Ressources pour la formation 2007

Séminaire « Dire René Char »

Les actes de ce séminaire sont publiés par la direction générale de l'Enseignement scolaire en collaboration avec le CRDP de Versailles - collection "Les Actes de la Dgesco".

L'année 2007 fut l'année du centenaire de la naissance de René Char. Elle fut aussi celle du rendez-vous de tous les lecteurs, jeunes ou adultes, professeurs et élèves, avec la poésie. Grâce à l'impulsion conjointe de la direction générale de l'Enseignement scolaire et de l'Inspection générale de Lettres et de Théâtre, invitation fut lancée à toutes les classes, à tous les niveaux, de s'engager sans peur et sans réserve dans une oeuvre aussi nourricière qu'essentielle pour notre temps.

"Certains jours il ne faut pas craindre de nommer les choses impossibles à décrire" disait René Char dans "Pauvreté et privilège" (Recherche de la base et du sommet). Cet appel à l'audace aura été entendu, comme en témoignent ces actes, trace vivante du colloque qui eut lieu le 18 mai 2007 et dont le programme était lui-même un acte : "Dire René Char".

Le moment était venu en 2007 de faire confiance au sensible et de s'en remettre à l'imagination ainsi qu'à la contagion des arts. La pensée s'offre ici comme matière sonore et rythmique, l'image redevient couleur et tracé. Une première partie de volume écoute le poème aux portes de la musique, convoquant Monteverdi et Boulez, et en poursuit la musicalité jusque dans la condensation fulgurante de l'écriture lapidaire. De la redécouverte à la découverte, le théâtre de René Char, pan méconnu de son oeuvre, retrouve droit de cité dans une deuxième partie où la danse et le cinéma sont les alliés de la même approche physique et sensorielle, celle qui permit de "redonner" Char à tous les publics. Mais dire René Char n'est pas un acte clos sur lui-même, c'est une expérience du don et de la transmission qui incite à l'écriture et qui pousse à l'imitation créatrice, vers l'atelier. C'est ce qu'atteste la troisième partie, où l'élève lecteur et interprète devient à son tour compositeur de mots, porteur de vision et d'engagement.

Du collège au lycée, sans limite "amont" ni "aval", l'oeuvre de René Char est une invitation à l'aventure du sens, un acte de foi dans les vertus infinies de la langue. Capable de ressouder après la guerre l'identité d'une communauté déchirée, capable du plus troublant des murmures amoureux comme de la notation la plus humble, cette parole était véritablement Fureur et Mystère, elle se savait accueil du mystère plus que fixation d'une vérité. En se mettant à son école pendant une formidable année pédagogique, professeurs, formateurs et élèves sont devenus à leur tour passeurs de force et de mystère. Ce livre est la trace d'un décloisonnement radical. Car le bandeau de Fureur et Mystère nous le rappelle : "Le poète est la partie de l'homme réfractaire aux projets calculés."

Sommaire

  • Ouverture des travaux - Jean-Louis Nembrini, Philippe Le Guillou, Pascal Charvet

Conférences

  • Redonnez-leur...René Char. Quelles préoccupations pédagogiques ? - Marie-Françoise Delecroix, Romain Lancrey-Laval
  • Dire René Char : la sonorité de la pensée - Haydée Charbagi
  • Pour une lecture créative - Pierre-Antoine Villemaine
  • Aborder René Char en ateliers de création et d'écriture - Claude Riva
  • Atelier : Le théâtre et René Char, panoramique autour de Claire - Animé par Françoise Gomez
  • Claire, mémoires d'une création théâtrale - Philippe Morier-Genoud
  • Atelier : Char entre lyrisme et aphorisme. Aborder la mise en voix - Animé par Pascal Charvet
  • Fulgurant lapidaire. René Char ou le trait de poème - Daniel Loayza

Télécharger l'intégralité de ces actes (1,65 Mo)

Actes du séminaire - Dire René Char

Mis à jour le 15 avril 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent