Séminaire « Prévention de la violence et accompagnement des établissements »

Atelier n°6 : Identifier les situations d'enseignement et leurs conséquences sur les apprentissages

Animatrice : Josy Arpillière, académie de Versailles
Rapporteur : Serge Montagnat, académie de Créteil

Une situation dans laquelle le message est abscons, les questions posées à l'émetteur sont sans réponses ou énigmatiques, permet-elle la construction de savoirs, l'apprentissage ? peut-elle générer autre chose que la violence ou le rejet ?

Dans le groupe de participants, un va et vient permanent, un glissement entre ce qui est apprentissage des élèves et apprentissage des enseignants, s'est opéré.

Différentes entrées dans la thématique

Un décalage entre le dispositif choisi, mis en place par l'enseignant et son public ne génère-t-il pas de la résistance à l'entrée dans les apprentissages ?

Quelle place a la parole de l'élève dans son propre apprentissage ?

Qu'est-ce que met l'élève derrière la note qu'il reçoit ?

Qu'est-ce qui, dans l'élève-personne, l'empêche d'entrer dans ce qui est proposé dans le cours ?

Un conflit de logiques pour certains élèves : l'obligation scolaire et le sens de l'école. Qu'en fait-on ?

Lorsque l'élève se met en situation d'échec, que fait l'école, l'établissement ?

Comment l'élève apprend-il ? Où cela se travaille-t-il pour les enseignants ?

Éléments discutés

La difficulté des élèves à entrer dans les apprentissages

Postulant que la situation d'apprentissage doit comporter un enjeu, qu'elle doit être exigeante, il est aisé d'imaginer ? qu'elle génère des tensions du côté de l'élève comme de celui de l'enseignant. Où et quand cela est-il travaillé ? Avec qui ? Quel temps avons-nous pour nous interroger sur ce fait ?

Le poids, la force des représentations

Un enseignant a une représentation de son métier. L'écart entre celle-ci et la réalité de terrain crée de fortes tensions, des violences, des rejets. Comment travailler cela (en formation initiale, en formation continue..) ?

Comment travailler avec les représentations de l'élève sur l'école, les savoirs ? Comment les faire bouger ? Comment vaincre les résistances nées de celles-ci ?

La relation de l'enseignant à son métier, ses missions

Est-elle obstacle ou facilitation aux apprentissages ?

L'enseignant doit-il avoir de la "générosité" (voir définition de Descartes), de l'amour ou d'autres sentiments dans sa relation pédagogique ?

Le regard que porte l'enseignant sur l'élève, la classe : que génère-t-il en retour ?

La relation construite entre l'élève et l'enseignant est-elle obstacle ou aide à l'apprentissage ?

Les "parasites" des situations d'apprentissage

Qu'arrive-t-il de l'extérieur qui pénètre la classe et agit sur l'apprentissage ?
Quelle place pour le phénomène de groupe ?
Qu'est-ce que l'élève apporte ou abandonne de lui-même lorsqu'il est en classe ?
Quel est l'"état" moral, physique, de l'enseignant ?

La place du système

Un enseignant travaille dans un établissement. Ce qui se vit au niveau de l'établissement (les relations entre les adultes, entre les différentes catégories de personnels…) a une influence sur les apprentissages. L'équipe de direction aide à la mise à distance.

La violence «re-produite»

Comment faire en sorte que la violence subie par les jeunes enseignants, du fait de leurs conditions de travail dans des établissements ou des classes très difficiles, ne se retrouve pas dans leur "appréciation" de l'élève, ne crée pas de haine ?

En guise de réponse provisoire

Quelques pistes à travailler, à creuser qui ont semblé pouvoir faciliter l'entrée dans les apprentissages, et également, les apprentissages eux-mêmes sont proposées :

  • un travail en équipe autour de la vie dans l'établissement, les pratiques, mais en tout état de cause sur un objet commun ;
  • l'existence, la création d'un lieu de parole dans l'établissement, d'un lieu où sont régulièrement évoqués les "problèmes" ;
  • de l'accueil et de l'accompagnement ;
  • de la cohérence voire de la solidarité chez les adultes ;
  • le repérage, le recours et l'appui de relais.

 

Actes du séminaire - Prévention de la violence et accompagnement des établissements

Mis à jour le 15 avril 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent