Séminaire « Prévention de la violence en milieu scolaire »

Avant-propos

Des manifestations de violence sont observées dans tous les domaines de la société et l'École n'est pas épargnée. Les établissements sont confrontés à des actes qui tendent à revêtir des formes nouvelles et à toucher des enfants de plus en plus jeunes.

Il convient tout d'abord de bien distinguer d'une part "violence et incivilités" et, d'autre part, "sentiment d'insécurité" : la violence relève de l'atteinte à l'intégrité physique, morale ou matérielle alors que les incivilités renvoient à ce que des observateurs ont appelé une "rupture de pacte culturel". Comme le sentiment d'insécurité, elles sont ressenties de façon très variable selon les lieux et les époques. Mais ni la violence ni les actes d'incivilité ne sont un phénomène isolé dans le champ social ou dans l'établissement scolaire lui-même. D'où la nécessité de les appréhender globalement et de mener des actions afin de lutter contre l'absentéisme, la souffrance, les difficultés sociales et psychologiques, l'échec scolaire…

La violence comme les incivilités nécessitent adaptation réfléchie de l'Institution et communication au sein de l'établissement. En termes de prévention, deux aspects apparaissent incontournables : le travail sur le relationnel et celui sur la règle.

Différentes actions, via des dispositifs divers, sont menées sur l'ensemble de ces plans par le ministère de l'Éducation nationale : coexistence, d'une part, de dispositifs visant directement la lutte contre la violence (désignation de coordonnateurs dans chaque académie en charge du pilotage des actions, recueil des faits de violence effectué par le logiciel Signa, actions de formation, etc.) et, d'autre part, de dispositifs qui, en agissant indirectement - École ouverte, comités d'éducation à la santé et à la citoyenneté, dispositifs relais, etc.- participent tout autant à cette lutte.

Parmi les actions de formation, les séminaires inter académiques qui se sont déroulés en 2003-2004 1 ont eu pour objectifs d'apporter un éclairage extérieur aux acteurs de terrain tout en permettant des échanges d'informations sur les orientations de travail, les politiques locales mises en œuvre, les partenariats ainsi qu'une mutualisation des pratiques.

Ces rencontres ont permis d'aborder, sous différentes formes - conférences, tables rondes, échanges de pratiques en ateliers -, un certain nombre de problèmes ou interrogations auxquels l'École est aujourd'hui confrontée, tels que la pluralité des publics, la violence adolescente et la déscolarisation, ou encore l'accès au langage.

Ce sont des extraits de ces rencontres qui ont été rassemblés dans cette brochure.

 

 

  1. Amiens (2 et 3 avril 2003), Toulouse (13 octobre 2003), Lyon (5 décembre 2003), Nancy-Metz (2 février 2004), Rennes (18 mars 2004) dans le cadre du programme national de pilotage de la DESCO.

Actes des séminaires interacadémiques 2003-2004

Mis à jour le 15 avril 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent