité dans la confrontation d'historiens de métier, de professeurs de plein exercice et de représentants d'associations qui ont questionné récemment l'Éducation nationale.

«Il s'agit de favoriser ici une circulation libre de la parole entre différents points de vue.
Pour ce faire, trois questions ont été sommairement définies pour tenir cette table ronde :
- Quelles sont les revendications, les attentes et les propos des différentes associations représentées aujourd'hui, notamment à l'égard de l'enseignement, et quelle est la réponse des représentants de l'Institution ?
- Quelles singularités les différentes associations veulent-elles promouvoir ? Jusqu'où l'enseignement de l'histoire peut-il aller dans la prise en compte (dont il faut précisément débattre) de l'idée que l'histoire de la guerre d'Algérie ou l'histoire du Maghreb contemporain relèveraient d'une singularité historique radicale ?
- Comment passer de ce qui est de l'ordre de la mémoire, c'est-à-dire de l'expérience ou de la transmission directe ou indirecte de situations vécues (celles des acteurs : parents, anciens combattants...), à quelque chose qui est de l'ordre de l'histoire, qui a vocation à être un enseignement, un savoir partagé et non une manière d'entretenir les seules identités particulières ?
» extrait de l'introduction d'Henry Rousso...pour lire la suite :

Télécharger l'intervention (61,92 ko)

Télécharger l'intégralité de ces actes. (566,26 ko)


Actes de l'université d'été - Apprendre et enseigner la guerre d'Algérie et le Maghreb contemporain

Mis à jour le 15 avril 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent