Éducation au développement durable

Le ministère de l'éducation nationale et les Objectifs de développement durable

Les objectifs de développement durable ("ODD") ont été publiés le 25 septembre 2015. Le ministère de l'éducation de l'éducation nationale les intègre de façon transversale. 

Des objectifs au niveau international         

En septembre 2015, l'adoption des Objectifs de développement durable des Nations Unies  par 193 pays restera dans l'histoire comme l'un des actes fondateurs d'une nouvelle ère, dont les peuples, la prospérité, la solidarité et le respect de l'environnement sont le cœur. Forte de ses valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité et de son implication dans la lutte contre le changement climatique, la France s'engage pleinement dans leur mise en œuvre.

L'indivisibilité des objectifs et leur interdépendance portent un projet transversal dont la cohérence doit être assurée. Pour autant, la mise en œuvre de l'Agenda 2030 signifie la reconnaissance de piliers sur lesquels la France s'appuie pour avancer et de défis qu'il lui faut relever.

Origine et sens des Objectifs de développement durable

Après plus de trois ans de débats internationaux autour des questions liées au développement, au développement durable et à l'avenir commun de l'humanité, les Nations Unies ont publié les « Objectifs de développement durable » en septembre 2015.

Ces 17 objectifs représentent un cadre commun d'action pour l'humanité, la planète et la prospérité pour les 15 prochaines années. Ils correspondent à une refonte en profondeur des objectifs de développement avec ceux du « global compact » visant à réussir le développement durable.

Cette refonte aboutit à l'émergence d'un nouveau regard sur la notion même de développement. Celle-ci n'est plus abordée sous l'angle d'un « rattrapage » des niveaux de richesse et des conditions de vie entre les pays anciennement industrialisés et les pays émergents. La notion même de développement durable est désormais envisagée comme une démarche permettant à chaque pays d'atteindre ses propres formes de « soutenabilité », en retrouvant des équilibres dynamiques entre les problématiques sociales, économiques, environnementales, et urbaines et infrastructurelles.

Chaque pays doit désormais élaborer et porter son propre « agenda 2030 », en mettant en œuvre les stratégies nécessaires pour atteindre ces objectifs, qui se croisent les uns les autres.

L'ensemble des ministères, dont le ministère de l'éducation nationale, sont impliqués dans l mise en oeuvre des ODD.L'éducation au développement durable portée par le ministère de l'éducation nationale  En croisant  explicitement les autres éducations transversales, dont l'éducation au développement et à la solidarité internationale, l'éducation à la santé, les enseignements artistiques et culturels.

L'Objectif de développement 4 « Une éducation de qualité pour tous »

Si, en langage « ONU », la notion d'éducation rassemble les notions d'éducation formelle et non formelle et de formation et de sensibilisation, de tous les publics tout au long de la vie, L'ODD 4 concerne néanmoins largement le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche. Il pourrait être aisément soutenu que cet ODD correspond à la raison d'être du ministère ainsi qu'aux différentes politiques éducatives qui sont mises en œuvre.

Par ailleurs, l'ODD 4 n'est autre qu'une condition essentielle pour atteindre de nombreux autres Objectifs, que ce soit par l'enseignement général ou par l'enseignement technologique et professionnel. C'est les cas des «égalité des sexes », « eau propre et assainissement », « énergie propre et d'un coût abordable », « industrie, innovation et infrastructure »,« villes et communautés réduites », « consommation et production responsables », « mesures relatives à la lutte contre le changement climatique », « vie aquatique », « vie terrestre », « paix, justice et institutions efficaces ».

Les politiques éducatives menées par le MENESR s'inscrivent aussi directement dans la mise en oeuvre des politiques ayant trait à « pas de pauvreté », « faim zéro », « bonne santé et bien être », « inégalités réduites ».

Le MEN porte l'ensemble des ODD

La grille de lecture par les ODD permet de révéler la cohérence profonde de l'action publique pour faire entrer notre pays en « démarche de développement durable » et le rôle central de l'ODD 4 dans ce projet.

Cela permet de présenter l'action du ministère dans une perspective renouvelée, en particulier au niveau international. En effet, il ne s'agit plus là de porter l'attention sur les insuffisances et les corrections à effectuer au sein du système, mais de rappeler le rôle et l'action qui sont les siens dans le contexte de l'agenda 2030 et de l'impérieuse qu'il y a à atteindre les objectifs de développement durable.

Mis à jour le 03 octobre 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent